Lorsqu’on souhaite adopter un chat, il faut prendre en considération tous ses besoins. Le chat est un animal complexe présentant de multiples facettes. Outre son comportement qu’il faut savoir appréhender pour le faire grandir heureux et en bonne santé, le matériel que vous allez disposer dans la maison est tout aussi important.

Bonne nouvelle, nous allons voir ensemble dans cet article, les différents accessoires que vous devez prendre pour que votre animal soit épanoui. Attention, il ne s’agit en rien d’obligation. D’ailleurs, si vous avez les compétences pour les fabriquer vous-même, cela fera également l’affaire. Intéressez-vous tout de même à l’aspect sécuritaire du matériel.

L’arbre à chat : un indispensable (surtout en appartement)

Si vous êtes un familier du monde félin, il est impossible pour vous de ne pas avoir entendu parler de l’arbre à chat au moins une fois. L’arbre à chat est l’un des accessoires préférés de votre matou. En effet, un chat ressent régulièrement l’envie de surplomber son espace. Cela s’explique principalement par son besoin de se sentir protégé et en sécurité mais également son besoin de surveiller et de contrôler son domaine vital.

Mais ce n’est pas tout ! Le chat est un excellent grimpeur et adore le faire. Malheureusement, dans un appartement et dans certaines maisons, cette activité est difficile voire impossible. Ne pas lui permettre de le faire peut être vecteur de stress chez l’animal et, à terme, de dépression.

Il est alors important d’offrir à votre chat la possibilité de s’épanouir en installant un arbre à chat. Il existe à ce jour plusieurs modèles qui ravira forcément votre animal chéri. Le plus important est de vous assurer de prendre un arbre stable, solide et douillet, qui soit suffisamment haut.

Un chat tuxedo sur un arbre à chat

Le griffoir : l’accessoire qui va certainement sauver votre fauteuil !

Souvent intégré à l’arbre à chat, le griffoir est devenu incontournable dans notre société actuelle. Le griffoir est important pour maintenir les griffes du chat à la bonne taille. En effet, dans la nature, le chat n’a pas besoin de griffoir.

Ces griffes sont éprouvées par les différentes activités qu’il effectue. Elles n’ont pas le temps de pousser de manière excessive. Par contre, cela n’est pas vrai pour un chat d’appartement ou un chat qui ne sort pas souvent.

C’est pour cette raison qu’il est important d’habituer votre chat au griffoir dès son plus jeune âge. Vous éviterez ainsi qu’il s’en prenne à vos meubles ou qu’il ne vous blesse. Cet accessoire est une bonne alternative au coupe-ongles que redoute bon nombre de parents de chat. Attention, cela ne veut pas dire que vous n’aurez jamais besoin de couper les ongles de votre minou. 🙂

Un chaton noir sur un griffoir en carton

L’importance de la gamelle pour chat !

Peu de parents de chat le savent, le choix de la gamelle est primordial ! Vous n’êtes pas sans savoir que les félins ont un odorat bien plus développé que celui de l’Homme. Cette qualité peut vite devenir un inconvénient lorsque vous décidez de lui donner de la nourriture dans un bol quelconque.

Certaines odeurs sont de vrais répulsifs pour les chats. C’est évidemment le cas des écuelles en plastique. Le chat détestera passer à table et ce moment (censé être un instant de plaisir) deviendra un vrai calvaire.

Les chats peuvent refuser le repas ou manger moins. Ce phénomène est donc très mauvais pour leur équilibre et leur santé. A terme, l’animal pourrait développer des maladies. Il est vrai que certains animaux mangent peu importe le récipient. Mais gardez cela en tête si un jour vous adoptez un chat qui refuse catégoriquement de manger.

Des spécialistes ont travaillé durement pour mettre au point des gamelles respectant les besoins naturels de votre animal. Lors du choix de son récipient, prenez le temps de choisir une marque prenant cela en considération. Ainsi, privilégiez les gamelles en céramique, en inox ou en terre cuite.

Un chaton à poils longs qui mange ses croquettes dans une gamelle

Pour conclure

Dans ce court article, nous vous avons présenté quelques accessoires dont vous avez absolument besoin pour l’épanouissement de votre félin. Néanmoins cette liste n’est pas exhaustive.

Vous devez penser également à la litière et à son bac, à la brosse pour chat, au distributeur de croquettes et j’en passe. Tous ces accessoires vous garantiront le développement de votre animal dans un environnement favorable.

Si vous souhaitez découvrir l’un des meilleurs sites vous présentant chaque accessoire que vous devez absolument prendre ainsi que les meilleurs produits du marché du moment, vous pouvez consulter l'excellent site d’Oh Bella Chat. Vous y trouverez un comparatif complet et vous pourrez faire votre choix en toute simplicité.

Nous espérons que cet article aura pu vous aider à y voir un peu plus clair.  Il est vrai qu’on pourrait facilement s’y perdre au vu de la multitude d’informations que nous pouvons trouver sur le sujet. Néanmoins, avec les bonnes données, s’occuper d’un chat et le rendre heureux est à la portée de tous.

Quels accessoires pour mon chat et où s’en procurer ?

Lorsque vous décidez d'adopter un chaton ou un chat, il est tout à fait normal que beaucoup de questions vous traversent l’esprit. C'est normal, vous souhaitez accueillir votre compagnon dans les meilleures conditions possibles ! Les accessoires design pour chats, indispensables à son épanouissement, son confort et sa santé vous rendront aussi la vie plus facile. 

Il faudra alors s’en équiper afin de couvrir ses nombreux besoins, allant de ce qu’il mangera et boira à ce qu'il lui faudra pour faire ses griffes entre autres. Oubliez les classiques arbres à chats en fourrure ou les paniers rembourrés dans un coin de votre salon. Sachez qu’il existe des accessoires design pour chatons et chats, alliant qualité et esthétisme.

Vous allez accueillir un nouveau chaton ? Voici tout ce dont vous avez besoin !

Vous allez accueillir un chat ou un chaton, mais vous ne savez pas quoi lui acheter. Griffoirs, gamelles, litière, jouets... Oui, mais encore ? Découvrez cette liste de courses détaillée pour ne rien oublier : des explications, des informations, des liens... Et tout ça, gratuitement ! C'est pas beau la vie ?

Les catégories d’accessoires design pour chats et chatons

Les accessoires design pour chats existent sous plusieurs catégories selon leur usage, et il est impossible de faire l’impasse sur ceux-ci.

Les accessoires pour manger

Les chatons et les chats doivent avoir une gamelle dédiée à leur nourriture, bien distincte de leur gamelle d’eau. Veillez à éviter le plastique, qui prend les odeurs, se désagrège avec le temps (des microparticules se mélangent au contenu). Favorisez plutôt la porcelaine, la céramique, la terre cuite, l’inox ou le verre.

Surtout, lavez la gamelle tous les jours, afin d’éviter un développement de bactéries. Il est important de retenir que les chatons doivent avoir leur nourriture disponible de façon continue ! Dans la plupart des cas, ils réguleront leur alimentation seuls. Ne faites pas l’erreur, pour un chat en poids de forme (c’est à dire ni trop maigre ni trop gros) de donner des rations journalières : c’est un conseil que donnent souvent les vétérinaires, mais qui, au niveau comportemental, peut créer de la boulimie par peur de manquer.

Ainsi, il est aussi possible d’opter pour un distributeur de nourriture, qui l’aidera à réguler son alimentation. Certains modèles sont automatiques, c'est-à-dire que vous pouvez les programmer à l’avance (attention, petit avertissement de prévention : certains chats peuvent déclencher une dépendance au distributeur de nourriture de fait d’attendre que les croquettes tombent). D’autres, en forme de jouets, nécessitent une active participation de votre compagnon : c’est ce qu’on appelle les gamelles ludiques

Les accessoires pour boire

Lorsqu’il s’agit de boisson, les chatons et les chats peuvent être assez difficiles. Tout comme la gamelle de nourriture, celle de boisson est à séparer des autres ressources. Evitez le plastique et lavez la gamelle tous les jours ! Pensez à bien changer l’eau au moins une fois par jour.

Vous pouvez également opter pour une fontaine à eau, permettant de garder l’eau oxygénée tout au long de la journée. Un distributeur d’eau s’avère aussi très pratique si vous avez plusieurs chats.

Les accessoires pour jouer / se dépenser

Le chat, a besoin de jouer, et encore plus lorsqu’il est encore un chaton. Les accessoires pour jouer stimulent son intellect, mais aussi son instinct naturel de prédateur.

Heureusement, il existe de nombreux accessoires avec lesquels votre petite boule de poils pourra s’amuser, et ce, même en votre absence ! Je peux citer les balles, les circuits de jeu ou encore les culbutos. Lorsque vous souhaitez jouer avec lui, vous pouvez utiliser des plumeaux, ficelles ou des cannes à pêche.

Un des accessoires indispensables reste l’arbre à chat, plus particulièrement pour les chats d’intérieur. Peu importe sa taille, c’est le plus important des accessoires, car il permettra à votre petit compagnon de se défouler. Il est composé d’un griffoir pour y faire ses griffes, de cachettes pour se réfugier, ainsi que de couchages en hauteur. C'est donc un accessoire idéal pour observer les alentours !

Deux chats jouent avec un griffoir design

Les accessoires pour dormir

Les chatons et les chats dorment une bonne partie de la journée, il leur faut alors un couchage confortable, dans lequel ils dormiront en toute sérénité. C’est pour votre compagnon, un lieu de refuge et il en existe une multitude : coussin, couffin, panier, hamac… etc.

Le mieux est de le placer dans un endroit calme, avec peu de passage. Sachez que les chats aiment également se coucher en hauteur, ce qu’ils feront en général dans les couchages de l’arbre à chat. 

Les accessoires d’hygiène pour être propre

Pour être propres, les chatons et les chats doivent faire leurs besoins dans un bac à litière. Le choix du bac à litière pour votre chat dépend de plusieurs critères ! S’il s’agit d’un chaton, privilégiez dans un premier temps un bac ouvert et bas, pour qu’il puisse facilement y accéder. S’il s’agit d’un chat adulte, vous pouvez alors opter pour un bac large à bords hauts (sans toit ni porte de préférence).

Choisissez un modèle en plastique, plus facile à nettoyer. Veillez à retirer les souillures tous les jours et à renouveler souvent la litière, après avoir lavé le bac. Attention d'éviter la javel, le vinaigre blanc ou les produits ménagers forts ! Assurez-vous de ne pas placer le bac à litière à proximité de ses gamelles, car il ira alors faire ses besoins ailleurs. Placez le bac dans une pièce de vie, mais pas en plein milieu du passage (dans le salon, mais pas dans le couloir par exemple).

Enfin, pensez aussi aux accessoires liés, comme les sacs, la pelle, ou encore le tapis de sol et le filtre pour une maison de toilette.

Les accessoires de toilettage

Brossez votre petit compagnon au moins une fois par semaine. Ceci permettra de retirer les poils morts, que les chats peuvent avaler en se léchant, pouvant alors provoquer des troubles digestifs. Cela servira aussi à veiller au soin de son épiderme, à stimuler la circulation sanguine, à tonifier ses muscles, à remarquer l’éventuelle présence de parasites, ainsi qu’à détendre votre animal.

S’il s’agit d’un chat à poil court, optez pour une brosse ou un gant de toilettage. En revanche, s’il s’agit d’un chat à poils longs ou mi-longs, choisissez un peigne, qui sera plus efficace pour enlever les nœuds.

Qui dit chat, dit griffe. Vous allez être amené à couper les griffes de votre chat. N’utilisez jamais de coupe-ongles, qui ne sont pas du tout adaptés. Vous risqueriez de le blesser, ainsi que vous-même. Achetez un coupe-griffes et apprenez à l’utiliser sagement et correctement.

Les accessoires pour se déplacer en sécurité

Lorsque vous vous déplacez en compagnie de votre chaton ou chat, soyez sûrs de le transporter dans une caisse adaptée. La caisse de transport est indispensable, car elle assure la sécurité de votre boule de poils et évite qu’il ne s’échappe. Optez alors pour une caisse en plastique, rigide et solide, protégeant des chocs et se nettoyant facilement. Il existe aussi des petits sacs de transport, plus esthétiques, mais ils ne sont à utiliser que pour les courts trajets.

Les accessoires design pour chat, mais à quel prix ?

On veut bien sûr, que les accessoires choisis soient confortables et pratiques, mais leur côté esthétique n’est pas à négliger pour autant. En effet, ceux-ci vont faire partie intégrante de votre habitation, devenant alors des éléments décoratifs, dans la tendance et vous correspondant. Ils feront joindre l’utile à l’agréable en alliant le confort, la praticité et le design. De quoi satisfaire l’animal, tout comme l’humain.

Il faut savoir que de plus en plus d'enseignes de décoration ont désormais une gamme dédiée aux animaux domestiques, à des prix très variés. Vous pouvez trouvez certains accessoires, comme les griffoirs, les tapis de litière, les bacs, les brosses ou les bols à moins de 10€, et jusqu’à 50€, dépendant de l’enseigne. D’autres, un peu plus volumineux, comme les paniers, les niches, les tipis ou les arbres à chats, varient en général entre 100€ et 250€.

Les grandes enseignes comme Maisons du Monde, Ikéa et Made.com sortent même des collections dédiées aux animaux de compagnie. Que ce soit des boîtes à croquettes, aux paniers, en passant par les griffoirs, les shampoings, les brosses, les litières et les gamelles, ces accessoires design et stylés vont sûrement vous faire craquer. 

Sachez que vous pouvez vous procurer des accessoires design pour chats faits sur mesure à travers certains sites, comme Etsy. Ceux-ci sont certes plus chers, mais vous aurez au moins la possibilité d’avoir un produit final à votre image, et surtout original.

Un chat couleur crème se prélasse dans son hamac en rotin design

Les accessoires design chat c’est bien, mais à quelle qualité s’attendre ?

Si vous souhaitez offrir à votre compagnon à 4 pattes du mobilier confortable et pratique, tout en vous offrant un intérieur design, en accord avec votre foyer, la qualité doit être de mise. Les accessoires design pour chats sont divers et diffèrent en fonction de leur fabricant, qui utilisent différentes matières et varient leurs styles, leurs formes, et leurs coloris.

On associe souvent l’accessoire design à la nouveauté, il peut aussi tendre vers l’exagération de certaines formes. Il s’approprie des univers et répond à des critères pratiques et esthétiques.

Chez les fabricants, la créativité prend de l’ampleur et vous y découvrirez des accessoires classiques et originaux, avec des matières allant de la peau de mouton synthétique au denim. Ainsi que du mobilier au design rétro ou contemporain. Voir des sites spécialisés : Meyou, Philibert, Klep’s, Dog & Cat Design et Hariet & Rosie.

Ainsi, l’objectif du design se voit dans son aspect pratique, son minimalisme ou son exagération et la nature des matériaux contribuant à donner l’esthétique de l’accessoire. Les matières utilisées pour la fabrication de ces accessoires sont souvent issues du végétal : coton, toile, lin, laine feutre ou encore bois, afin de créer des accessoires dont l’allure révèle un caractère brut, souvent exceptionnel, voire insolite, à la hauteur d’un mobilier moderne. Quant aux couleurs et aux formes, elles sont sans limites.

Un chat gris à poils longs regarde dehors sur son hamac de fenêtre

Les accessoires design pour chats stylés : j’ai testé pour vous la marque HEGOA

HEGOA est LA boutique en ligne spécialisée dans les accessoires design pour chat. Vous y retrouverez des accessoires de qualité qui résistent sur la durée, non toxiques et surtout respectueux de l’environnement.

HEGOA est une marque mais surtout une équipe passionnée par son métier et amoureuse des boules de poils. L'épanouissement et le bien-être des chats leur sont primordiaux. Pour cela, elle propose des accessoires tels que des arbres à chat, des jouets et des griffoirs qui vont participer à l'épanouissement de votre chat au quotidien. 

Avant d'être une marque, Hegoa est le nom d’un petit chat adopté en refuge. Le nom HEGOA est à la base un nom basque, qui signifie fille du vent du Nord-Est. 

J’ai découvert HEGOA en cherchant des accessoires un peu plus stylés que simplement en moumoute et carton. Eh oui, les accessoires pour chats peuvent être design et chics ! La marque valorise certes, l'épanouissement et la santé des chats, mais elle ne nous oublie pas pour autant. En effet, lorsque celle-ci a entamé la recherche de ses produits, il était primordial que ceux-ci correspondent à 4 critères : 

Ainsi, les accessoires HEGOA sont soigneusement choisis pour s'intégrer parfaitement dans notre intérieur. Ils s'adaptent aux besoins de notre chat et à sa santé. J’ai eu la chance de tester plusieurs de leurs accessoires et je dois dire que c’est sans regrets ! Mes chats s’en sont directement amourachés.

Ces accessoires design pour chats sont jolis et agréables au toucher. La qualité se fait sentir, ils sont solides, tout en étant légers et s’entretiennent facilement. Aux couleurs sobres et élégantes, ils se sont facilement intégrés à ma décoration.

Un chat type sacré de Birmanie sur un tapis avec une boîte et une gamelle

Les accessoires design HEGOA que j'ai pu tester pour vous

Les 9 peluches herbe à chat Aïnhoa

Ces peluches Aïnhoa sont rembourrées d'herbe à chat. L'herbe à chat est une plante qui fait partie de la même famille que la menthe. Elle est connue pour ses bienfaits sur les chats : elle possède des vertus apaisantes pour calmer son anxiété. C’est aussi un stimulant pour les félins de compagnie, favorisant le jeu et leur permettant de se dépenser.

Peluches mignonnes à l'herbe à chat

Les balles Yoann

ces balles Yoann design en bambou munies d'une plume et d'une clochette ont été conçues pour solliciter plusieurs sens. La plume, rappelant un oiseau, va éveiller ses instincts naturels de prédateur. La clochette, avec son bruit, éveillera sa curiosité et le mettra en alerte.

Balles en sisal et bambou avec des plumes

La brosse Gilen Design

Ces brosses sont adaptées pour les chats aux poils de tout type (longs, courts, mi-longs). Pour les chats n'ayant pas beaucoup ou pas du tout de sous poil (la plupart des chats à poils courts), il est très important d'utiliser une brosse souple pour ne pas blesser leur peau !

Brosse pour poils de chats

La gamelle Elaura

La gamelle Elaura design est en céramique avec un support en bois de bambou. Surélevée et légèrement inclinée, elle est simple et élégante. Son socle assure une stabilité et évite que les chats puissent renverser la gamelle.

Une gamelle surélevée

Le hamac Iban

Le hamac de fenêtre Iban design, au style épuré et minimaliste, est résistant et conçu pour supporter un poids maximum de 20kg, ce qui permet aux familles de plusieurs chats d'en bénéficier. Il s'accroche à l'aide de ventouses épaisses, vous pouvez donc le placer à n'importe quelle hauteur sur une baie vitrée ou une fenêtre. Vous pourrez ainsi offrir un maximum de hauteur et de visibilité à vos chats ! 

Un chat tigré sur son hamac de fenêtre regarde dehors

Comment organiser la rencontre entre son chat et son bébé ?

C’est bientôt le jour-J, votre bébé arrive dans peu de temps ! Vous avez déjà commencé à vous préparer à cet heureux évènement ! Vous allez donc aménager votre maison en vue de l’arrivée de bébé et de sa rencontre avec votre chat. Il y a beaucoup de choses auxquelles vous devez déjà penser. La chambre du petit, les rencontres entre votre nourrisson et les autres membres de votre famille… 

Mais dans tout ça il ne faut pas oublier votre chat ! Eh oui, avec ses sens très développés et sa forte curiosité, votre minou sait déjà que quelque chose se trame... Il sait même peut-être que vous êtes enceinte ! Même sans pouvoir lui expliquer les choses, il va falloir préparer votre chat à ce changement. Préparez la rencontre entre votre chat et votre bébé pour que tout se passe pour le mieux ! 

Bébé et chat noir et blanc couchés sur un lit

Chat et bébé : avant la naissance de votre enfant 

Avant que votre bébé n’arrive, il va y avoir quelques précautions à prendre. Elles auront pour but de faire en sorte que votre chat soit le plus à l’aise possible quand vous rentrerez de la maternité avec votre nouveau-né !

Préparer le terrain

Devenir père ou mère demande beaucoup de préparations avant l’arrivée de bébé. Il va falloir que vous arrangeiez votre maison pour faire de la place pour votre bébé ! Vous le savez peut-être déjà, mais les chats détestent les changements. Le fait de vous activer et de tout déplacer chez vous peut très vite les désorienter. Pour lui c’est un peu comme un déménagement

Une jeune femme qui tient un chaton dans les bras

Et si on prenait un moment pour discuter de ce qui vous tracasse ?

Si vous êtes en train de lire cet article, c'est que quelque chose vous chiffonne, ou vous intrigue. Savez-vous que les consultations sont là pour résoudre un problème, mais aussi le prévenir ? Je peux vous aider à anticiper un événement ou à solutionner un comportement indésirable. Alors n'hésitez-pas, venez m'en parler !

Allez-y doucement et faites des changements dans votre maison petit à petit ! Faites en sorte que tout se passe le plus tranquillement pour que votre chat ne soit pas totalement déboussolé. Que ce soit des changements de meubles ou d’objets, prenez votre temps et laissez votre chat explorer les pièces où ces modifications ont eu lieu. 

En ce qui concerne la chambre de votre futur enfant, ne la fermez pas et laissez votre chat y aller. Laissez-le sentir les différents meubles et objets présents dans la pièce ! Cela l’aidera à s’y habituer et à se rassurer. Cependant, il est important de ne pas lui donner accès au berceau du bébé ! Si votre chat veut absolument se mettre dans le berceau, vous pouvez l’en empêcher en mettant de l’aluminium dedans. La texture et le bruit du papier vont très vite le décourager ! Certains chats y sont insensibles, mais vont détester avoir des cuillères en bois ou autres obstacles sous leurs pattes… A vous de faire l’enquête.

Si vous pensez que ça pourrait aider votre chat, achetez des diffuseurs calmant comme par exemple le Petscool. Cela aidera votre chat à être plus à l'aise et détendu dans un environnement qui ne lui est pas familier ! Si vous avez des doutes, demandez conseil à votre vétérinaire, il saura vous diriger vers un produit adapté aux besoins de votre félin. 

Diffuseur de phéromones PetsCool

Petscool

Si possible, ne changez pas de place ou de pièce les objets de votre chat ou même sa routine. Ça ne ferait qu’empirer les choses et ça le chamboulerait encore plus. 

Jeune fille blonde caressant un chat dans un jardin

Préparer le félin 

Maintenant que tout est prêt chez vous, il est temps de vérifier que tout va bien avec votre félin ! Pour cela, rien de mieux que de l’amener chez le vétérinaire et vérifier que sa santé est bonne. Pendant ce rendez-vous, vérifiez que tous ses vaccins soient à jour (tous les 3 ans pour certains vaccins comme coryza, typhus, leucose) ! 

Ensuite, si ce n’est pas déjà fait, trouvez un petit coin dans votre maison où votre chat pourra se réfugier s’il le souhaite. Préférez une pièce calme où le moins de personnes sont susceptibles de s’y rendre. Placez-y quelques-unes de ses affaires et jouets, ce sera comme son petit havre de paix ! Ne mettez pas toutes ses affaires au même endroit, il faut qu’il se sente à l’aise partout dans votre maison.

Jeune garçon blond enlaçant un chat

Vous pouvez aussi l’habituer au bruits de bébés, comme ça il saura à quoi s’attendre. Si vous avez des amis ou des membres de votre famille qui ont des jeunes enfants ou un bébé, vous pouvez très bien les présenter à votre chat ! Votre chat sera donc habitué à la présence des enfants/bébés mais aussi aux bruits et comportements qu’ils peuvent avoir !

Par ailleurs, si votre chat a des problèmes comportementaux, mieux vaut les régler avant l’arrivée de votre bébé. Consultez un(e) comportementaliste félin, qui vous aidera à résoudre ces soucis et pourra aussi être de bon conseil quant à la rencontre entre votre futur bébé et votre minou !

Toutes ses préparations permettront à votre chat d’être le plus à l’aise et détendu possible lorsqu’il fera la connaissance de votre enfant !

Jeune garçon accroupi fixant un chat noir et blanc dans la rue

Présenter un bébé qui vient de naître à son chat : y a-t-il danger ? 

Même si vous avez suivi à la lettre toutes mes recommandations, il faut tout de même savoir que les chats peuvent parfois être imprévisibles et que l’on ne peut pas contrôler tous leurs faits et gestes. Il y a forcément des éléments importants à prendre en compte avant de montrer votre bébé à votre minou

Les mythes sur les chats et les bébés : étouffement, jalousie...

Il y a beaucoup de mythes et idées reçues qui associent les chats et les bébés ; nous allons les déconstruire ensemble !

Les chats apporteraient des maladies aux bébés : c’est faux car c’est assez rare ! Les chats peuvent transmettre aux bébés les mêmes maladies qu’ils peuvent transmettre aux adultes. Comme par exemple, la maladie des griffes du chat qui est une infection causée par une griffure ou une morsure d’un chat infecté. Ces risques d’infection sont assez faibles car dans seulement 5 à 10% des cas des complications infectieuses surviennent. 

Si les vaccins de votre chat sont à jour, il a beaucoup moins de chances de transmettre quoi que ce soit à votre bébé ! Par précaution, lavez vous les mains après avoir caressé votre chat et évitez de laisser votre bébé trop toucher votre chat

Toujours pas convaincu.e ?

99% des problèmes comportementaux que peuvent rencontrer vos chats se résolvent facilement, avec un peu d'engagement et de patience. Gardez espoir, une solution existe 🙂

Les étouffements de bébés à cause de chats sont extrêmement rares ! Rassurez-vous sur ce point-là ça n’arrive quasiment jamais. Toutefois, pour éviter que cela arrive, ne laissez jamais votre bébé seul et sans surveillance avec votre chat

Vous vous demandez si votre chat pourrait devenir jaloux de votre bébé ? Eh bien non : la jalousie est un sentiment humain c’est donc de l'anthropomorphisme de le prêter aux animaux. Si vous pensez que votre chat est jaloux, rassurez-vous, ce n’est pas le cas. Il est juste perturbé par ce nouvel arrivant, et par le fait que votre attention, habituellement dirigée vers lui, soit maintenant divisée. 

Banalisez au maximum la situation, donnez-lui autant d’affection qu’à votre bébé et faites des activités avec votre bébé dans la même pièce que votre minou, il se sentira moins mis de côté ! N’en faites pas trop non plus, en faire plus que d’habitude pourrait lui faire penser qu’il doit s’inquiéter de quelque chose. 

Chat roux avec deux jeunes enfants

Les précautions à prendre 

Comme je vous l’ai dit plus haut, on ne sait pas toujours ce qu’il se passe dans la tête d’un chat, il est donc difficile d’anticiper ses réactions et comportements. Bien évidemment il faut faire attention aux griffes du chat et aux coups de patte qu’il pourrait donner. 

Pour éviter tout problème, tenez votre chat loin du berceau de votre bébé et ne laissez jamais votre chat tout seul avec votre nouveau-né ! Mais ne paniquez pas non plus dès que votre chat s’en approche. 

Si votre chat a encore des problèmes de comportements lorsque votre bébé est déjà là, c’est-à-dire, s’il est stressé ou agressif ; vous pouvez lui donner de l’herbe à chat, des fleurs de Bach, ou encore investir dans des sprays et diffuseur calmants pour chats. Si ça n’aidait pas, vous pouvez toujours régler ces problèmes en consultant un(e) comportementaliste félin. 

Pour ce qui est de la fameuse rencontre tant attendue, ne forcez pas les choses ! Laissez votre chat voir le bébé et le sentir à son rythme. Pour être prudent, faites attention à ses réactions. Il n’y a pas de raison pour que votre chat et votre bébé ne deviennent pas les meilleurs amis du monde ! Grandir avec un chat permet à votre enfant de renforcer son immunité face aux allergies. Si leur relation est forte, votre bébé pourra apprendre beaucoup de choses grâce à votre matou (peut-être un futur comportementaliste, qui sait…) ! 

Pour apaiser votre chat et le garder calme avant et après l’arrivée de votre bébé, voici mes recommandations :

Les plantes toxiques de votre jardin ou de votre balcon pour le chat

Que votre chat soit habitué à aller dehors, ou qu’il ait vécu toute sa vie en tant que chat d'appartement, il sera sûrement confronté à un moment ou un autre à certaines plantes toxiques et néfastes pour lui. Comme avec certains aliments qui sont nocifs pour le chat, on ne distingue pas forcément quelles plantes peuvent être dangereuses pour nos félins ! Qu’elles se trouvent sur votre balcon ou dans votre jardin (parfois même dans votre maison), il faut savoir reconnaître et éviter certaines espèces de plantes lorsqu’on est propriétaire d’un chat.

Si vous pensez refaire une beauté à votre jardin, votre balcon, votre terrasse, ou bien si vous voulez redécorer votre intérieur ; choisissez bien vos futures plantes !

Chat noir dans l’herbe

Pourquoi les chats mangent-ils de la verdure ?

Comme je vous l'avais déjà dit dans mon article sur les aliments toxiques pour le chat, nos amis les félins sont des carnivores stricts ! Dans cet article, je vous avais aussi parlé du fait que les légumes pouvaient être bons pour la santé des chats. Donc même en étant carnivore votre chat peut manger de la verdure, et, justement il en a besoin !

Votre chat a beau adorer la viande, la verdure fait tout de même partie de son alimentation ; elle lui apporte les fibres dont il a besoin pour la digestion. Les végétaux sont aussi très bons pour le chat car ils lui apportent de nombreuses vitamines qui ne seraient pas présentes dans son alimentation habituelle ! Cet apport de plantes va donc l’aider à purifier son système digestif.

Chat tigré assis dans l'herbe

Quels sont les végétaux toxiques pour le chat ?

Parfois, les chats peuvent manger certaines variétés de plantes qui sont très dangereuses pour eux. Même s’ils font eux même attention à ce qu’ils mangent, les chats peuvent ne pas reconnaître les plantes qu’ils consomment… Les plantes nocives pour votre chat peuvent engendrer des troubles neurologiques, digestifs, cardiaques et même être mortelles.

Attention à bien vérifier la végétation qui se trouve dans votre appartement, jardin ou balcon !

Une jeune femme qui tient un chaton dans les bras

Et si on prenait un moment pour discuter de ce qui vous tracasse ?

Si vous êtes en train de lire cet article, c'est que quelque chose vous chiffonne, ou vous intrigue. Savez-vous que les consultations sont là pour résoudre un problème, mais aussi le prévenir ? Je peux vous aider à anticiper un événement ou à solutionner un comportement indésirable. Alors n'hésitez-pas, venez m'en parler !

Aloe Vera

Il est vrai que pour nous, les humains, l’aloe vera peut avoir beaucoup de bienfaits ! Cependant, cette plante, qu’elle soit pour la décoration ou pour votre bien-être, n'est pas recommandée lorsqu’on est propriétaire d’un félin. En effet, les feuilles d’aloe vera contiennent de la saponine, des molécules naturellement produites par les plantes qui sont toxiques pour les chats.

Si votre chat en mange, il sera sujet à des irritations et des vomissements. C’est la molécule d'aloïne présente dans le latex de la plante qui la rend très toxique. Pour ce qui est du jus et du gel, vous pouvez encore en utiliser car ils sont dépourvus de saponine ! Ils peuvent être utilisés par exemple pour soigner naturellement les petits bobos de votre minou.

Aloe Vera plante toxique pour votre chat

Ficus

Le ficus est une plante que l’on retrouve dans de nombreux foyers grâce à sa facilité d’entretien. Le seul bémol, c’est que cette plante est extrêmement toxique pour votre chat. Un seul contact et/ou ingestion risque de causer des vomissements, des diarrhées, des lésions buccales, des irritations et des atteintes rénales. Comme avec l’aloe vera, le latex présent dans le ficus a des propriétés irritantes et très nocives. Le ficus est donc l’une des plantes à éviter à tout prix !

Ficus plante toxique pour votre chat

Yucca

Pour ce qui est du yucca, la plante dans son entièreté est nocive pour votre minou. La toxicité de cette plante vient de la saponine qui la compose et qui peut se retrouver dans de nombreuses autres plantes. Si votre chat en mange, les symptômes peuvent aller d’une hypersalivation, à une colique, à une hypothermie, et, dans les cas les plus rares, toute ingestion de cette plante peut causer une paralysie.

Yucca plante toxique pour votre chat

Philodendron

Le philodendron est une très belle plante pour votre intérieur. Cette plante très utilisée pour la déco d’intérieur peut causer à votre chat des vomissements, des diarrhées, des saignements, mais aussi porter atteinte à ses voies respiratoires. En effet, l'oxalate présent dans ses feuilles rend cette plante toxique pour nos félins ! Tenez donc votre philodendron loin de votre minou, il ne faudrait pas qu’il se mette à en manger quelques feuilles…

Philodendron plante toxique pour votre chat

Cyclamen

Le cyclamen est une jolie plante rose qui se trouve peut-être dans votre jardin. Elle peut provoquer des vomissements, des diarrhées, et des troubles respiratoires.

La plante en elle-même est dangereuse pour votre chat, mais sachez que les bulbes sont la partie la plus dangereuse et toxique pour votre minou à cause de la cyclamine qu’ils contiennent.

Cyclamen toxique pour votre chat

Sansevieria

Le côté toxique de cette plante pour votre chat se trouve dans les bulbes et les feuilles. Si votre animal en consomme, il y a des risques d'irritations locales, au niveau de la bouche, de la peau mais surtout au niveau de l’appareil digestif. C’est la colchicine qui compose cette plante qui va s’en prendre à l’appareil digestif du chat. En général, les plantes de la famille des liliacées sont toxiques pour les chats, ils y sont très sensibles !

Sansevieria toxique pour votre chat

Anthurium

L’anthurium est une plante tropicale facile à entretenir en intérieur. Elle est cependant très très dangereuse pour votre chat. S’il décide d’en manger, il risque d’être victime de diarrhées, de vomissements, des saignements, des problèmes de déglutition, des problèmes respiratoires et des problèmes d’hypersalivation. Le contact et l’ingestion de cette plante sont très toxiques pour votre félin.

Ce qui rend cette plante particulièrement toxique, c’est sa sève qui contient des cristaux d'oxalate de calcium qui ne sont vraiment pas bons pour les chats, ni pour nous d’ailleurs !

Avec cette longue liste de symptômes très inquiétants, mieux vaut privilégier la bonne santé de son chat plutôt que de la fragiliser avec une plante d’intérieur.

Anthurium toxique pour votre chat

Amaryllis

L’amaryllis est une plante qui fait de très jolies fleurs de couleur vive. Elle est, comme le cyclamen, très toxique pour votre chat. Toxique par ingestion, elle peut provoquer chez le chat des tremblements, des vomissements et diarrhées, des crampes, des troubles du rythme cardiaque, et une baisse de la pression sanguine. Toute la plante contient de la lycorine, qui est la principale cause des symptômes listés ci-dessus et qui peuvent apparaître en cas d’ingestion.

Amaryllis toxique pour votre chat

Jonquilles et Narcisses

Les jonquilles et les narcisses se retrouvent généralement dans les jardins, on peut même vous en offrir en bouquet ! En général ces fleurs arrivent à la fin de l’hiver et sont synonyme de renouveau. Malheureusement, elles sont mauvaises pour la santé de votre minou.

Les alcaloïdes et saponines contenus dans leur bulbe les rendent encore plus dangereuses.

Les symptômes qui doivent vous alerter sont l’hypersalivation, des vomissements et des diarrhées.

Jonquilles et narcisses toxiques pour votre chat

Jacinthe

Toute la plante de la jacinthe est toxique pour votre petit compagnon. Toutefois, les symptômes tels que des vomissements, ou des diarrhées sont moins graves qu’avec certains végétaux cités dans cet article et disparaissent assez rapidement après ingestion. La toxicité d'ordre digestive vient du fait que la jacinthe fait partie de la famille des liliacées qui sont des plantes reconnues comme étant très nocives pour les chats à cause de la colchicine qui y est présente.

Jacinthe toxique pour votre chat

Muguet

En général, le muguet s’offre le 1er mai, le jour de la fête du travail ! Cependant, cette jolie fleur est très toxique pour votre matou… Elle est donc à éviter car elle peut causer des vomissements, des diarrhées, de l’hypersalivation, et peut aussi provoquer des troubles nerveux (par contact ou olfaction). Le stress, l’anxiété et la nervosité chez le chat ne sont pas des troubles à prendre à la légère ! Comme beaucoup d’autres plantes toxiques pour les chats, le muguet est composé de saponosides qui ne sont vraiment pas tolérés par les minous !

Muguet toxique pour votre chat

Cannabis

En France la culture du cannabis est strictement interdite ainsi que la possession ou la consommation de cannabis dans un lieu privé ou public. Même si ces lois vous empêchent d’avoir du cannabis dans votre jardin, il est bon de savoir que cette plante est venimeuse et peut causer des vomissements, des diarrhées, de l’hypersalivation, de l’incontinence fécale, et une augmentation anormale de l’appétit. C’est le THC présent dans le cannabis qui va rendre votre chat malade.

Cannabis toxique pour votre chat

Eucalyptus

L’eucalyptus est une plante commune que l’on retrouve facilement dans les jardins publics ou dans les endroits boisés. Si votre matou à pour habitude de se promener autour de chez vous et ce en dehors de votre jardin il se peut qu’il en ait déjà rencontré ! Attention à bien surveiller toute manifestation anormale tel que : des vomissements, des diarrhées et des troubles gastro-intestinaux. Le cinéol présent dans l’eucalyptus est ce qui va donner des troubles gastro-intestinaux et d’autres symptômes à votre chat.

Eucalyptus toxique pour votre chat

Hortensia : danger pour votre chat !

Les feuilles et les fleurs des hortensias sont nocives pour les chats et provoquent chez eux des troubles gastro-intestinaux. Cette plante contient de l'amygdaline qui va créer du cyanure une fois ingérée, c’est donc une plante à éviter absolument !

Si votre chat est victime de vomissements, diarrhées ou qu’il semble avoir des douleurs abdominales, c’est qu’il a peut être consommé de l’hortensia…

Hortensia toxique pour votre chat

Lierre d’intérieur ou grimpant

Le lierre est toxique pour le chat dans son intégralité, et plus particulièrement ses fruits. Si votre chat en a mangé, il se peut qu’il soit victime des symptômes suivants : spasmes, troubles gastro-intestinaux, vomissements, diarrhées...

Même en cas de simple contact, cette plante est très nocive pour votre animal, elle peut provoquer des éruptions cutanées et des irritations sur la peau de votre chat. Ce sont les saponosides présents dans le lierre qui vont provoquer ces symptômes. Si les fruits du lierre d’intérieur sont consommés en grande quantité, cela peut entraîner la mort de votre chat.

Lierre d’intérieur ou grimpant toxique pour votre chat

Toujours pas convaincu.e ?

99% des problèmes comportementaux que peuvent rencontrer vos chats se résolvent facilement, avec un peu d'engagement et de patience. Gardez espoir, une solution existe 🙂

Et si mon chat a ingéré une de ces plantes toxiques ?

Si votre chat est allé faire un tour sur votre balcon ou dans votre jardin et qu’en revenant il ne semblait pas bien du tout ; il vaut mieux être prudent et vigilant. En cas de doute, surveillez ses comportements, observez-le et évitez de lui donner à manger.

En cas d’ingestion filez tout de suite chez le vétérinaire ! C’est très important, car comme certaines plantes peuvent être vraiment toxiques pour votre chat ; l’amener le plus tôt possible chez le vétérinaire pourrait lui sauver la vie.

Le numéro d’urgence des vétérinaires est le 3115. Vous pouvez trouver plus d’informations, les vétérinaires de garde dans votre région/ville ainsi que les communes desservies par le numéro sur le site internet www.urgences-vétérinaires.fr.

Chat à côté d'un portail proche de plantes toxiques

Réaménager son intérieur en enlevant les plantes toxiques pour mon chat

Pour éviter tout problème de santé pour votre chat, il va falloir réaménager votre espace de vie. Remplacez vos plantes toxiques par des plantes cat-friendly ! Si vous ne pouvez pas forcément vous débarrasser de ces plantes toxiques, placez-les dans un endroit inaccessible pour votre chat.

Pensez aussi à investir dans de l’herbe à chats ! Les chats ont besoin de manger quelques végétaux pour réguler leur alimentation. C’est une alternative qui ne fera pas de mal à votre chat ! Sachez qu’il existe différents types d’herbes à chat, chacune a ses avantages, notamment elle aide à le détendre et à le purger.

Gardez quand même un œil sur votre chat, surtout s’il a pour habitude de se balader en extérieur, vous ne pouvez pas toujours savoir où il est allé ! Surveillez pour voir s’il salive un peu trop, s’il vomit, s’il agit anormalement ; et au moindre doute foncez chez votre vétérinaire.

Pour vous aider à garder votre chat loin de vos plantes mais aussi faire en sorte qu’il puisse quand même manger de la verdure ; voici ma sélection qui, je l'espère, vous sera utile ! Le tapis dissuasif a pour avantage d’être désagréable sous les pattes de votre chat et de ne pas le blesser, ce qui va l’empêcher d’approcher la zone définie sereinement. L’herbe à chat, quant à elle, est présentée sous forme de kit à faire pousser vous-même, si vous avez la main verte !

La javel et le chat ne font pas bon ménage

L’eau de javel attire beaucoup les chats, et il y a danger pour eux ! En général, pour enlever l’odeur forte de l’urine de chat, votre premier réflexe est peut-être de nettoyer à l’aide d’eau de javel. Mais attention de ne pas en laisser dans une bassine sous surveillance, par exemple, car votre chat pourrait boire l’eau de javel qui s’y trouve

De plus, le chat a un odorat très développé, et c’est l’un des sens le plus important pour lui ! C’est ce qui lui permet de se repérer dans son environnement. C’est un peu comme nous, les humains, avec la vue. La javel a une très forte odeur pour nous, alors imaginez pour lui ! Si votre chat a des problèmes de pipis hors litière, vous devez nettoyer derrière lui.

Une jeune femme qui tient un chaton dans les bras

Et si on prenait un moment pour discuter de ce qui vous tracasse ?

Si vous êtes en train de lire cet article, c'est que quelque chose vous chiffonne, ou vous intrigue. Savez-vous que les consultations sont là pour résoudre un problème, mais aussi le prévenir ? Je peux vous aider à anticiper un événement ou à solutionner un comportement indésirable. Alors n'hésitez-pas, venez m'en parler !

L’odeur d’urine et d’eau de javel sont similaires pour le chat

L'eau de javel attire beaucoup les chats car l’odeur ammoniaquée de ce désinfectant se rapproche de celle de l’urine. C’est pour cela que votre minou est intrigué et peut parfois aller jusqu’à se rouler dedans.

Si vous avez tendance à désinfecter ou nettoyer votre maison avec de l’eau de javel, sachez que ça peut être l’une des causes des éliminations hors bac chez votre chat. Avec cette forte odeur, le chat peut avoir envie d’uriner par-dessus pour délimiter son domaine vital en marquant chimiquement. Petit aparté : on utilise souvent le terme “territoire”, mais il est remis en question depuis peu. Le marquage chimique concerne les phéromones contenues dans les urines. Donc si vous continuez à laver l’urine de votre félin avec de l’eau de javel, c’est un peu un cercle vicieux

Pour éviter d’avoir ce problème, pensez à changer vos produits de nettoyage et choisissez-en des plus naturels si possible ! Pour plus de conseils, je vous propose de lire mon article sur comment enlever l’odeur d’urine de chat.

En plus d’être une odeur imposante pour votre chat mais aussi pour vous, l’eau de javel est dangereuse pour la santé des chats. Même diluée dans de l’eau, il y a de grands risques d’intoxications pour votre petit compagnon. 

En étant un être très curieux, votre chat peut s’intoxiquer par indigestion, par exemple, en léchant l’eau de javel. Ce n’est d’ailleurs pas le seul produit ménager qui est toxique pour votre chat, j’en parle dans l’article “Quels aliments sont toxiques pour le chat ?”. Si il y a intoxication, contactez immédiatement le centre antipoison le plus proche de chez vous !

Chat roux qui se roule après avoir senti de l'eau de javel

N’utilisez pas l’eau de javel comme répulsif ou incitateur !

L’idéal en temps que propriétaire de chat serait d’éviter au maximum d’utiliser de l’eau de javel, afin de limiter les risques d’intoxications et d’empoisonnements. La javel va pousser votre chat à couvrir l’odeur forte avec des éliminations (pipis ou cacas). Ce n’est donc pas bon pour leur odorat, leur santé, ni même leur bien-être. 

On vous a peut-être conseillé de placer quelques gouttes ou un bouchon d’eau de javel dans la litière de votre chat pour qu’il y fasse ses besoins plutôt qu’en dehors. Sachez que ce n’est pas une très bonne idée, le problème sera réglé seulement en surface et non en profondeur. Lorsqu'un chat rencontre des problèmes de malpropreté qui peuvent être liés à des problèmes comportementaux, il est important d’agir au cas par cas. Cependant, les chats peuvent être perturbés si vous mettez de la javel dans leur litière car ce n’est pas leur odeur, celle à laquelle ils sont habitués. 

Si vraiment les problèmes de malpropreté chez votre chat sont récurrents et persistent, vérifiez déjà que tout aille bien niveau santé en l'amenant chez le vétérinaire. Si votre chat fait ses besoins en dehors de son bac, il se peut qu’il ait une infection urinaire ou même qu’il soit stressé. S’il s’agit d’un problème de comportement, je vous recommande de consulter un(e) comportementaliste félin. Il/elle vous aidera à trouver l’origine du problème et une solution. 

Toujours pas convaincu.e ?

99% des problèmes comportementaux que peuvent rencontrer vos chats se résolvent facilement, avec un peu d'engagement et de patience. Gardez espoir, une solution existe 🙂

Chat blanc dans un panier surpris par l'odeur d'eau de javel

Un peu perdu ? Je vous ai préparé une petite sélection des produits d’entretien incontournables, naturels, non dangereux pour votre chat et pour vous aider à éliminer chez vous les odeurs d’urine ! 

Comment protéger son sapin de Noël de son chat ?

Ah Noël ! Une des fêtes les plus attendues par beaucoup, mais aussi par votre minou. Eh oui, votre chat est un grand fan de Noël mais surtout de votre sapin. 

Les sapins plaisent aux chats parce qu’ils brillent et qu’il y a beaucoup de couleur ; ça attire donc leurs yeux attentifs. 

Tout ce qui brille et qui bouge un peu plaira forcément à votre chat, pour lui c’est comme un nouveau terrain de jeu. Gardez à l’esprit le fait que votre chat (même en étant un chat d’intérieur) est un grimpeur né ! Il va adorer grimper et escalader vos meubles. Si vous possédez un arbre à chat, vous l’avez sûrement déjà remarqué…

Même si votre chat attaque chaque année votre sapin de Noël, croyez-moi, il y a toujours des solutions et de petites astuces afin de réconcilier chat et sapin à temps pour les fêtes.

Protégez le beau sapin de Noël de votre chat

Pour éviter que votre chat se balance aux branches de votre sapin de Noël, voici les quelques conseils que vous pouvez suivre. Ne vous en faites pas, cela n’implique pas de toucher à vos belles décorations. 

Préférez le sapin plastique au naturel

Opter pour un sapin en plastique sera beaucoup plus simple, par exemple vous n’aurez pas à nettoyer les aiguilles tombées à la fin du mois de décembre. 

Un sapin synthétique n’aura pas l’odeur naturelle d’un véritable sapin de forêt donc votre chat sera beaucoup moins intéressé et chahutera moins avec ! Il n’y aura pas de chute d’aiguilles avec un sapin en plastique et donc pas de risque d’étouffements et encore moins de perforations intestinales. 

Il est vrai qu’un sapin artificiel peut paraître moins écologique, mais sachez qu’ils ont une durée de vie d’entre 10 et 20 ans ; c’est à vous de décider.

Chat à côté d'un sapin

La tentation du sapin défendu pour votre chat

La tentation de s’accrocher aux branches de votre sapin peut parfois être trop forte pour votre chat.

Pour bien le protéger, il faut gérer le problème de vos boules et guirlandes scintillantes. Le sapin peut être assez dangereux pour votre chat, il peut s'étouffer avec des guirlandes, se blesser avec des morceaux de verre présents sur certains ornements… Il faut essayer de penser à la sécurité de votre minou quand vous préparez vos décorations de Noël.

Par exemple, si vos décorations sont assez fragiles, il y des risques de casse. Pour limiter les dégâts, placez-les plus en hauteur, votre chat aura plus de difficulté à les attraper. 

Même après avoir tout bien installé, vérifiez que certaines de vos décorations ne tombent pas, et qu'elles soient bien accrochées aux branches (attention aux chutes si votre chat aime secouer les branches de votre sapin). 

Attention avec les guirlandes lumineuses, si votre chat les mâchouille, il y a des risques d'électrocution. Pour sa sécurité, placez-les en hauteur, avec vos ornements les plus précieux !

Chat dans un sapin

Tout réside dans l’équilibre !

Pour éviter que votre arbre ne se balance trop et tombe sur votre chat s’il décide de l’attaquer, il vous faut un sapin stable avec une protection adéquate. Pour cela, rajoutez du poids à la base du sapin. Par exemple, vous pouvez choisir un sapin en terre et le planter dans un bac rempli de sable. Lors de votre achat de sapin, vous pouvez demander conseil à un vendeur pour bien choisir votre socle en fonction des dimensions de votre sapin. Pour encore plus de sécurité, vous pouvez même attacher votre sapin au mur ou au plafond. 

Il faut être sûr que le sapin résistera aux attaques surprises de votre chat !

Une jeune femme qui tient un chaton dans les bras

Et si on prenait un moment pour discuter de ce qui vous tracasse ?

Si vous êtes en train de lire cet article, c'est que quelque chose vous chiffonne, ou vous intrigue. Savez-vous que les consultations sont là pour résoudre un problème, mais aussi le prévenir ? Je peux vous aider à anticiper un événement ou à solutionner un comportement indésirable. Alors n'hésitez-pas, venez m'en parler !

Placez le sapin au bon endroit

Si vous avez la possibilité de choisir où sera positionné votre sapin, privilégiez un endroit fermé. Isoler votre sapin vous permettra de dormir plus tranquillement ! Vous pourrez donc empêcher votre chat d’y avoir accès et l’empêcher par la même occasion de faire des bêtises....

Installer votre sapin dans un coin et éloigné d’autres meubles peut aussi être une bonne idée. En effet, si votre sapin est assez loin de vos meubles, votre minou aura plus de difficultés à réaliser des sauts de l’ange. 

Pensez aussi à éloigner vos cadeaux, ça vous évitera d’avoir des papiers tout déchirés, victime de coups de griffes…

Chat blanc à côté d'un sapin

Dissuadez votre chat de grimper dans votre sapin de Noël

Même si vous avez suivi mes conseils pour agencer au mieux votre salon en période de fêtes, il se peut que votre chat revienne tout de même vers votre sapin.

La diversion : votre meilleure arme

Votre chat est un animal très futé et très malin. Il va falloir que vous trouviez une astuce pour faire passer l’envie à votre chat s’en prendre à votre sapin. 

À proximité du sapin (voire même sous le sapin si vous disposez d’assez de place) vous pouvez installer un petit coin spécial pour votre minou. Créez-lui un nouvel espace de jeu ! Par exemple, vous pouvez y placer de l’herbe à chat avec ses jouets préférés, et un griffoir ou un arbre à chat pour rediriger son envie de grimper. Comme ça il sera toujours près du sapin ! Vous pouvez aussi lui trouver un coussin en forme de sapin ; votre chat aura son sapin personnel !

Une solution alternative, qui n’implique pas de lever le petit doigt, consiste à placer un spray à air comprimé SSSCat. Le spray va détecter les mouvements de votre animal grâce à un détecteur électronique intégré dans l’aérosol. Rassurez-vous ce spray est inoffensif, il éloignera seulement votre chat de votre sapin, et ce, même en votre absence !

Toujours pas convaincu.e ?

99% des problèmes comportementaux que peuvent rencontrer vos chats se résolvent facilement, avec un peu d'engagement et de patience. Gardez espoir, une solution existe 🙂

Papier alu : 1 - Chat : 0

Il y a aussi une autre technique qui marche très bien : le papier aluminium !

Le papier alu est une sorte de répulsif très efficace contre certains chats. Le son et la texture du papier aluminium effrayera votre chat. Placez donc une feuille d’aluminium suffisamment large, de façon à recouvrir le socle de votre sapin et autour tout autour sur le sol. Le chat évitera donc de se rendre autour de votre sapin. Certains chats n’en ont que faire, essayez les sacs plastiques (s’ils n’ont pas tendance à les manger ou à les lécher).

Chat noir qui fuit le papier aluminium

Zen attitude

Avant toute chose, il faut rester calme. Punir votre félin ne fera pas avancer les choses et ne réglera pas le problème : votre chat ne comprendra pas ! Cela va soulager vos nerfs quelque temps mais ça finira par frustrer votre chat plus qu’autre chose.

Le lâcher prise est de mise ! Qui dit période de fin d’année dit fêtes de Noël ! C’est la fin d’année, c’est le moment de se relaxer. Et ça vaut pour vous mais aussi pour votre chat. Votre minou n’a aucune notion du Père Noël mais il ressent votre bonheur en cette période. Restez zen et n’en voulez pas trop à votre chat de vouloir s’amuser un peu avec le sapin !

Ces aliments qui veulent du mal à votre chat

Parfois un aliment qui traîne et qui semble être apprécié par votre chat peut être très toxique, nocif voire mortel pour lui. Il y a aussi des risques d’intoxication pour votre chat selon la quantité ingérée et le gabarit de votre chat. Si vous pensez que votre chat a avalé un aliment qui pour lui est toxique, n’hésitez pas et foncez chez votre vétérinaire. Il est donc important de bien connaître quels aliments sont adaptés pour votre minou et ceux qui sont toxiques pour lui.

En tant que propriétaire soucieux, il est normal que vous vous interrogiez sur l’alimentation de votre chat. En effet, une bonne santé passe par une bonne alimentation et une bonne hydratation !

Le chat est un carnivore strict. Les carnivores sont des êtres dont le régime alimentaire est principalement basé sur la consommation de viande : ils ne sont donc surtout pas omnivores. Les omnivores sont des êtres vivants dont l’appareil digestif leur permet d’absorber des aliments d’origine animale comme végétale. Cette caractéristique permet aux espèces omnivores d'adopter une alimentation variée en fonction de la disponibilité des aliments.

Les petits estomacs de nos chats ne tolèrent quasiment que la viande ! Suivez scrupuleusement le régime alimentaire de votre chat afin d’éviter tout problème de santé.

Chat à côté de ses croquettes

Quels aliments sont toxiques pour votre chat ?

Sans le savoir, certains aliments courants de notre vie peuvent être néfastes voire mortels pour les chats. Notamment si ces aliments sont consommés de façon répétitive et en grande quantité.

Voici une liste non exhaustive des aliments qui peuvent être toxiques pour votre félin.

Une jeune femme qui tient un chaton dans les bras

Et si on prenait un moment pour discuter de ce qui vous tracasse ?

Si vous êtes en train de lire cet article, c'est que quelque chose vous chiffonne, ou vous intrigue. Savez-vous que les consultations sont là pour résoudre un problème, mais aussi le prévenir ? Je peux vous aider à anticiper un événement ou à solutionner un comportement indésirable. Alors n'hésitez-pas, venez m'en parler !

Lait

Malgré les croyances populaires, les chats sont intolérants au lactose ! Le lait de vache peut être très mal digéré par les chats. Si vous avez des chatons à nourrir au biberon, sachez qu’il existe du lait spécialement conçu pour pouvoir nourrir les chatons au biberon, comme le lait TVM Optima trouvable sur Amazon ou en pharmacie. Attention aussi aux laits “spécial chats” vendus en supermarché, ils ne sont pas si bons que ça pour votre chat ! Le lait est vraiment à éviter.

Lait maternisé TVM Optima

Lait maternisé TVM Optima

Chocolat, thé, café

Vous le savez peut-être déjà car le chocolat est terriblement dangereux pour les chiens ; le chocolat est aussi un aliment très toxique pour le chat. C’est la même chose avec le thé et le café. Ces aliments contiennent de la théobromine, ce qui peut causer un arrêt cardiaque à votre chat. En général, les chats ne sont pas si intéressés par le chocolat mais faites attention tout de même à ce que votre félin n’ait pas accès aux placards à thé, café et chocolat ! 

Le thon en boîte

Parfois il vous est arrivé de donner un petit bout de thon à votre chat en pensant lui faire plaisir. Eh bien détrompez-vous, le thon en boîte est beaucoup trop salé et ne sera qu’un danger pour les reins de votre chat. De plus, le thon pour chat est en fait les restes du thon pour humains, qui a absorbé pas mal de métaux lourds et d'autres joyeusetés. On peut quand même en donner à son chat mais très rarement et à condition qu’il soit bien rincé.

Os et arêtes

C’est bien connu, les chats adorent le poisson. Ils peuvent en manger mais il faut aussi penser à varier leur alimentation (gare au thon en boîte !). Attention aux os ou arêtes (viande ou poisson) qui peuvent se loger dans la gorge de votre chat, il risquerait de s'étouffer avec. Cela peut aller jusqu’à perforer l’intestin de votre animal. Il y a un grand risque d'occlusion ou de perforation du système digestif pour votre chat, alors surtout, soyez vigilants ! 

Fromages et charcuterie

Tous types de fromages mais aussi de charcuterie sont à bannir de l’alimentation de votre chat. Vous le savez peut-être déjà, mais ils sont beaucoup trop gras et représentent un danger pour son pancréas. Le fromage est aussi un dérivé du lait, et en plus d’être très gras cela ne fera qu’empirer les choses vu que les chats sont intolérants au lactose !

Même si les chats sont carnivores et que l’on pense leur faire plaisir en leur donnant de la charcuterie, ce n’est vraiment pas une bonne idée ; même leur donner du simple jambon n’est pas bon pour eux. Si vous tenez à lui en donner, rincez-le bien et faites-le très rarement. 

Ail et oignon

Qu’ils soient crus ou cuits, l'ail et l’oignon sont très nocifs pour les chats. Ce qui compose ces aliments va détruire les globules rouges du chat, bloquant la distribution d’oxygène dans son corps. Dans les pires des cas, il entraînera chez votre chat une anémie, (les globules rouges deviennent plus petits) voire même la mort. 

Plats assaisonnés

Tous les aromates présents dans les plats assaisonnés comme le sel, le thym, l’ail et les oignons sont des aliments toxiques pour votre chat. Les épices aussi sont très nocives pour les félins. Quoi que ce soit, les risques d’intoxication sont nombreux.

Chat à côté d'un robinet

Les restes de table peuvent contenir des aliments toxiques pour votre chat

C’est une idée reçue qui date depuis très longtemps. Les chats ne sont pas là pour nettoyer nos assiettes et encore moins pour manger ce dont on ne veut plus. Je vous le rappelle, les chats ne sont pas omnivores mais strictement carnivores. Si vous prenez l’habitude de lui donner vos restes à la fin de vos repas, cela peut lui entraîner des déséquilibres alimentaires et créer chez lui des carences ou des excès. Cela peut même mener votre chat jusqu’à l’obésité, qui peut d’ailleurs engendrer des problèmes de santé plus importants encore. Si vous voulez faire maigrir votre chat, stoppez les restes de table et offrez-lui des gamelles ludiques !

Chat allongé dans un hamac de radiateur

Quels aliments non toxiques puis-je donner à mon chat ?

Bien évidemment il existe de nombreux aliments non tolérés et toxiques pour votre chat. Mais sachez qu’il en existe de très bons pour eux aussi ! Pas la peine de se compliquer la vie avec l’alimentation de votre chat. En effet elle est très importante pour son propre équilibre mais sachez qu’une alimentation simple et adaptée à ses besoins est ce qui permettra à votre minou de rester en bonne santé. On évite donc les croquettes bourrées de céréales ou légumineuses, et on privilégie celles qui ont des taux analytiques et des ingrédients corrects en fonction du mode de vie et de l’âge de votre chat.

5 fruits et légumes par jour pour votre chat ?

Certains fruits et légumes (attention pas tous) peuvent être consommés par votre chat mais sous certaines conditions. Les légumes sont une très bonne source de fibres et de vitamines, ils peuvent donc être très bénéfiques pour la santé de votre chat ! Les légumes sont donc à donner à votre chat en plus de la viande. 

Attention, si vous décidez de donner des légumes à votre chat, il vaut mieux les peler, les couper en petits dés et les cuire avant de les lui donner. Voici les légumes que vous pouvez donner à votre chat :

Si vous voulez essayer d’incorporer quelques légumes dans l’alimentation de votre chat, je vous conseille d’y aller petit à petit. Même si vous voyez que votre chat les tolère bien, il vaut mieux éviter d’en donner à votre chat trop régulièrement.

Le vétérinaire nutritionniste, votre référent

N’essayez pas non plus de trop expérimenter avec la nourriture de votre chat. En cas de doute, je vous recommande de consulter un nutritionniste pour chats ou encore un vétérinaire nutritionniste. A la différence d’un vétérinaire “classique”, un bon vétérinaire nutritionniste s’y connaît en nutrition et ne va pas recommander à un chat en bonne santé les marques habituelles de croquettes. Vous savez, celles qu’on voit dans tous les cabinets, et qui sont loin d’être aussi bien qu’elles n’y paraissent….

Chat noir et blanc à table

Attention, il n'y a pas que les aliments qui sont toxiques pour votre félin

Les aliments listés plus haut ne sont pas les seules choses toxiques pour les chats que l’on peut retrouver dans sa cuisine. Si vous êtes adeptes des produits d’entretien, sachez que certains peuvent être très très dangereux pour les chats. Par exemple, les hélicides généralement utilisés dans les jardins contre les limaces sont toxiques pour leur estomac. La mort au rats n’est pas non plus recommandée, c’est aussi très nocif. Idem pour le plastique, que vous retrouvez parfois votre chat en train de grignoter ou lécher...

Toujours pas convaincu.e ?

99% des problèmes comportementaux que peuvent rencontrer vos chats se résolvent facilement, avec un peu d'engagement et de patience. Gardez espoir, une solution existe 🙂

Si vous trouvez que votre chat semble bizarre, s’il a des vomissements, s’il a des problèmes d’équilibre, ou une salivation excessive, foncez chez le vétérinaire !

Il faut rester vigilant et bien refermer ses placards (vous pouvez les bloquer avec des protections pour enfants, je vous mets des exemples plus bas) et surtout éviter de donner ses restes de repas à son chat. Il vaut mieux rester attentif et garder un œil sur eux afin d’éviter tout accident.

Si vous rencontrez des difficultés à cacher différents aliments qui pourraient être toxiques pour votre chat, sachez qu’il existe différentes façon de le protéger de certains placards de votre cuisine ; notamment grâce aux exemples ci-dessous :

Décrypter le langage de votre chat par son attitude

Depuis des années les chats se sont adaptés pour pouvoir mieux communiquer avec nous ! En effet les chats miaulent peu entre eux, il semble donc qu’ils aient développé cette capacité pour que la communication entre eux et nous soit plus fluide. Comprendre son chat est donc plus facile.

En tant qu’heureux propriétaire d’un chat, vous aimeriez savoir tout ce qu'il pense ! Et si je vous disais qu’il était possible de comprendre les chats ? Il suffit juste d’être patient ! 

Les chats sont des êtres très intelligents mais aussi sensibles. Lorsqu’ils ont faim, peur, qu’ils sont stressés ; ils sauront vous le faire savoir ! C'est parfois dur de réussir à se comprendre car les félins ne parlent pas comme nous. Même si parfois, ils semblent si bavards

Il est vrai que pouvoir comprendre son chat permettrait de gagner du temps mais aussi peut être de changer votre comportement ou actions envers lui. Mieux comprendre son chat c’est avoir une relation plus saine mais aussi plus équilibrée. Cela peut vous aider à cerner ses besoins ou envies , et à décrypter ses inconforts ou mal êtres. 

Le chat peut donc communiquer avec vous de plusieurs façons, avec le langage oral mais aussi avec le langage corporel. Comment déchiffrer les comportements de votre chat afin de renforcer votre relation ?

Chat allongé sur le sol

Comprendre les miaulements de son chat

Comme je vous l’ai dit plus haut, le miaulement est utilisé par le chat seulement lorsqu’il s’adresse aux humains. Pour converser avec ses congénères, le chat va utiliser un autre type de vocalisations. Les chats utilisent leurs miaulements pour nous signaler quelque chose, nous prévenir, nous signaler leur présence, pour nous appeler, voire même pour réclamer quelque chose. En gros ils se servent de cette capacité de langage pour se faire comprendre auprès de nous.

Si votre chat miaule de façon courte, c’est qu’il vous salue. Avec un miaulement plus profond il réclame quelque chose. Par contre, un miaulement aigu peut vouloir exprimer une douleur ou une plainte. S’il se met à grogner, dans 99% des cas c’est qu’il est mécontent. Il faut savoir que les tonalités des miaulement de votre chat peut varier en fonction de son sexe, sa race. La communication verbale de votre chat est donc unique, pas de problème pour le différencier des autres chats !

Chat noir allongé sur un hamac

Comprendre la communication non verbale de votre chat

C’est en miaulant que les chats peuvent établir un premier contact avec les êtres humains. Cependant, pour le chat, la communication passe aussi par un langage non verbal qui, pour lui, est plus important que le langage verbal. C’est donc par ses attitudes ou ses postures que votre chat va vous faire passer plusieurs messages. 

Pour bien comprendre votre chat, observez-bien la façon dont son corps s’exprime. Si sa queue bouge, s’il se met sur le dos, ou si ses oreilles sont couchées... C’est à vous de déchiffrer !

Une jeune femme qui tient un chaton dans les bras

Et si on prenait un moment pour discuter de ce qui vous tracasse ?

Si vous êtes en train de lire cet article, c'est que quelque chose vous chiffonne, ou vous intrigue. Savez-vous que les consultations sont là pour résoudre un problème, mais aussi le prévenir ? Je peux vous aider à anticiper un événement ou à solutionner un comportement indésirable. Alors n'hésitez-pas, venez m'en parler !

La queue

Si votre chat remue la queue, cela veut forcément dire quelque chose. Cela peut vous éclairer quant aux émotions et humeurs qu’il ressent. Les différentes postures de sa queue sont un indice ! Si la queue de votre chat est pointée vers le bas ou qu’elle semble tombante, c’est que votre chat va bien, il est neutre. 

Si la queue de votre chat est dressée, cela ne veut pas forcément dire qu’il est en colère, ou qu’il se méfie de quelque chose. Le fait que sa queue soit relevée vers le ciel et que son bout pointe vers le bas comme un point d’interrogation signifie que votre chat est content, il est curieux ! S’il vient à votre rencontre avec cette posture, c’est qu’il est content de vous voir et vient vous saluer.

Par contre, si sa queue est en l’air et que ses poils sont hérissés, votre chat se sent menacé et il a peur. Si la queue de votre chat forme une sorte d’arc, de pont, c’est qu’il est sur le point de passer à l’attaque. Vous remarquerez qu’il se tient un peu plus vers l’avant.

Une queue hérissée et retournée vers le dos indique que votre chat est excité comme une puce et veut jouer (d’ailleurs c’est sûrement l’heure de son quart d’heure de folie…). 

Si votre chat à la queue entre ses pattes c’est qu’il a peur de quelque chose, en général il fait les gros yeux et recule. Si sa queue devient tombante et qu’elle se balance de droite à gauche, votre chat est agacé, il vaut mieux le laisser tranquille pour éviter qu’il ne développe une réaction agressive.

En général, observer la queue de son chat ne suffit pas, il faut aussi regarder attentivement ses yeux pour le comprendre encore plus.

Chat roux dans un jardin

Les yeux

Comme on dit, les yeux sont le miroir de l’âme ! Pour vraiment déchiffrer les messages que vous envoie votre chat, rien de tel que de se perdre dans son regard. 

Un chat avec les pupilles dilatées est à l’affût, comme lorsque vous jouez avec lui et que vous lui donnez son jouet préféré, par exemple. 

Un chat avec un regard fixe et aux pupilles étrécies, est en colère. A l’inverse, si ses yeux sont grands ouverts, ne clignent pas et que les pupilles sont dilatées, tout indique que votre minou est soit stressé soit apeuré.

S’il est calme et détendu ou en demande d’apaisement, les yeux de votre chat clignent doucement. Ses yeux ne seront en général pas totalement fermés. Ils resteront entrouverts pour garder un œil sur son environnement malgré tout. Un chat qui cligne des yeux en vous regardant vous montre l’amour qu’il a pour vous !

Chat tigré allongé sur une chaise

Les oreilles

Bien évidemment, les oreilles sont un élément essentiel à prendre en compte ainsi que la queue et les yeux du chat lorsqu’on essaye de le comprendre. Comme tout le reste, elles vont vous aider à vous faire une idée du message que votre chat essaye de faire passer.

Si les oreilles de votre chat sont tournées vers vous, alignées, votre chat est ici aussi d’humeur neutre. Si elles deviennent aplaties sur le côté, c’est que votre chat est contrarié, même carrément énervé ! Ne restez pas sur son chemin pour éviter un attaque, voire des griffures et ou morsures

Des oreilles plaquées vers l’arrière indiquent que votre chat a peur ou qu’il est sur la défensive.

Chat blanc avec un jouet

Les moustaches ou vibrisses

Observer les moustaches ou vibrisses de votre chat peut vous aider à en savoir plus sur ce qu’il essaye de vous dire. Par exemple, un chat qui a peur aura tendance à avoir les moustaches collées sur la gueule, en général c’est suivi par des oreilles plaquées en arrière et des pupilles dilatées. 

Si au contraire ses moustaches pointent vers l’avant, c’est que votre chat est contrarié ou frustré. Quand votre chat à ses moustaches dressées loin de sa tête c’est qu’il est en colère, il faut donc le laisser tranquille. Si elles sont basses et loin de sa gueule, votre chat est calme.

Chat noir dans un jardin

Comprendre les attitudes étranges de son chat

Comme les chats ne communiquent pas de la même façon que nous, certains de leurs comportements ou même attitudes peuvent nous sembler très bizarres. En voici quelques-unes que nous allons décoder ensemble ! 

Si votre chat se met sur le dos, il vous montre son ventre qui pour lui est une partie de son corps assez vulnérable. Cela signifie que votre chat vous fait confiance et qu’il est à l’aise avec vous. Parfois il se roule sur le dos lorsque vous êtes en train de jouer, c’est un bon signe aussi ! Attention, cela ne veut pas dire que votre chat vous invite à le caresser ; gare aux coups de griffes

C’est qu’il libère ses quatre pattes pour pouvoir vous prendre en pince et mieux vous dévorer (comment ça vous n’êtes pas une proie ?). Pour faire la différence, observez-bien sa queue, ses yeux et ses oreilles.

Vous avez peut-être remarqué qu’avant de nourrir votre chat, il se frotte contre vos jambes. C’est que votre félin vous marque avec sa propre odeur : c’est un comportement très amical envers vous, il vous apprécie ! C’est également un signe d’accueil et de bonheur, il aime être en votre présence.

Dans le cas où vous vous apprêtez à lui donner à manger, il veut très sûrement attirer votre attention dans le but de vous amadouer. 

Si votre chat court partout, c’est qu’il est probablement en plein quart d’heure de folie ! Ce coup de folie va l’aider à se défouler pendant un moment.

Un chat qui roucoule est de bonne humeur, c’est sa façon à lui de vous saluer. C’est différent du miaulement, qui a un panel plus large de significations. Il peut roucouler parce qu’il est surpris, qu’il veut jouer, ou qu’il est très concentré sur une proie de l’autre côté de la fenêtre.

Une autre attitude étonnante : parfois, il arrive que votre chaton marche en crabe. Aussi amusant que ça puisse paraître pour nous, pour lui c’est d’une grande importance, surtout dans les séances de jeu, car cela va lui permettre de se grandir et d’intimider son adversaire.

Chat tigré qui lève la patte

Attention aux erreurs d’interprétation

Parfois, même avec toutes les cartes en mains, il peut être compliqué de vraiment savoir ce que pense un chat. Le chat est un félin, pas un humain, ni un chien. Donc attention aux erreurs de lecture, et soyez toujours indulgents envers votre minou. 

Attention aussi à la projection ou à l'anthropomorphisme, qui fait que l’on peut attribuer des traits de caractères ou des réactions humaines aux animaux. Par exemple, les chats ne sont pas des êtres jaloux et rancuniers comme peuvent l’être les humains (et heureusement !). Ils ne “boudent” pas non plus, et s’ils ne semblent pas apprécier votre nouveau petit ami, cela peut être le fait qu’il dérange involontairement ses habitudes et son quotidien bien ancré. 

Toujours pas convaincu.e ?

99% des problèmes comportementaux que peuvent rencontrer vos chats se résolvent facilement, avec un peu d'engagement et de patience. Gardez espoir, une solution existe 🙂

Ces petites bêtes intelligentes que sont nos amis les chats nous cachent bien des choses ! Heureusement, la compréhension des chats est de plus en plus fluide, mais il y a certaines choses que l’on ne découvrira sûrement jamais sur eux.

Il faut garder en tête le fait que les chats agissent avant tout pour leur bien-être et leur équilibre. 

L’amour et la fidélité ne sont pas leurs motivations premières, même s’ils sont capables de nous  montrer des comportements similaires !

Si vous aimez la lecture, je vous recommande ces livres qui pourront vous éclairer sur la compréhension de nos amis les félins !

Mon chat est perturbé par le déménagement

Ça y est, vous allez changer de maison, ou même de ville ! Vous vous réjouissez à l’idée de faire votre vie ailleurs. Mais voilà, comment faire pour que tout se passe bien pour votre chat lors de votre installation ? Comment faire pour que la transition soit la plus paisible pour votre animal ? Quelles précautions prendre ?

Vous le savez sûrement déjà mais le chat est un animal routinier. Il aime avoir des endroits bien précis dans votre maison où faire sa sieste. Il a aussi besoin de marquer sa présence dans son environnement afin de se sentir en sécurité (même si cela implique de griffer vos meubles, et pour y pallier rien de mieux que d’installer des griffoirs !).

Le chat est aussi néophobique, il n’aime pas les grands changements et la nouveauté. Même s’il peut s’habituer facilement à diverses situations, un déménagement peut totalement chambouler votre félin !

Déménager signifie pour lui un changement de domaine vital (aussi appelé territoire) mais aussi de nouvelles odeurs. Votre chat va devoir tout reprendre à zéro ce qui peut, dans la plupart des cas, lui causer beaucoup de stress. Il est donc indispensable de planifier la phase de déménagement de son chat mais aussi sa phase d'installation pour qu’il puisse s'accommoder à son nouvel environnement et ce, à son rythme. Voici donc comment bien préparer votre déménagement avec votre minou afin d’éviter les faux pas.

Chat dans une cage de transport

Combien de temps avant de laisser sortir mon chat lors du déménagement ?

Après lui avoir laissé le temps de s'habituer à votre nouvelle demeure et de scanner tous les recoins de votre maison, vous pouvez tenter de le laisser sortir dehors. Attention cependant à ne pas le laisser sortir avant un mois minimum après l’arrivée dans votre nouvelle maison. Avant un mois, il sera beaucoup trop tôt pour le laisser se promener à l’extérieur ! S’il n’a pas eu assez de temps pour s’adapter à son nouvel environnement et que vous décidez de le lâcher dehors, votre félin risque de fuguer ou même de se perdre n’ayant pas de repères précis dans votre nouveau quartier.

Ne cédez pas s’il miaule devant la porte, et suivez plutôt les conseils juste après pour éviter les fugues de votre chat.

Une jeune femme qui tient un chaton dans les bras

Et si on prenait un moment pour discuter de ce qui vous tracasse ?

Si vous êtes en train de lire cet article, c'est que quelque chose vous chiffonne, ou vous intrigue. Savez-vous que les consultations sont là pour résoudre un problème, mais aussi le prévenir ? Je peux vous aider à anticiper un événement ou à solutionner un comportement indésirable. Alors n'hésitez-pas, venez m'en parler !

Comment éviter que mon chat fugue ?

Si vous voulez le laisser prendre l’air avant de le laisser sortir complètement, tout en évitant les risques de fuites, je vous conseille de sécuriser vos fenêtres en les équipant d’un filet anti-fugues. Comme ça, votre chat pourra observer tout ce qu’il se passe à l’extérieur sans qu’il ne vous échappe !

Pour le distraire, jouez avec lui, cela pourra l’aider à déstresser s’il se sent anxieux. Surveillez les comportements de votre animal, pour vérifier qu’il ne soit pas trop perturbé par le déplacement et qu’il développe suite à cela des problèmes d’éliminations hors bac. Ces problèmes, associés généralement à la malpropreté, sont synonyme d’un mal être. N'hésitez pas à contacter votre vétérinaire si le comportement de votre chat semble anormal.

Évitez de gronder votre chat s’il fait des bêtises ou même s’il devient agressif, ce sont sûrement des symptômes du stress.

Fiole Fleurs de Bach Chat Alors - chats agressifs

Fleurs de Bach pour chats agressifs

Votre chat refuse de se laisser approcher sans griffer, cracher ou mordre. Aidez-le à trouver le calme.

  • Beech N°3 (Redonner de la souplesse dans le comportement),
  • Cherry Plum N°6 (Ramener le calme et la paix intérieure),
  • Holly N°15 (Retrouver la sérénité en groupe et au partage de l’affection sans crainte),
  • Impatiens N°18 (Retrouver le calme),
  • Rock Rose N°26 (Retrouver le calme, la force et le courage),
  • Vervain N°31 (Ramener le calme et réduite l’exaltation),
  • Vine N°32 (Permettre plus de souplesse et d’écoute)

Fiole de 30mL - 25€ frais de port inclus vers la France métropolitaine

Dans tous les cas, vérifiez que votre chat est bien identifié par puce électronique (obligation légale en France), et que vos coordonnées sont à jour sur l’ICAD avec votre nouvelle adresse.

Chat à la fenêtre

Que faire si j’ai perdu mon chat pendant le déménagement ?

Si votre chat a disparu, ne paniquez pas. Appliquez la méthode Patricia Franckhauser, qui consiste à l'appeler de manière régulière dans un périmètre autour du lieu de fuite.

Méthode Patricia Franckhauser

Mon chat miaule tout le temps pendant le déménagement

Si votre chat miaule tout le temps, spécifiquement la nuit, à l’arrivée dans sa nouvelle maison, c’est qu’il est perturbé et désorienté. Plus les mêmes murs aux mêmes endroits, plus les mêmes bruits, plus les mêmes odeurs… C’est tout un nouveau monde qui s’étend devant lui ! Donc une fois le stress du déplacement passé, il se “réveille” aux heures normales pour un chat (qui est un animal crépusculaire, donc plus actif à la tombée et au lever du jour) et erre comme une âme en peine dans le nouveau logement, en se demandant ce qu’il fait là… Il miaule pour attirer votre attention et/ou pour décharger son stress.

Il va finir par s’habituer à son nouvel environnement. Pour cela il faut y aller tout en douceur et le laisser découvrir à son rythme. Il prendra ses marques de façon autonome, ne cherchez pas à le forcer, sa curiosité l’aidera à se repérer chez vous et à se familiariser avec son nouveau territoire.

Fiole Fleurs de Bach Chat Alors - chats stressés

Fleurs de Bach pour chats stressés

Votre chat se sent dans une situation oppressante. Aidez-le à trouver la sérénité.

  • Impatiens N°18 (Retrouver le calme),
  • Rock Rose N°26 (Retrouver le calme, la force et le courage),
  • Rock Water N°27 (Permettre de lâcher prise et la détente),
  • Star of Bethlehem N°29 (Consoler, permettre le retour à la tranquillité d’esprit et réconfort),
  • Vervain N°31 (Ramener le calme et réduire l’exaltation),
  • Walnut N°33 (Permettre la libération et l’adaptation)

Fiole de 30mL - 25€ frais de port inclus vers la France métropolitaine

Le changement d’habitat de votre chat peut le bousculer émotionnellement. Il est donc important de prendre ses émotions en compte lors de votre emménagement en anticipant le stress auquel il peut être sujet. Si quelques jours après le déménagement vous remarquez que votre chat n’agit pas normalement, par exemple ses miaulements se font vraiment excessifs, il faut d’abord aller chez le vétérinaire pour vérifier que tout aille bien au niveau de sa santé. Si tout va bien mais que votre chat ne semble pas bien dans ses pattes, il s’agit sûrement d’un souci comportemental. Vous pouvez donc penser à contacter un(e) comportementaliste félin qui vous conseillera, vous aidera à comprendre votre animal et à trouver une solution.

Conseils pour un déménagement réussi avec son chat

Préparer son chat au déménagement

100% zen, 0% stress

Comme je le dis souvent, le chat est un animal intuitif et très sensible, surtout lorsqu’il s’agit de ses humains. Si vous êtes stressé, votre chat le ressentira immédiatement. Il faut donc rester calme et agir normalement. Ne changez pas les routines et repères de votre chat avant le déménagement, il sentira que quelque chose d'anormal se passe ou que quelque chose est différent. Surtout ne changez pas ses affaires ou autres repères de place. Si possible, déplacez-les en tout dernier !

Pour lutter contre le stress de votre chat, installez-lui un diffuseur d’huiles essentielles (adaptées aux chats !) comme Petscool (trouvable sur Amazon). Cela agira comme anti-stress pour votre chat et vous aidera à faciliter la période de votre déménagement. Pensez aussi aux Fleurs de Bach, qui peuvent apaiser votre compagnon. Si vous avez quelques cartons qui trainent chez vous, cela aidera aussi votre chat à être moins anxieux. Les chats adorent les cartons, c’est un déstressant insoupçonné !

Un environnement agréable

Il faut aussi penser à bien aménager le nouvel environnement de votre chat. Y réfléchir vous permettra de lui éviter beaucoup de stress ! Choisissez dans votre nouveau logement une pièce ou un endroit spécialement pour votre chat, cela lui permettra de se sentir en sécurité dans un endroit qui lui est familier et dédié. Vous y mettrez sa litière, ses griffoirs, sa nourriture...

L’avantage de ce “base camp” c’est qu’il aura un petit coin où se ressourcer si tout devient un peu oppressant. Vous pouvez enrichir son nouvel habitat en lui ajoutant des griffoirs supplémentaires. Comme ça, votre chat pourra naviguer dans un espace totalement fait pour lui, avec la possibilité de baliser son espace de vie et de se rassurer.

Autre point important : si Félix est récalcitrant à l’idée d’entrer dans la cage de transport, vous pouvez l’habituer en amont en le désensibilisant à l’aide de l’association positive. A chaque fois qu’il voit la cage de transport, il doit avoir une super friandise ou un super jouet qu’il n’a qu’à ce moment là, histoire qu’il se dise “ok, quand il y a cet objet démoniaque il y a un truc cool, en fait” !

Chat noir dans une valise

Déménager avec son chat, le jour-J

Et voilà c’est le jour J ! Le moment tant attendu. Il est maintenant temps de déménager, sans oublier votre chat ! Un déménagement est en général mouvementé, comment faire pour ne pas affoler votre chat ?

Afin d'éviter tout moment de stress ou de panique, veillez à garder votre minou dans un espace calme, c’est encore mieux s’il s’y sent en sécurité. Par exemple, choisissez une pièce dans votre nouvelle maison où vous allez l’installer ainsi qu’avec ses affaires. Il va donc pouvoir se familiariser avec cette pièce puis il pourra aussi s’y reposer. Si vous pouvez y placer quelques meubles familiers pour votre chat, cela contribuera à le rassurer. Les odeurs familières vont le réconforter.

Dans un premier temps, il vaut mieux éviter de le laisser courir partout dans votre nouveau logement : il pourrait devenir anxieux rapidement ne reconnaissant pas les lieux. Si vous êtes en train de déplacer vos meubles, cela serait dangereux pour vous, les déménageurs et votre chat s’il se retrouve dans vos pattes ! Laissez-le quelques jours dans cette pièce spécialement pour lui afin qu’il puisse explorer progressivement. Puis, laissez-le explorer par la suite en lui donnant accès progressivement aux autres pièces. S’il se cache pendant quelques jours, ne vous affolez pas, et n’essayez pas de le forcer à sortir de sa cachette. Laissez-le décider lui-même quand il sera prêt à découvrir son nouvel environnement.

Toujours pas convaincu.e ?

99% des problèmes comportementaux que peuvent rencontrer vos chats se résolvent facilement, avec un peu d'engagement et de patience. Gardez espoir, une solution existe 🙂

Petites précisions : il faut idéalement faire des échanges d’odeurs entre le nouveau logement et l’ancien avec des tissus ou quelque chose du genre. Si vous aviez déjà placé des diffuseurs calmants ou de phéromones dans votre ancienne habitation, ce serait une bonne idée d’en placer de nouveau dans la nouvelle. Cela aidera votre chat à se rassurer et à se sentir en sécurité.

Le chat est donc, si possible, le tout premier ou tout dernier élément à déménager. Déplacez-le avec ses affaires dans une pièce close : il vaut mieux éviter de lui montrer son habitat se vider de meubles. Gardez-le avec toutes ses affaires, cela lui apportera du confort et le sécurisera.

Si on bouge le chat en premier, c’est bien parce qu’il ne voit pas son environnement se vider et reste dans un endroit familier le plus possible, c’est la même chose s’il est déplacé en tout dernier en ce qui concerne le vidage. Mais s’il est déjà sur place c’est donc plus pratique. Cela dépend si vous faites assez confiance aux déménageurs pour ne pas laisser le chat s’enfuir s’il arrive en premier et est enfermé dans une pièce…

Si le voyage vers votre nouveau logement est assez long et que vous devez vous y rendre en voiture, il est important que votre chat y soit habitué. Je vous recommande de lire mon article sur comment transporter un chat en voiture où vous y trouverez de nombreux conseils !

Deux chats sur le carrelage d'une salle de bain

Comment faire si je passe d’une maison à un appartement (ou l’inverse) ?

Nous avons vu ensemble que le déménagement représentait un gros bouleversement pour votre chat. C’est d’autant plus vrai si vous passez d’un grand logement à plus petit (l’inverse aussi, mais c’est moins problématique) ! Si votre chat se cache en arrivant, ne fait plus ses besoins, ne mange plus… C’est qu’il est trop perturbé pour fonctionner correctement.

Passer d’une maison à un appartement demande de bien aménager le nouveau logement, et de l’enrichir au maximum. Mettez beaucoup d’endroits en hauteur (étagères, meubles, arbres à chat…), de griffoirs, plusieurs grandes litières ouvertes (une par chat +1), faites des kits de jouets et laissez accès à toutes les pièces. sachez tout de même que malgré un enrichissement très poussé, certains chats qui avaient accès à l’extérieur avant et plus maintenant sont très frustrés, et ont parfois besoin qu’on instaure un rituel de sortie en laisse.

Si vous passez d’un appartement à une maison, c’est un peu plus simple. Veillez à laisser accès aux différentes pièces de manière progressive pour ne pas surcharger émotionnellement votre minou, et ne vous contentez pas d’installer tout son nécessaire dans une seule pièce de manière permanente : variez les plaisirs et variez la disposition des ressources ! Si vous ne voulez pas que votre chat s’aventure trop loin, sécurisez vos fenêtres/terrasses ou jardins, comme mentionné plus tôt.

Attention, n’oubliez pas que votre chat est votre responsabilité, il est important de penser à son bien-être et de ne pas le laisser derrière vous quand vous déménagez. Malheureusement, le déménagement est l’une des raisons les plus fréquentes de l’abandon des animaux de compagnie.

Un chat ordinaire sans lignée

Qu’est-ce qu’un chat de gouttière ? Les chats de gouttière sont des chats qui n’ont pas d’origine précise, en gros on ne sait pas trop d’où ils viennent. Contrairement à certains chats de race, (Siamois, Persan, Maine Coon…) les chats de gouttière, aussi appelés chats de maison ou chats communs, sont très nombreux !

Ces chats qui n’appartiennent pas à une race en particulier sont les plus répandus avec un taux de 95% dans les foyers français. Les chats de gouttières peuvent être très différents les uns des autres, (de par leur morphologie, couleur…) c’est donc ce qui fait leur originalité !

Chat blanc dans la rue

Chat de gouttière et chat européen, du pareil au même ?

Comme je vous l’ai dit plus haut, le chat de gouttière n’appartient à aucune race et n’a donc pas de pédigrée (c’est l'origine, la généalogie d’un animal domestique attestée par un document).

Le chat de gouttière peut parfois être confondu avec le chat européen, puisque ces deux félins ont une apparence très proche. En effet, le chat européen est une race reconnue alors que le chat de gouttière, lui, n’est qu’un chat ordinaire et sans sélection.

Le chat européen est inscrit au LOOF (Livre Officiel des Origines Félines) et est reconnu par la Fédération Internationale Féline.

De nos jours, il existe des standards bien définis pour reconnaître les chats européens (par exemple, quant à sa taille et à la couleur de son pelage) et les différencier des chats de gouttière ; même si en tant qu’amateur, cette distinction à l'œil nu semble quasi impossible (rien de ressemble plus à un chat… Qu’un autre chat !).

Les chats de gouttière sont en général plus indépendants que leur confrères européens, même s’ils ne sont pas non plus forcément sauvages.

Chat blanc dans un jardin

Le caractère du chat de gouttière

Comme les chats de gouttière sont des félins sans pédigrée, il est impossible de connaître leurs origines. Ces chats sont donc tous différents du fait de leurs origines multiples. Ils sont reconnus comme étant plutôt débrouillards, indépendants mais aussi solitaires. Cette indépendance que l’on attribue au chat de gouttière dépend cependant de l’éducation qu’il reçoit de sa mère, si elle est sauvage.

Les chats de gouttière ont des facilités à s’adapter à leur environnement ; ils peuvent très bien s’adapter à la vie en intérieur même si ces minous là préfèrent la vie en extérieur !

Ces chats sont en général habitués à la présence de l’homme et peuvent être affectueux, joueurs, calmes et très intelligents grâce à leur caractère curieux. Encore une fois tout cela peut varier selon l’éducation du chat, son environnement et ses expériences de vie.

Une jeune femme qui tient un chaton dans les bras

Et si on prenait un moment pour discuter de ce qui vous tracasse ?

Si vous êtes en train de lire cet article, c'est que quelque chose vous chiffonne, ou vous intrigue. Savez-vous que les consultations sont là pour résoudre un problème, mais aussi le prévenir ? Je peux vous aider à anticiper un événement ou à solutionner un comportement indésirable. Alors n'hésitez-pas, venez m'en parler !

Ils peuvent aussi très bien s’entendre avec d’autres animaux, ou encore des enfants, leur indépendance et leur curiosité les poussent à découvrir un peu plus du monde qui les entourent comparé à d’autres chats de race..

Pour résumer, retenez que les chats de gouttière sont globalement indépendants mais savent s’adapter rapidement et ont confiance en l’être humain.

Chat noir dans un jardin

La santé du chat de gouttière

Grâce à cette diversité génétique que possède le chat de gouttière, celui-ci est assez robuste et à su s’adapter avec le temps au mode de vie des humains. En général, il n’y a pas de tares génétiques connues pour ces chats là comme il peut y en avoir pour certains chats de race.

Comme tout autre chat, le chat de gouttière a besoin d’être vermifugé mais aussi d’être à jour dans ses vaccins pour s’assurer qu’il soit en bonne santé ! Pensez à faire stériliser votre chatte et faire castrer votre mâle pour leur éviter bien des désagréments de santé, et vous éviter des comportements gênants comme le marquage urinaire, les fugues, les miaulements incessants...

Il faut savoir que peu importe la race de votre chat, une bonne santé passe avant tout par une bonne alimentation mais aussi une bonne hydratation. Il est important de stimuler votre chat physiquement et mentalement, pensez par exemple aux gamelles ludiques qui sont un bon compromis !

Même si votre chat semble être en bonne santé, n’hésitez pas à l’emmener au moins une fois par an chez votre vétérinaire afin de faire un bilan médical.

Quelle est l’espérance de vie de ces chats de gouttière, ordinaires mais connus pour être assez robustes ? Les chats de gouttière vivent en moyenne jusqu’à 20 ans, leur longévité se situant entre 14 et 20 ans.

Il faut savoir que cette espérance de vie varie selon le chat. Un chat de gouttière peut très bien vivre longtemps, comme par exemple, jusqu’à 25/30 ans, même si c’est rare !

Chat dans un transat

Comment choisir un chat de gouttière ?

Chat errant ou chat de quartier ?

Si vous pensez adopter un chat de gouttière, il faut avant tout bien l’observer. Si par exemple un chat était arrivé du jour au lendemain dans votre jardin et y est resté il s’agit sûrement d’un chat errant. Sécurisez-le et renseignez-vous dans le quartier et sur les réseaux sociaux de votre ville pour savoir si quelqu’un le reconnaît.

Vous pouvez aussi l’emmener gratuitement chez le vétérinaire pour qu’il lise sa puce ou son tatouage afin de retrouver son propriétaire ! S’il ne l’est pas, contactez des associations qui vous conseilleront sur la marche à suivre. J’en profite pour rappeler que l’identification est obligatoire 😉

L’adoption responsable

Comme je vous l’ai dit plus haut, les caractères des chats de gouttière peuvent varier, il est donc important de vous poser la question “ suis-je prêt.e à en accueillir un chez moi et m’en occuper convenablement ?”.

Observez avant tout son comportement, son caractère, s’il semble plutôt réservé ou au contraire s’il semble aimer le contact humain.

Si vous n’êtes pas encore sûr de votre choix ou si vous avez encore quelques doutes sur quel chat choisir, je vous conseille de lire mon article sur les différentes races de chats et quel chat choisir, qui je l'espère vous aidera à y voir plus clair ! Si votre doute se pose sur le fait que vous vivez en appartement, pas d'inquiétude, j’en parle également dans l’article “quel chat choisir en appartement" !

Toujours pas convaincu.e ?

99% des problèmes comportementaux que peuvent rencontrer vos chats se résolvent facilement, avec un peu d'engagement et de patience. Gardez espoir, une solution existe 🙂

Un chat de gouttière en appartement est une source de stress pour certains, une situation confortable pour d’autres. Pas facile de se projeter, hein ? On se pose des questions, “et si mon chat n’aime pas la vie d'appartement ? Et s’il faisait des dégâts ?”.

Si vous êtes prêts à sauter le pas et à accueillir chez vous votre petit compagnon de vie, je vous conseille de chercher votre futur chat auprès d’une association. Il y a le site secondechance.org qui pourra vous mettre en relation avec différentes associations et refuges proches de chez-vous afin de trouver le chat de vos rêves !

Encore des doutes ? C’est bien, ça prouve que vous vous souciez du bien-être de votre future boule de poils ! Un bon intermédiaire à l’adoption est de faire famille d’accueil : vous ne payez pas les frais vétérinaires, vous fournissez juste (et encore, pas tout le temps) la nourriture, la litière et les soins ! Que les bons côtés.

La boîte en carton, ce déstressant insoupçonné

Les chats adorent les boîtes ! Lorsque vous recevez des colis, c’est en général votre chat qui intercepte l’emballage ! Que ce soit une boîte en carton ou un sachet en plastique qu’il lèche, c’est toujours une source d’intérêt pour lui. Comme les chats sont des animaux très curieux, le matériau rigide de la boîte en carton que vous venez de recevoir l’intrigue fortement.

Pourtant, vous avez de nombreux jouets chez vous qui ont suscité l’intérêt de votre minou, mais qui n’ont pas duré aussi longtemps que le colis en carton que vous avez reçu il y a un mois ! Les boîtes en carton semblent donc plus intéressantes aux yeux de votre chat, mais pourquoi ? En voici l’explication !

Chaton dormant dans une boîte en carton

Les chats aiment les cartons car c'est un lieu sécurisant

Avec les bords hauts de la boîte en carton, le chat va se sentir en sécurité. C’est comme sa petite forteresse personnelle. Le chat va utiliser le carton pour se protéger de ses prédateurs. Eh oui, le chat est à la fois un prédateur mais peut aussi être une proie ! Se défendre est donc l’une de ses priorités.

Pour créer un environnement qui ressemble le plus possible à son habitat naturel, le chat va donc se protéger à l’aide de ce qu’il a sous la main.

Une jeune femme qui tient un chaton dans les bras

Et si on prenait un moment pour discuter de ce qui vous tracasse ?

Si vous êtes en train de lire cet article, c'est que quelque chose vous chiffonne, ou vous intrigue. Savez-vous que les consultations sont là pour résoudre un problème, mais aussi le prévenir ? Je peux vous aider à anticiper un événement ou à solutionner un comportement indésirable. Alors n'hésitez-pas, venez m'en parler !

En général, le chat sauvage vit dans des forêts, ou dans des endroits boisés là où il est facile pour lui de se camoufler et d’échapper à l’ennemi mais aussi de chasser. Les chats, même domestiques, agissent toujours un peu comme des chats à l’état sauvage ; ce sont des chasseurs dans l'âme, c’est dans leur nature !

En cas de conflit, cette forteresse est un outil essentiel pour votre félin, elle va lui servir de zone de repli.

Le nouvel abri de votre minou va l’aider aussi à déstresser. En ayant la possibilité de se réfugier dans une zone ou il sait qu’il y sera confortable et en sécurité, votre chat sera beaucoup moins sujet au stress.

Deux chats qui se battent

Votre chat trouve les boîtes en carton confortables

C’est comme dans un nid douillet, le chat se sent en sécurité dans sa boîte mais c’est pour lui aussi un endroit confortable.

La boîte en carton est l’endroit parfait pour les siestes de votre chat ! Le carton est une matière qui garde la chaleur : la température de confort pour les chats se situant entre 30 et 36 °C, il aura tout ce qu’il faut pour rester bien au chaud !

Elle permet aussi à votre minou d’y faire ses griffes et de le mordiller car le carton est un matériau suffisamment tendre. Donc si vous voyez votre chat grignoter sa boîte, non, ce n’est pas que vous ne le nourrissez pas assez… C’est qu’il se fait ses dents.

En plus, vous pouvez customiser la nouvelle boîte de votre chat afin d’ajouter un élément de décoration dans votre maison !

Toujours pas convaincu.e ?

99% des problèmes comportementaux que peuvent rencontrer vos chats se résolvent facilement, avec un peu d'engagement et de patience. Gardez espoir, une solution existe 🙂

Vous pourriez même ajouter une couverture ou même un vieux vêtement à vous à l’intérieur pour qu’il puisse y revenir régulièrement et s’y sentir bien. Si vous optez pour un des vos anciens vêtements, votre odeur confortera votre minou et l’aidera à se détendre.

Les chats dorment dorment en moyenne 18 à 20 heures par jour, quoi de mieux qu’un endroit confortable et sécurisant pour se reposer ?

Chat noir allongé dans un carton

Les boîtes en carton sont un poste d’observation idéal pour vos félins

Comme dans une tanière votre chat peut se tapir dans l’ombre et observer tout ce qu'il se passe autour de lui sans être vu. Il peut même tenter des attaques surprises !

À retenir : il suffit de peu de choses pour divertir votre chat ! Ce n’est pas toujours la peine de dépenser énormément en jouets spécial chats pour lui faire plaisir et l’amuser. Si votre chat aime les boîtes en carton, collectionnez-les et faites-lui plaisir pour peu de sous !

La boîte en carton est donc un jouet fait maison qui sécurisera votre chat, lui permettra de se divertir mais aussi de se reposer et de se cacher du monde quand il voudra rester tranquille.

Je vous ai mis mes quelques exemples favoris ci-dessous, avec les liens directs vers Amazon !

La stérilisation est un acte responsable

Cela peut parfois se révéler compliqué de s’occuper d’une portée de chatons. Cela peut demander beaucoup de travail. Si vous ne voulez pas garder les petits et si vous ne trouvez pas de maison pour les accueillir, la tâche se complique ! Il faut savoir qu'une chatte peut avoir jusqu’à deux portées par an, avec chacune 2 à 10 chatons ! Si vous ne voulez pas faire reproduire votre chatte, la stérilisation est la solution.

La stérilisation du chat a pour but d'empêcher la reproduction, de contrôler la population de chats et de limiter l’abandon de chatons. Elle permet aussi d’éviter l’euthanasie à cause d’une reproduction trop rapide. Mais alors comment se déroule la stérilisation du chat ? Quels en sont les avantages ?

Schéma reproduction chat années

Une intervention médicale bien maîtrisée

La stérilisation est un acte responsable, et il n’y a rien de dangereux pour votre chat. Elle permet de contrôler les naissances de chatons, et d’améliorer ainsi la situation de la population féline. Cependant, si vous y songez, il est important d’en discuter avec votre vétérinaire.

Cette intervention médicale est réalisée sous anesthésie générale et votre chat devra être à jeun avant l’intervention, pour lui éviter de vomir et éviter qu’il ne s’étouffe.

On stérilise le plus souvent les chattes avant l’âge de la puberté, à partir de l’âge de 6 mois, c’est à ce moment-là qu'apparaissent les premières chaleurs. On peut aussi pratiquer la stérilisation juvénile (à partir de 2 mois) sans danger, surtout en cas de chaleurs précoces, mais c’est selon les compétences et l’aisance de votre vétérinaire. Chez la femelle, l’opération consiste à l’ablation des ovaires, faisant donc cesser les chaleurs. En général, la stérilisation chez la chatte se fait avant l’arrivée des chaleurs pour éviter une portée non désirée.

Une jeune femme qui tient un chaton dans les bras

Et si on prenait un moment pour discuter de ce qui vous tracasse ?

Si vous êtes en train de lire cet article, c'est que quelque chose vous chiffonne, ou vous intrigue. Savez-vous que les consultations sont là pour résoudre un problème, mais aussi le prévenir ? Je peux vous aider à anticiper un événement ou à solutionner un comportement indésirable. Alors n'hésitez-pas, venez m'en parler !

On peut envisager la castration des mâles au même âge que pour la stérilisation de la femelle : l’opération consiste à l’ablation des testicules et se déroule aussi sous anesthésie générale.

On peut réaliser la stérilisation tout au long de la vie des chats, chez les mâles comme chez les femelles. Il faut compter en moyenne entre 60 et 80 euros pour la castration d'un chat, et entre 110 et 140 euros pour la stérilisation d'une femelle. Les vétérinaires ont des tarifs libres, donc les prix peuvent varier.

Deux chats dans un jardin

Les conséquences et effets secondaires

Il est bon de savoir qu’une fois l’opération réalisée, il n’y a pas de manque affectif ni même de conséquences sur la croissance ou le comportement du chat, si ce n’est que mâles comme femelles risquent de prendre un peu de poids après l’opération. La stérilisation va entraîner une baisse d’activité mais aussi une diminution de sécrétion de certaines hormones qui vont faire prendre du poids au chat s’il est nourri de la même façon qu’il l’était avant. Par prévention, essayez de réguler l’alimentation de votre animal, mais SANS LE RATIONNER (j'insiste car beaucoup se font conseiller ce mode d'alimentation qui va totalement à l'encontre de la nature du chat). Vous pourriez tester les gamelles ludiques qui divertiront votre chat et lui permettront de manger moins vite !

Stop aux idées reçues : une chatte ne sera pas plus heureuse ou en meilleure santé si elle fait une portée avant d’être stérilisée ! Certains vétérinaires recommandent parfois la pilule pour chats. Sachez qu’elle est 100% toxique et cancérigène ! Si votre vétérinaire vous conseille la pilule pour chat, fuyez ! Un bon vétérinaire saura vous orienter vers une solution qui a pour objectif le bien être de votre félin.

Chatte allongée sur le rebord d'une fenêtre

Comment reconnaître les chaleurs chez une femelle ?

Si vous pensez que votre chatte est en chaleur, sachez qu’il y a des signes qui ne trompent pas !

En effet, c’est à cette période que vous pourriez observer chez votre chatte des changements comportementaux. Les chaleurs sont les périodes de fertilités de la chatte. Elles surviennent deux fois dans l’année ; en automne et au printemps. Cette période de chaleur peut durer de quelques jours à quelques semaines. Comme les chaleurs peuvent commencer dès 6 mois chez la femelle, il est recommandé de la stériliser à partir de cet âge-là.

Toujours pas convaincu.e ?

99% des problèmes comportementaux que peuvent rencontrer vos chats se résolvent facilement, avec un peu d'engagement et de patience. Gardez espoir, une solution existe 🙂

En général, la chatte va devenir beaucoup plus câline, elle va se rouler au sol, et même miauler plus que d’habitude ! Elle peut aussi avoir moins d’appétit, avoir quelques tremblements. Selon son caractère et sa personnalité, votre chatte peut même parfois devenir agressive. Vous avez peut-être aussi remarqué chez elle une envie de sortir dans votre jardin plus importante, et son corps et sa queue peuvent aussi devenir plus rigides.

La chatte est entrée dans une période stressante que ce soit mentalement ou physiquement. Elle peut même aller jusqu’à en oublier ses propres besoins vitaux en ne mangeant plus.

Chat contre un mur

Quels avantages y a-t-il à faire stériliser mon chat ?

Il y a de nombreux avantages à faire stériliser son chat :

Chatte et ses petits

Moins de risques pour la santé du chat : après la stérilisation, les problèmes de santé diminuent pour votre chat, surtout chez la femelle. Elle ne risquera plus de développer de kystes ou des tumeurs aux ovaires ou à l’utérus (lorsqu’il est retiré). Les chats seront aussi beaucoup moins exposés au FIV (le sida du chat). Enfin, cela réduit aussi le risque pour la chatte de contracter des tumeurs mammaires, et des MST.

Avoir chez soi un chatte gestante nécessite une grande responsabilité et implication. Ce qui signifie que, plus tard, vous aurez à vous occuper mais aussi à soigner une grande famille de chats !

De nombreux propriétaires peuvent manquer à leur devoir et ne pas bien prendre en charge leurs chats. Ils ont parfois même une part de responsabilité dans la prolifération de chats errants. Si vous voulez adopter des chatons (obligatoirement déjà bien sevrés), il existe le site secondechance.org qui vous permettra d’en trouver via des associations, et le tout sans avoir à faire se reproduire une chatte.

Donner le biberon à un chaton peut être très technique

Si vous avez récemment recueilli un chaton orphelin, ou que votre chatte manque de lait pour nourrir ses petits, vous allez devoir nourrir votre chaton au biberon !

Si vous remarquez que votre chatte refuse de s’occuper de ses petits après leur naissance, c’est peut-être qu’elle souffre de mammite. En effet, cette infection des mamelles va l'empêcher de proposer du lait maternel de bonne qualité à ses bébés, voire pas de lait du tout selon les cas. Votre vétérinaire vous renseignera mieux que moi 😉) C'est pourquoi ce sera à vous de prendre son relais pour nourrir les petits !

Bien sûr il faut choisir un lait adapté, avoir un matériel adéquat (souvent les vétérinaires proposent des kits nouveaux nés)... Ainsi, il faut bien prendre en compte les informations sur la nutrition d’un chaton au biberon.

Ensuite, il faut savoir qu’un chaton devra généralement être nourri au biberon jusqu’à ce qu’il atteigne au moins 4 semaines. C’est à partir de cet âge-là que la période cruciale qu’est le sevrage va commencer pour votre chaton.

Petit chaton qui boit au biberon

La tétée au biberon se fait confortablement

Comme votre chaton vient de naître, il n’a pas les défenses immunitaires suffisantes et il est donc assez fragile. Pour le protéger, veillez à bien vous laver les mains et à bien stériliser le biberon ! Plongez-le dans de l’eau bouillante pendant 5 minutes avant de le nourrir, pour éviter tout type de contamination. Pour être le plus à l’aise possible, le chaton ne doit être ni debout, ni assis. Prenez-le dans votre main et mettez le dans une position quasi assise, les pattes appuyées sur votre main. Installez vous de préférence dans un endroit calme afin de bien prendre votre temps pour le nourrir au biberon.

Une jeune femme qui tient un chaton dans les bras

Et si on prenait un moment pour discuter de ce qui vous tracasse ?

Si vous êtes en train de lire cet article, c'est que quelque chose vous chiffonne, ou vous intrigue. Savez-vous que les consultations sont là pour résoudre un problème, mais aussi le prévenir ? Je peux vous aider à anticiper un événement ou à solutionner un comportement indésirable. Alors n'hésitez-pas, venez m'en parler !

Préparer le biberon

Arrive maintenant la phase de préparation du biberon pour nourrir votre chaton ! Versez de l’eau tiède à l’intérieur jusqu’à la graduation souhaitée et ajoutez la dose de poudre correspondante. Les biberons sont en général gradués ; si par exemple vous devez préparer 30 ml de lait pour votre chaton, il faudra que vous remplissiez de l’eau jusqu’à la ligne 30 ml indiquée sur le biberon.

Réchauffez votre biberon s’il n’est pas à la bonne température. Prenez un verre d’eau que vous ferez réchauffer au micro-ondes pour environ 1 minute/1 minute 30. Ensuite sortez le verre du micro-ondes et placez le biberon avec le lait dans le verre d’eau chaude ; la température de l’eau va le réchauffer. Attendez 15 à 30 secondes pour le sortir et testez la température du lait sur l'intérieur de votre poignet. S’il n’est pas assez chaud, remettez-le dans le verre d’eau. S’il est trop chaud, attendez quelques instants.

Le lait que vous donnez à votre chaton doit être à la bonne température. Donnez-lui le lait tiède, ni trop chaud ni trop froid. De cette façon, cela évitera les brûlures, les problèmes de mauvaise digestion et de diarrhées (qui peuvent être fatales à cet âge-là).

Pour commencer, pressez légèrement le biberon pour que quelques gouttes de lait sortent, puis placez tout doucement la tétine dans la bouche du chaton. Laissez-le boire à son rythme. Une solution alternative quand vous avez plusieurs chatons : le Nourrinou Bibi. Il rappelle les tétines de la maman et permet de disposer plusieurs chatons sur un même biberon.

Stimuler un chaton après chaque biberon

Il faut savoir que la maman de votre chaton n’a pas qu’un rôle de nourricière ; elle a aussi un rôle hygiénique et social. Elle va apprendre à son petit à tout faire tout seul et à se socialiser ; surtout pendant la période du sevrage. La mère lèche souvent ses petits afin de les aider à faire leurs besoins puis de les nettoyer, pour stimuler leur circulation sanguine mais aussi la respiration. Elle leur lèche l’abdomen et la région anogénitale, et ingère leurs selles et urines. On ne vous demande pas d'aller jusque-là non plus rassurez-vous 😉.

En léchant ses petits, elle va aussi manifester sa présence et les rassurer. Ces contacts avec leur mère sont essentiels pour le développement sensoriel des chatons. Du coup, comment ça se passe pour un chaton qui est orphelin ? Après chaque repas, massez la zone périnéale de votre chaton avec un gant ou un coton humide pour l'aider à faire ses besoins et favoriser la digestion.

Chaton roux qui se roule

Gare à la fausse route !

Les chatons sont très très fragiles ! Si vous avez un doute n’hésitez pas à appeler votre vétérinaire. Si vos chatons poussent trop fort pour faire leurs besoins, ils peuvent faire une descente d’organes. Il faut savoir qu’ils peuvent aussi faire une fausse route s’ils ne sont pas positionnés correctement lorsque vous les nourrissez. Ne nourrissez jamais un chaton au biberon sur le dos ! Attention aussi de ne pas faire couler le lait dans leur gueule trop rapidement, ou de ne pas respecter quand il en a assez. Les fausses routes entraînent la prolifération de bactéries dans les poumons et c’est la mort assurée pour vos petits s’ils ne sont pas pris en charge immédiatement.

Gardez les chatons près de vous

Les chatons aiment le contact ! N’hésitez pas à leur installer un petit nid rien que pour eux. Par exemple, vous pouvez leur construire une poche kangourou. C'est une poche cousue où vous allez pouvoir placer vos chatons contre vous : ils entendront votre cœur battre et cela les rassurera.

Combien de biberons par jour donner à un chaton ?

Vous aurez besoin de nourrir le chaton au biberon jusqu’à ses huit semaines minimum, l’âge de son sevrage alimentaire. Il faut bien penser à adapter la fréquence des repas et la quantité de lait en fonction de l’âge du chaton et ce jusqu’à son sevrage complet (1ère, 2ème, 3ème et 4ème semaine) :

Après quatre semaines et après avoir réduit la fréquence des biberons, vous pouvez commencer à lui faire manger un peu de pâtée pour chaton afin de commencer la transition alimentaire pour le sevrage. Mettez-lui un peu de pâtée dans la bouche avec le doigt pour qu’il goûte et s’habitue au nouveau goût. On peut continuer de proposer le biberon à un chaton jusqu’à la fin de son sevrage comportemental à ses 12 semaines. Il faudra aussi penser à l'étape cruciale de la pesée du chaton ; tout ça pour vérifier que votre petit grandisse bien et prenne des forces !

Pour ce qui est de la quantité de lait à donner, l’adapter en fonction des besoins du chaton est la meilleure solution. Référez-vous à la boîte de lait qui contient les bonnes indications. Restez attentifs et vérifiez après l’avoir nourri si votre chaton a encore faim ou s’il est rassasié. Je répète d'ailleurs qu'il faut bien penser à le stimuler après la prise de biberon !

Chaton avec boule de fil

Lait de vache et chaton ne font pas bon ménage

En tant que nouvelle maman, Il faut être vigilant et penser à la santé du chaton en choisissant du lait bien adapté. Contrairement à ce qu’on pense, le chat est intolérant au lactose, et le lait de vache n’est pas du tout fait pour les chatons. En effet, il n’est pas assez riche et est mal digéré par les chatons car il contient beaucoup trop de lactose ce qui peut entraîner des problèmes de déshydratation, des carences, et des problèmes digestifs qui réduisent les chances de survie des chatons déjà faibles sans le lait de leur mère.

Choisissez bien votre lait. Passez au lait maternisé spécialisé (évitez absolument les laits spécial chatons de supermarché qui sont vraiment mauvais pour votre animal).

Si vous avez besoin de nourrir votre chaton en urgence, et que vous ne pouvez pas vous rendre chez un vétérinaire ou dans une pharmacie, utilisez une recette à base de jaune d’œuf, de lait de chèvre et de crème ( 100 ml de lait de chèvre - vous pouvez exceptionnellement utiliser du lait de vache, 100 ml de crème fraîche 12 % et un jaune d'œuf). C’est une solution temporaire ! Cette solution doit être utilisée seulement pour 24h maximum, il ne faut pas la pratiquer tout au long du biberonnage, il y a danger, cela pourrait être fatal pour le chaton.

Chaton qui dort

Donner une alimentation complète au chaton

Une question que vous vous posez sûrement, est "comme les chatons orphelins ne sont pas nourris de la même façon que les chatons nourris par leur mère, faut-il complémenter l’alimentation d’un chaton nourri au biberon par rapport à un chaton nourri par sa mère ?".

Eh bien, pas nécessairement, le léger retard de croissance que peut avoir le chaton peut être compensé. Si vous pensez que votre chaton en a besoin, pensez au colostrum (premier lait sécrété par les mamans) qui est très riche en anticorps. Il existe des substituts de colostrum que vous pouvez trouver dans le commerce sous forme de poudre ou complément alimentaire. Pour être sûr de ne pas vous tromper, contactez votre vétérinaire qui pourra vous conseiller.

SOS ! Mon chaton refuse son biberon

Il peut arriver que votre chaton ne veuille pas du biberon. Avant tout, vérifiez qu’il n’ait pas de diarrhée, mais si c’est le cas mettez une pincée de Smecta et une d’Adiaril dans le biberon. Si au contraire le chaton semble constipé, versez 2 à 3 gouttes d’huile (olive, tournesol) dans le biberon et mettez-lui un peu de Bébégel (gel anti constipation pour les bébés humains) dans l’anus pour ramollir les selles. Vous pouvez trouver le tout en pharmacie.

Si le biberon ne passe vraiment pas, essayez avec la seringue ou la pipette. À noter que, c’est beaucoup plus délicat et que cela augmente le risque de fausse route pour votre chaton, il faut les tenir sur le côté de la gueule pour limiter les risques. Pour rappel, les chatons sont très fragiles, si vous avez un doute, foncez chez votre vétérinaire !

Chaton qui boit à la pipette

Adapter son environnement pour le bien être des chatons

Quand on accueille des chatons chez soi, il faut penser à plein de choses ! La température ambiante, le degré d’humidité dans l’air, la ventilation et l’espace que l’on va leur donner.

La température ambiante

Les chatons étant très fragiles, la chaleur va être essentielle pour eux car leur température corporelle dépend de la température extérieure. En effet, jusqu’à ce qu’ils atteignent 3-4 semaines, ils ne sont pas capables de maintenir seuls une température corporelle suffisante. En temps normal, la chaleur de la mère et le contact entre les chatons sont assez pour garder les petits bien au chaud. Lorsque les chatons sont orphelins, il faudra trouver des sources de chaleur supplémentaires pour combler le manque de chaleur de la mère.

En effet, quand la température ambiante est trop basse, le chaton va puiser dans ses réserves (qui sont déjà assez faibles) afin de se garder au chaud. S’il n’a plus de forces, il va devenir moins actif, il tétera moins, et une hypoglycémie peut s’installer ; le tube digestif deviendra paralysé. Le manque de chaleur pour le chaton peut lui être fatal, et c’est d’ailleurs une cause fréquente de mortalité. Au contraire, si la température externe est trop importante, le chaton va se déshydrater. Il risque dans ce cas la mort.

Pour ne pas se tromper, voici la température ambiante adaptée en fonction de l’âge du chaton :

Vérifiez régulièrement la température du nid avec un thermomètre ! Pour qu’ils soient bien au chaud vous pouvez utiliser une lampe chauffante que vous positionnerez au-dessus de la boîte, ni trop proche ni trop éloignée.

Mais alors, comment faire ?

Globalement, il y a une astuce pour maintenir une température ambiante adaptée. Il faut se munir soit d’un chauffage d’appoint, d’une lampe chauffante infrarouge, d’une bouillotte, d’une couverture électrique, soit d’une bouteille remplie d’eau chaude.

Contrairement à la lampe infrarouge, les bouillottes ont l’avantage de chauffer le ventre et non le dos. Si vous optez pour une lampe, le fait qu’elle doive être placée au-dessus du nid augmente les risques de dessèchement. Placez la à hauteur réglable, 70 cm au-dessus des petits c’est parfait.

Sachez que, quel que soit le matériel que vous utilisez pour chauffer vos chatons, chacun dessèche leur environnement, attention donc, comme dit plus tôt, à ne pas les laisser se déshydrater ! Pensez à mettre des récipients d’eau non loin du nid pour aider à garder l’air humide.

Chaton noir

Le degré d’humidité dans l’air

Le degré d’humidité dans l’air doit se situer entre 55 et 65%. Très précis n’est-ce pas ?

Vous pouvez prendre ces mesures avec un hygromètre, mais, en général, si la température ambiante est adaptée aux chatons et que vous avez installé des récipients d’eau tout autour du nid, l’air ne devrait pas devenir trop sec.

La ventilation

Pour bien chasser les microbes et protéger les petits, il faut penser à renouveler l’air au moins 5 fois par heure. La ventilation ne posera pas de problème si le nid n’est ni trop petit ni trop fermé. Tout est une question d’équilibre !

Le nid des chatons

Le nid des chatons doit être résistant aux variations de températures et aux courants d’air mais sans empêcher la circulation de l’air. Vous pouvez par exemple utiliser un bac à litière vide ou un bac en plastique, ou une simple boîte en carton profonde dans le/laquel.le vous placerez des serviettes lavables, ou du papier absorbant avec en dessous un matelas chauffant ou des bouillottes pour garder les chatons au chaud. Pensez aussi à y ajouter un tapis de propreté ou une alèse jetable si vous mettez des couvertures pour éviter de les changer trop souvent !

Par prudence, laissez un coin de la boîte non chauffé, comme ça, si les petits ont trop chaud ils pourront s’y réfugier.

Vous allez remarquer que vers 2-3 semaines les chatons vont commencer à explorer l’environnement qui les entoure, ils auront donc besoin de plus de place ! Pour faire le nid, plusieurs types de contenants sont possibles, ils ont tous leurs caractéristiques bien propres.

Chat boîte en carton

La boîte en carton

  • Jetable, la boîte est toujours propre
  • Aménageable
  • On peut surveiller les chatons facilement
  • Il faut trouver une boîte avec des rebords suffisamment hauts pour que les petits ne puissent pas glisser
Chatons grande cage transport

La grande cage de transport

  • Facile à déplacer et à désinfecter
  • On peut la refermer
  • Pas toujours évident d’accéder au fond
  • Pas facile de trouver une grande taille quand on est dans l’urgence (chatons orphelins)
Chaton bac en plastique

La boîte en plastique

  • Accès facile pour surveiller les petits
  • Facile d’entretien
  • Encore ce problème de taille
Chatons panier en tissu

Le panier en tissu

  • Lavable (nécessite un panier de rechange)
  • Les chatons s’en échappent facilement !
Chat cage

La cage à lapins

  • Pas simple à nettoyer à cause des barreaux
  • On peut la fermer
  • Les chatons peuvent se blesser selon la conception de la cage
  • Simple à trouver
Chaton panier osier

Le panier en osier

  • Impossible à nettoyer
  • Les chatons en sortent beaucoup trop aisément
  • Ils peuvent se blesser si des morceaux dépassent

Toujours pas convaincu.e ?

99% des problèmes comportementaux que peuvent rencontrer vos chats se résolvent facilement, avec un peu d'engagement et de patience. Gardez espoir, une solution existe 🙂

Garder une bonne hygiène

Un nid propre

Le nid doit être changé régulièrement afin qu’il reste propre (pas trop souvent non plus, les petits se sentent en sécurité grâce à l’odeur de la portée). Un rythme raisonnable est de changer les couvertures/papiers du nid une fois tous les deux jours.

L’hygiène corporelle des chatons

La mère des petits fait très attention à la propreté de ses chatons, c’est pour cela qu’elle les lèche chaque jour. Ils peuvent se salir avec le lait ou même avec leurs déjections, en se léchant les uns les autres. Il est donc important de les garder propres, et ce avec grand soin pour éviter des irritations cutanées. Pour remplacer la maman chatte, vous devrez effectuer un toilettage des chatons quotidien avec un gant de toilette ou coton imbibé d’eau tiède.

Chatons sur un hamac de fenêtre

Stimuler les sens des chatons

Pour favoriser le développement psychomoteur de vos chatons, leur environnement doit être stimulant (par le toucher, l’ouïe ou la vue...). Manipulez souvent vos petits tout en étant délicats et doux avec eux, cela a un effet très positif pour leur développement. Laissez-les toujours ensemble pour leur permettre d’avoir des contacts corporels, c’est crucial !

En dehors de la stimulation tactile, vous pouvez les habituer à votre environnement par l’ouïe et les odeurs : mettez de la musique ou la radio (pas à fond, attention à leurs petites oreilles !), mangez dans la pièce où ils se trouvent… Enfin, pour leur vue, ne les mettez pas dans le noir. Sans être sous le feu des projecteurs, les petits ont besoin de lumière. Favorisez le développement nerveux du chaton en le stimulant pendant ses phases d’éveil, mais respectez bien ses phases de sommeil, elles sont essentielles pour sa croissance.

Chaton qui joue

Le comportement des chatons

Il va arriver un moment où vous ne pourrez plus surveiller vos petits. Pour eux, l'exploration de leur environnement sera primordial ! Le chaton doit s’habituer à diverses situations pour devenir un adulte stable et bien dans ses pattes. Habituez-le aux bruits, aux humains, ou aux autres animaux. Si vous l'habituez dès son plus jeune âge, votre petit sera en confiance dans son nouveau milieu !

Il faut bien penser à le familiariser avec d’autres chats, surtout si c’est un petit orphelin : c’est très important pour sa socialisation, mais aussi pour l’aider à communiquer avec ses congénères. Comme le chaton en temps normal apprend tout de sa mère, pour l’orphelin ce seront d’autres chats qu’il pourra essayer d’imiter. Un défaut de socialisation avec ses congénères engendrerait des problèmes comportementaux importants pour le futur chat.

Pour ce qui est du comportement avec les humains, si les contacts avec ceux qui ont recueilli le chaton ont été intensifs, les chatons orphelins peuvent devenir trop dépendants des humains et faire de l’hyper attachement. S’il n’ont pas reçu l’affection nécessaire, au contraire, les chatons ne seront pas bien habitués aux humains ce qui peut, ici aussi, poser de gros problèmes comportementaux.

Si le chaton devient très attaché à son soigneur, il aura du mal à vivre sans sa présence ce qui peut entraîner de l’angoisse et du stress. Afin d’éviter cela, habituez vos petits à voir et rencontrer différentes personnes de votre famille ou de votre cercle d’amis. Dans le cas inverse, le chaton non familiarisé à l’homme aura tendance à être peureux, il mordra ou griffera plus qu’un autre chat.

Les chatons adorent le contact ! Soyez présents et affectueux et pensez à jouer avec eux, le tout sans trop les couver.

Comment savoir si mon chat est stressé ?

Le stress chez le chat peut se manifester de plusieurs façons et peut aussi être la cause d’un mal être chez votre compagnon. Un chat stressé aura tendance à avoir des comportements anormaux. Il va se lécher de façon excessive, jusqu'à en perdre ses poils. Au contraire, il peut également totalement arrêter de faire sa toilette et commencer à se négliger, alors que d’habitude, un chat est toujours très propre. Déstresser son chat devient alors urgent.

Votre chat peut aussi avoir des problèmes de malpropreté, comme par exemple, faire ses besoins en dehors de sa litière. Il peut aussi avoir des comportements agressifs, en vous mordant ou en vous donnant des coups de griffes sans cesse ! Un changement radical dans le comportement de votre chat est souvent le signe que quelque chose ne va pas. Pour plus de détails et identifier les principaux signaux de stress, je vous conseille de lire mon article sur le stress chez le chat.

Chat sous un lit

Identifier la source du stress de son chat

Pour réussir à calmer et à soulager votre compagnon, il faut d’abord commencer par identifier la source de ce stress. Comme je vous l'ai dit plus haut, le chat peut être victime de stress et/ou d’anxiété dans de nombreux cas.

Votre chat aime son environnement et il a sûrement mit du temps à s’y habituer ! Il faut savoir que les chats sont des animaux assez sensibles, ils ont des sens beaucoup plus développés que nous. Si un changement survient dans l’environnement de votre animal, cela peut être l’une des causes de son stress. Par exemple, si vous avez déménagé récemment ou redécoré entièrement votre maison en changeant vos meubles, votre chat est susceptible d’y perdre ses repères et donc de ne plus s’y sentir aussi à l’aise qu’avant.

Une jeune femme qui tient un chaton dans les bras

Et si on prenait un moment pour discuter de ce qui vous tracasse ?

Si vous êtes en train de lire cet article, c'est que quelque chose vous chiffonne, ou vous intrigue. Savez-vous que les consultations sont là pour résoudre un problème, mais aussi le prévenir ? Je peux vous aider à anticiper un événement ou à solutionner un comportement indésirable. Alors n'hésitez-pas, venez m'en parler !

L’arrivée d’un nouveau membre dans votre foyer (une autre personne ou même un animal) peut grandement perturber votre minou. Le manque d’activité et l’ennui peuvent également rendre votre chat anxieux, stressé voire dépressif. Par manque de stimulation physique ou psychique, votre chat peut prendre de mauvaises habitudes en trouvant ce qu’il a sous la main pour se divertir comme il peut ! Parfois, il risque de se mutiler en se léchant excessivement jusqu’à se blesser et créer des problèmes de peau. Des douleurs ou même des maladies peuvent aussi contribuer à son mal-être. Le stress chez le chat peut agir directement sur sa vessie et il peut donc contracter des problèmes de fuites urinaires ou d'infections urinaires.

Si votre chat a déjà vécu des traumatismes ou s’il a développé des phobies, voire mêmes des blocages émotionnels (aspirateur, balais, voyage en voiture…) il peut se montrer plus réceptif aux associations négatives.

Chat tigré

Trouver la solution anti-stress pour son chat

Une fois le problème bien identifié, vous pouvez déjà commencer à agir quotidiennement pour le bien-être de votre chat.

L’environnement, ou la catification

En aménageant l’environnement de votre chat, de nombreux problèmes de stress peuvent être résolus, même si vous ne vous en rendez pas compte, votre maison à un impact émotionnel important pour votre félin :

En plus d’un environnement rassurant, assurez-vous de mettre en place pour votre chat un cadre stimulant. Trouvez lui des jeux, des jouets (ils peuvent être faits maison), ou encore des griffoirs afin qu’il puisse marquer son environnement et se rassurer. Pensez aussi aux gamelles ludiques qui peuvent divertir votre chat le temps d’un repas !

Catification

Anti-stress

Si aménager l’espace de votre chat ne suffit pas, pensez à ces remèdes anti-stress naturels (attention, il vaut mieux demander l’avis à votre vétérinaire avant d’utiliser ces calmants) :

Fiole Fleurs de Bach Chat Alors - chats stressés

Fleurs de Bach pour chats stressés

Votre chat se sent dans une situation oppressante. Aidez-le à trouver la sérénité.

  • Impatiens N°18 (Retrouver le calme),
  • Rock Rose N°26 (Retrouver le calme, la force et le courage),
  • Rock Water N°27 (Permettre de lâcher prise et la détente),
  • Star of Bethlehem N°29 (Consoler, permettre le retour à la tranquillité d’esprit et réconfort),
  • Vervain N°31 (Ramener le calme et réduire l’exaltation),
  • Walnut N°33 (Permettre la libération et l’adaptation)

Fiole de 30mL - 25€ frais de port inclus vers la France métropolitaine

Fiole Fleurs de Bach Chat Alors - chats angoissés

Fleurs de Bach pour chats angoissés

Votre chat manifeste des troubles émotionnels. Aidez-le à trouver le calme et la paix.

  • Chicory N°8 (Permettre de lâcher prise et d’être dans une relation de partage),
  • Crab Apple N°10 (Permettre la purification, l’élimination des toxines),
  • Gorse N°13 (Redonner espoir et énergie),
  • Heather N°14 (Permettre l’ouverture et la communication),
  • Mimulus N°20 (Aider à surmonter les peurs d’origine connue),
  • Rock Rose N°26 (Retrouver le calme, la force et le courage),
  • Scleranthus N°28 (Ramener l’équilibre psychologique et physique)

Fiole de 30mL - 25€ frais de port inclus vers la France métropolitaine

Les bons comportements à avoir

Pour que votre chat soit moins stressé, il faut que vous l'écoutiez et que vous essayiez de le comprendre. Pour cela, voici les bonnes attitudes à adopter pour faire comprendre à votre chat vous faites attention à lui et, à ce dont il a besoin :

Toujours pas convaincu.e ?

99% des problèmes comportementaux que peuvent rencontrer vos chats se résolvent facilement, avec un peu d'engagement et de patience. Gardez espoir, une solution existe 🙂

Faites attention à son alimentation : choisissez pour votre chat une alimentation saine et nutritive, adaptée à son âge, son mode de vie et ses besoins. De nombreuses marques proposent différents aliments adaptés aux besoins spécifiques de votre chat, et spoiler alert : elles ne se trouvent pas en supermarché, et pas forcément en animalerie physique ou chez le vétérinaire. Si vous avez un doute sur quelles croquettes choisir, il existe le groupe Facebook SOS Croquettes. Vous y trouverez des fichiers PDF explicatifs et sourcés pour vous aider à bien choisir les croquettes et la pâtée de votre chat..

Chat qui dort

Le vétérinaire aidera à trouver un déstressant pour votre chat

Si vous remarquez que votre chat présente quelques-uns de ces symptômes, ou que vous n’arrivez pas à déterminer l’une des principales causes de stress chez votre chat, il faudrait penser à consulter votre vétérinaire. C’est l’une des meilleures options mais aussi celle la plus sûre, lui seul pourra vous conseiller dans un premier temps. Votre vétérinaire pourra aussi prescrire à votre chat des traitements médicamenteux ou même des compléments alimentaires contre l’anxiété, mais je recommande toujours de faire une ou plusieurs consultations de bilan comportemental au préalable pour éviter de traiter le problème uniquement en surface. C’est comme mettre un pansement sur une jambe cassée : pas très utile, mais ça part d’une bonne intention.

L’avis d’un(e) comportementaliste sur votre situation vous permettrait d’avoir un point de vue professionnel et extérieur, autre que celui d’un médecin pour chats. Cela peut aussi vous aider à trouver de nouvelles causes liées au stress de votre chat, et de voir les choses sous un nouvel angle.

Mon chat stresse, que faire ?

Sachez que comme nous, les animaux peuvent aussi être sujet au stress. Votre chat peut donc au cours de sa vie, ressentir du stress ou se sentir nerveux. Le stress chez le chat se définit comme une réaction de l’animal face à une potentielle agression. Son pouls va s’accélérer, son cœur va battre plus vite, ses pupilles vont se dilater ou se rétrécir et ses poils peuvent s’hérisser.

Mais alors, comment bien détecter le stress chez son chat afin d’y remédier ? Avant de lire tout ce qui suit, pensez à aller chez le vétérinaire ! Tout changement de comportement chez le chat peut résulter d’un problème médical.

Chat errant ou maltraité

Les symptômes d’un chat stressé

Chat apeuré dans douche


Le stress peut se manifester sous différentes formes. En cas de changement soudain dans ses habitudes, il est important de se rendre chez un vétérinaire. Cela, afin de diagnostiquer un éventuel trouble chez votre compagnon. Son système immunitaire peut s’affaiblir dû à une surproduction de cortisol liée au stress. Le stress va donc rendre votre chat plus vulnérable face à d’éventuelles maladies ou infections (infections urinaires, perte de poils, troubles du comportement…).

En somme, les symptômes sont tous des signes de comportements inhabituels ; vous pourriez par exemple remarquer que votre chat a cessé de faire sa toilette. Identifier la cause de ce stress pour la résoudre vous permettra de mieux le protéger. En tant que propriétaire, soyez attentifs et observez les différents comportements de votre petit compagnon.

Les causes du stress chez le chat

Chat étalé dans un coussin

Les solutions pour un chat stressé : produits utiles

Fleurs de bach : l’homéopathie à la rescousse

Les fleurs de Bach peuvent s’avérer utiles lorsque votre chat présente des troubles du comportement tels que des signes de stress ou d’angoisse. C’est un ensemble de fioles contenant chacune une infusion de fleurs, dont le but est de combattre le stress émotionnel.

Mais, avant de les utiliser, il faut bien s’assurer d’avoir déterminé la cause du stress chez votre chat. Est-ce qu’il a fait face à une situation désagréable (visite vétérinaire), ou été très surpris par un bruit ? L’article que j’ai rédigé sur les fleurs de Bach vous permettra d’en savoir plus sur le pouvoir soignant de ces fioles homéopathiques.

Pipettes de fleurs de Bach

Huiles essentielles et hydrolats

Les huiles essentielles sont à manipuler avec précaution, en particulier autour de nos poilus : en effet, elles peuvent être très toxiques pour eux. Si vous voulez en utiliser, des facteurs comme le type d’huile, la méthode d’utilisation, la concentration et les sensibilités du chat individuel jouent tous un rôle dans le risque de toxicité. De manière générale, n’exposez pas directement votre chat à l’huile (par contact ou ingestion), et évitez si votre chat souffre d’asthme ou d’allergies. Vous pouvez utiliser celles qui sont présentes dans les produits comme PetsCool : valériane, vétiver, sauge, basilic.

Privilégiez les hydrolats, qui ont une concentration bien plus faible. Vous pouvez utiliser l’hydrolat de fleur d’oranger (calmant nerveux pour les angoisses et les peurs), de Camomille Romaine (tension et énervement), ou de Lavande Fine/Vraie (stress latent). Demandez toutefois impérativement conseil à votre vétérinaire avant d’utiliser les huiles essentielles ou les hydrolats !

Quel calmant naturel donner à un chat stressé ?

Avec l’aval de votre vétérinaire, vous pouvez lui donner des médicaments et calmants naturels anti stress sans accoutumance comme le Zylkène (complément alimentaire en gélules à base d'une protéine de lait présentes dans le lait maternel), des Fleurs de Bach ou encore le diffuseur/spray d’huiles essentielles (adaptées aux félins !) Petscool. Il existe une multitude de produits sur le marché, mais ceux-ci ont prouvé leur efficacité très régulièrement en consultation !

Deux chats allongés

Musique pour chat stressé

Les chats sont sensibles à la musique, tout comme nous ! Des chercheurs américains ont entrepris de composer une musique spéciale chat, en s’inspirant de deux types de sons : celui du ronronnement et celui produit par les coups de langue lors de la toilette. La plupart des chats ont montré des signes très positifs face à cette musique, et, lors d’une seconde étude, face à des musiques rapides et aigües (la théorie étant que leur tempo se rapproche du rythme cardiaque plus élevé de nos poilus). Mettez donc du rock, ou de la musique féline, et le stress de votre chat s’apaisera sûrement !

À quel âge s'effectue le sevrage d'un chaton ?

Ça y est, les petits de votre femelle sont nés ! Vous avez déjà entendu parler du sevrage mais sans trop savoir ce que c’était vraiment et surtout comment ça se passait. L'étape du sevrage est très importante dans la vie du chaton : il est défini comme étant l’émancipation du chat par rapport à sa mère. Cette période de transition mais aussi d’éducation va lui permettre de grandir, de se développer et de devenir indépendant. Votre petit va partir à la découverte du monde, et il va apprendre à interagir avec lui ! Mais comment le chaton peut-il acquérir cette autonomie ?

Un chaton est-il vraiment sevré à partir de 3 mois ?

Combien de temps un chaton doit-il rester avec sa mère avant le sevrage complet ?

Les chats sauvages sèvrent leurs chatons à l'âge de quatre à huit semaines, mais les chatons restent généralement avec leur mère pendant les quatre premiers mois de leur vie.

Le sevrage alimentaire

La première phase du sevrage, alimentaire, dure jusqu’à ce qu’il atteigne 4 semaines. Pendant cette phase, la vie du chaton se résume à téter et dormir, pendant que la mère les stimule pour ingérer ses mictions (urines et selles, molles à cause du lait). Quelques semaines après la grossesse (3-4 semaines), elle va de moins en moins tolérer la tétée (la petite langue râpeuse des petits lui fait mal) et va donc en quelque sorte, être moins disponible pour ses bébés afin que leur émancipation débute. Nous verrons un peu plus loin comment reproduire ce sevrage si vous avez trouvé un chaton orphelin.

Une jeune femme qui tient un chaton dans les bras

Et si on prenait un moment pour discuter de ce qui vous tracasse ?

Si vous êtes en train de lire cet article, c'est que quelque chose vous chiffonne, ou vous intrigue. Savez-vous que les consultations sont là pour résoudre un problème, mais aussi le prévenir ? Je peux vous aider à anticiper un événement ou à solutionner un comportement indésirable. Alors n'hésitez-pas, venez m'en parler !

Le sevrage psychologique

Il y a tout d’abord ce qu’on appelle la vicariance, émulation, ou mimétisme. A partir de 4 semaines, les chatons vont commencer à s’aventurer hors du nid et explorer les environs. Ils vont observer leur mère et essayer de reproduire ses comportements et mimiques : faire sa toilette, manger dans une gamelle, gratter la litière… La maman chatte va profiter de cette période pour les confronter à différents types de situation. Jusqu’à ses 7 ou 8 semaines, le chaton apprend donc certains automatismes et devient de plus en plus indépendant, mais n’est pas encore tout à fait au point sur la communication avec ses congénères..

Ensuite vient la phase de socialisation : jusqu’à ses 3 mois, le chaton va apprendre à vivre avec ses congénères ; codes sociaux, respect, limites et auto-contrôles (morsures, griffures etc). À la fin de cette période, la mère commence à rejeter de plus en plus ses petits. Durant cette période, il y a un laps de temps jusqu’à 9 semaines qu’on appelle l’imprégnation : le chaton est très sensible à tous les stimulis et s’adapte extrêmement facilement. C’est donc le moment si vous voulez le présenter aux autres animaux, humains…

Le sevrage affectif

Entre ses 10 et ses 12 semaines, le chaton termine la partie du sevrage affectif. Sa mère prend progressivement ses distances et rejette ses petits plus ou moins violemment. Vu qu’elle a tout appris à ses chatons, elle veut reprendre le cours de sa vie. Si cette phase de sevrage affectif n’est pas respectée, le chaton va rester immature et dépendant toute sa vie. Il est donc absolument nécessaire que la chatte garde ses chatons jusqu'à leur rejet pour qu'ils puissent s’émanciper. C’est ce qui permettra au chat, une fois adulte, de s’épanouir dans sa vie, mais également à son humain de profiter d’un compagnon poilu au comportement équilibré et bien dans ses pattounes.

Chaton aux yeux bleus

A partir de quel âge puis-je adopter un chaton sans risque ?

Même si on parle de 3 mois partout, tous les chats ne sont pas sevrés entièrement à cet âge : en effet, prendre un chaton à 3,5 mois, ou même 4 mois, est augmenter les chances d'avoir un chat bien dans ses pattounes et de diminuer les risques de problèmes de comportement. Prendre un chaton avant 3 mois c'est risquer d'avoir des problèmes avec son chat par la suite, comme de l'agressivité, du suçotage de laine pouvant dériver en PICA, hyper attachement, léchage excessif... Tout ça pour décharger ses tensions. Certains propriétaires se retrouvent dépassés par les événements et ne trouvent plus de solutions. Il faut dans ce cas absolument faire appel à un(e) comportementaliste félin, qui pourra vous aider à résoudre votre situation avec des conseils personnalisés.

On m’a donné un chaton de 8 semaines

Pour ce qui est de l’âge du chaton, le sevrage doit durer jusqu’à deux mois GRAND MINIMUM, c’est le moment où il sera sevré alimentairement mais pas affectivement. C’est un sevrage psychologique et social, qui lui permet d’apprendre les auto contrôles (ne pas mordre ou griffer, par exemple). La loi autorise la cession de chatons à partir de 8 semaines car ils peuvent normalement se nourrir seuls, mais c’est beaucoup trop tôt.

L’âge idéal pour les donner ou les faire adopter reste tout de même 3 mois, car à ce moment-là le chat sera sevré presque totalement et sa mère aura pu parfaire son éducation. Il est important de bien respecter ce délai, car si le sevrage se fait trop tôt, cela peut entraîner des troubles psychologiques et des problèmes de santé pour le futur chat que deviendra votre chaton. S’il vous mordille ou grimpe sur vos jambes étant petit pour jouer, dites-vous que ça sera moins fun quand il fera 4 ou 5kgs ! 😉

J’ai recueilli un chaton sauvage abandonné, est-il sevré ?

Si vous avez recueilli un chaton orphelin abandonné, il y a de grandes chances qu’il soit trop jeune pour avoir pu compléter son sevrage. Vous devrez sûrement le nourrir au biberon avec du lait maternisé, pour qu’il reçoive une alimentation adaptée, comme les chatons élevés au lait maternel. La transition alimentaire sera la même ; pensez cependant à bien choisir les nouveaux aliments des petits élevés au lait maternisé ! Choisissez des croquettes riches en nutriments qui vont favoriser l'immunité du chaton et lui donner toutes ses chances pour se développer correctement. Si vous ne savez pas comment les choisir, le groupe Facebook SOS Croquettes a des fichiers PDF expliquant et sourcant toutes les informations sur l’alimentation. Ils expliquent comment analyser ses croquettes et quelles références de quelles marques choisir pour quel âge/mode de vie.

Chaton qui dort

Qu’apprend le chaton durant le sevrage ?

L'éducation maternelle

Comme je vous l’ai expliqué plus tôt, le sevrage est la période ou le chaton va grandir mais surtout se détacher de sa mère. Il va devoir apprendre à tout faire tout seul ! Ça commence par apprendre à faire sa toilette sans que sa mère ne l’aide. Il faut aussi penser à lui apprendre comment utiliser la litière si leur maman ne leur a pas montré, ou encore ne pas oublier de lui apprendre à manger dans une gamelle. Si vous avez des doutes sur quelle litière choisir pour votre chaton, je vous conseille de lire mon article sur les différentes litières qui existent afin de faire le meilleur choix.

En bref, votre minou va reproduire tout ce que fait sa mère. Une fois qu’il aura assimilé toutes ces tâches essentielles, le chaton sera capable à la fin du sevrage d’être indépendant et autonome dans la réalisation de celles-ci.

Un chaton touche-à-tout

Il faut aussi penser à bien le familiariser au nouvel environnement dans lequel il grandira et évoluera. Que ce soit ses congénères, les humains, de nouveaux lieux que vous fréquentez régulièrement, ou même les autres animaux (chiens ou autres), votre animal devra s’acclimater à ce nouveau mode de vie. Afin de ne pas l'effrayer, il vaut mieux y aller tout doucement et petit à petit. Mettez votre chaton en confiance, il ne s’agit pas de le dégoûter de ce nouvel environnement.

Par exemple, si vous avez un jardin, faites-lui découvrir en le tenant face à votre fenêtre sécurisée dans un premier temps, qu’il hume l’air, puis en le plaçant quelques minutes à la fois dans une cage à lapins sous surveillance dans l’herbe, et jouez un peu avec lui. Ne le laissez-pas sortir seul avant qu’il ait au moins 1 an, surtout si vous venez de déménager, car étant jeune et naïf il est vulnérable à tous les dangers de dehors. Une alternative s’il déborde d’énergie est de le sortir en harnais, ainsi il a l’air frais ET la sécurité !

Deux chatons dans un panier

L’alimentation durant le sevrage

Votre chaton va parcourir le monde qui l'entoure avec une énergie débordante ! C’est donc grâce à une nouvelle alimentation que votre petite boule de poils va devenir plus forte. L’alimentation est très importante pendant le sevrage, c’est ce qui va permettre au chaton de se développer physiquement. C’est une étape cruciale qu’il ne faut pas négliger ! Votre chat change, il faut donc choisir un régime bien adapté en fonction de ses nouveaux besoins. Votre petit va passer d’une alimentation liquide à une alimentation solide, il va commencer à varier son alimentation en passant du lait maternel aux croquettes/pâtée dans la gamelle de sa mère. Tout cela se passe à partir de la quatrième semaine environ.

Toujours pas convaincu.e ?

99% des problèmes comportementaux que peuvent rencontrer vos chats se résolvent facilement, avec un peu d'engagement et de patience. Gardez espoir, une solution existe 🙂

Je vous conseille de commencer doucement, en proposant à vos chatons une alimentation mixte pour débuter, comme par exemple en lui donnant de la pâtée spéciale pour chatons. Vous pouvez très bien commencer par diminuer peu à peu les quantités de lait et augmenter la dose de croquettes par jour (à noter que la pâtée est plus digestible). Un sevrage trop brusque ne serait pas le bienvenu car cela pourrait troubler la santé de votre chaton : diarrhée, constipation et autres joyeusetés cacateuses. Privilégiez des aliments riches en calories et faciles à digérer : les croquettes riches en énergie pour vos chatons seront aussi adaptées à votre chatte qui allaite.

Petite astuce : pour que vos chatons s’habituent tranquillement aux croquettes, humidifiez les avec un peu d’eau tiède ou du lait maternisé (attention, pas de lait de vache/autre, les chats ne le digèrent pas et cela peut même être dangereux pour les chatons, qui sont fragiles) pour les ramollir et en faciliter la prise pour leurs petites dents. Utilisez si possible une gamelle avec des rebords assez bas ou bien une petite assiette pour qu’ils puissent accéder facilement à la nourriture.

Chaton qui mange dans une gamelle

Les risques si le sevrage n’est pas fait de manière correcte

Si vous avez suivi toutes les bonnes étapes, votre chaton devrait grandir et vous pourrez le voir s’épanouir ! Cependant, il est bon de savoir que le sevrage représente pour le chaton une stabilité psychologique et lui permet de rester en bonne santé à l’âge adulte. Si les délais du sevrage ne sont pas respectés, que votre chat est sevré trop tôt, ou que le sevrage n’est pas réalisé de manière naturelle, le chaton court des risques lorsqu'il atteindra l’âge adulte :

Attention ! Il faut savoir qu’en France la loi interdit de céder un chaton avant qu’il n’ait atteint l’âge de 8 semaines et ce quelque soit l’endroit d’acquisition du chaton. Cette loi permet de protéger un minimum les chatons d’un sevrage trop précoce. Si vous souhaitez adopter un chaton, il est plus prudent de bien respecter cette législation, vérifiez que votre futur chaton soit bien âgé d’au moins 8 semaines, même si, comme on l’a vu plus tôt, c’est beaucoup trop tôt. De plus, il doit être obligatoirement identifié par puce électronique ou tatouage. Toutes les associations proposent des chatons déjà identifiés voire déjà vaccinés, qui n’attendent plus que découvrir votre chez-vous ! Un petit tour sur le site Seconde Chance vous permettra de trouver les structures proches de votre domicile.

Comment reconnaître l’arrivée d’une mise-bas ?

La mise-bas chez la chatte correspond à l’accouchement pour nous, humains. Votre chatte est enceinte et vous aimeriez savoir à quel moment arriveront ses petits ? Il est important, pour ce faire, de bien reconnaître l’arrivée d’une mise-bas. Afin d’éviter tout problème lors de son accouchement, voici tout ce que vous devez savoir sur l’accouchement chez le chat. 

Il faut savoir que la mise-bas survient en moyenne entre 60 et 70 jours après la saillie. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il y a sûrement un souci ; consultez votre vétérinaire afin de prévenir tout problème de santé

L’accouchement de votre chatte approchant, sa température rectale va chuter entre 1°C et 2°C durant les 48 heures qui le précèdent. Sa température corporelle passera donc de 38-39°C à 37°C. Ce sont des facteurs importants à vérifier maintenant que vous pouvez déterminer la date approximative de l’accouchement de votre femelle. 

Faites attention aussi aux réactions de votre chatte : avant la mise-bas elle risque d’être plus agitée que d’habitude. Observez bien les éventuels changements comportementaux : elle pourra paraître anxieuse ou en manque d'appétit.

Chatte enceinte

La préparation de l'accouchement d'une chatte

Pour la maman

Vous avez remarqué un changement dans le comportement de votre chatte, elle va sûrement bientôt mettre bas ! Elle a ressenti que son accouchement était proche ; elle va alors s’isoler et chercher à se fabriquer un nid dans un endroit calme, à l’écart de tout agitation. La maman chatte peut décider d’utiliser sa litière comme nid. Empêchez-la autant que possible de le faire pour le bon déroulement de l’accouchement, sa bonne santé et celle des chatons. L’endroit ne sera pas hygiénique et la chatte ne sera pas confortablement installée. Cela pourra alors entraîner des douleurs, voire une infection. Elle sera sûrement agitée, voire paniquée, et miaulera beaucoup.

Une jeune femme qui tient un chaton dans les bras

Et si on prenait un moment pour discuter de ce qui vous tracasse ?

Si vous êtes en train de lire cet article, c'est que quelque chose vous chiffonne, ou vous intrigue. Savez-vous que les consultations sont là pour résoudre un problème, mais aussi le prévenir ? Je peux vous aider à anticiper un événement ou à solutionner un comportement indésirable. Alors n'hésitez-pas, venez m'en parler !

Pour l’humain

Que faire quand votre chatte se prépare à accoucher ? Pour que l’arrivée des chatons se fasse dans les meilleures conditions possibles, prévoyez un carton ou une caisse. De cette façon, la mise-bas de votre chatte, si elle n'a pas fabriqué son propre nid, se fera agréablement. Cette caisse doit être assez spacieuse pour que la femelle puisse s’y installer confortablement. Comptez au moins 1,5x sa taille et minimum 45cm de hauteur ! Posez-la également dans un endroit calme et à l'abri des courants d’air et du froid. Pour rendre la caisse plus confortable, trouvez de vieux draps ou vêtements que vous pourrez facilement laver et remplacer pour les y déposer. Avec les rebords de cette caisse, la chatte se sentira en sécurité. Petite idée pour vous : un parc à chatons ou autre espace large et clos surmonté de serviettes de toilette font très bien l’affaire !

Une fois le nid installé, essayez de rester discret et accordez un peu de tranquillité à la future mère ; sauf si vous voyez qu’elle vous demande elle-même de l’affection. 

Lait maternisé TVM Optima

Fournissez-vous en matériel pour chatons au cas-où il y aurait un problème. Lait maternisé TVM, biberons, bouillottes à eau ou bouillottes électriques... Certains vétérinaires ont des kits tout prêts.

Chatte et ses petits dans un carton

Le déroulement d’une mise-bas chez la chatte

Maintenant que tout le monde est en place, voici les trois étapes importantes de l’accouchement chez la chatte. Il y a d’abord le début du travail, où elle va se préparer afin d'expulser ses petits, puis la phase d’expulsion des chatons, et, pour finir, la phase de l’expulsion des placentas. 

Le travail pendant l'accouchement

Vous vous posez certainement des questions comme “combien de temps entre chaque chaton ?” ou “combien de temps va durer l’accouchement de maman chatte ?”. Le travail pour la chatte peut durer entre 4 à 30 heures en moyenne. Parfois même dans des cas plus rares, il arrive que la mise-bas dure beaucoup plus longtemps que ça ; c’est-à-dire, 36 ou même encore 48 heures ! Eh oui, rien que ça !

Afin de se préparer pour l’accouchement, la chatte prépare son utérus et son col pour l’expulsion des chatons en se léchant ; c’est le début des contractions volontaires, qui seront de plus en plus fréquentes. L’arrivée des petits est imminente ! A noter que les chattes sont parfois capables de débuter une mise-bas puis de la stopper et de reprendre d’elles-mêmes le travail après un délai de 12 à 48 heures et ce, sans intervention. 

Expulsion des chatons

La femelle va mettre bas en moyenne entre 3 à 9 chatons, une sacrée marmaille donc. Les contractions seront de plus en plus fréquentes et les poches fœtales vont se percer, puis les premières eaux vont être libérées. Les petits vont donc sortir la tête ou le bassin en avant. S’ils se trouvent dans une autre position, cela risque de poser problème. Si vous voyez que votre chatte continue à avoir des contractions mais qu’aucun chaton ne sort, c’est que ce dernier est sûrement dans une mauvaise position ou bloqué.

Les contractions forcées peuvent être dangereuses selon la durée, alors dans ce cas-là, il vaudra mieux contacter un vétérinaire d’urgence. Le temps entre chaque chaton sera variable, il n’y a pas de durée fixe : il peut varier entre 1 et 30 minutes ou 2 heures. Cependant, si vous constatez plus de 2h entre l'expulsion de chaque bébé, filez vite chez le vétérinaire d’urgence ouvert 24h/24 !

Expulsion des placentas

C’est lors de la dernière phase que la mère va d’abord expulser puis manger ce qu’on appelle les annexes fœtales : les placentas, puis les poches et cordons ombilicaux. Les placentas peuvent être expulsés entre chaque naissance de chaton dans les 15 minutes qui suivent l’arrivée d’un petit, mais ils sont souvent expulsés tous ensemble après les naissances. La chatte peut ensuite les manger (ses placentas, pas les chatons !) car elle aura perdu beaucoup d’eau pendant son accouchement et sera déshydratée. Les placentas étant riches en eau, cela lui permettra de se réhydrater.

Chatte qui nourrit ses petits

Après l'accouchement de la chatte

La dernière ligne droite

Une fois que le travail semble terminé pour la maman, il ne faut pas oublier de compter les placentas qui ont été expulsés avant qu’elle ne les mange, vous serez donc sûr et certain qu’aucun chaton n’est resté bloqué. Ensuite elle va commencer à se détendre et allaitera les chatons. Le comportement de votre chatte juste après l’accouchement va sûrement différer de son habitude : après tout ce travail, la maman chatte manquera d’énergie et aura besoin de repos, surtout si la mise-bas a pris du temps.

Donnez-lui à boire et à manger en privilégiant la pâtée ou les aliments humides, et évitez les aliments secs comme les croquettes, qui ne feront qu’empirer son manque d’hydratation. L’accès à la nourriture doit être permanent et la chatte doit pouvoir manger à volonté ; elle connaît ses propres besoins.

Toujours pas convaincu.e ?

99% des problèmes comportementaux que peuvent rencontrer vos chats se résolvent facilement, avec un peu d'engagement et de patience. Gardez espoir, une solution existe 🙂

Vous remarquerez que ses mamelles auront grossi, c’est normal : la montée de lait se fait au dernier moment chez la chatte, c’est assez rare qu’elle survienne avant l’accouchement. Les petits iront naturellement téter leur mère, car un des premiers réflexes moteurs à la naissance est la succion. 

Après l'effort, le réconfort

Vérifiez bien que votre femelle s’occupe bien de ses nouveau-nés : elle doit les laisser téter et devra les lécher plusieurs fois par jour. Si vous avez un doute, vous pouvez vérifier la présence de lait en pressant doucement les mamelles de votre chatte. Si elle semble manquer de lait, il faut contacter votre vétérinaire, il vous donnera du lait maternisé spécialement conçu pour les chatons (évitez à tout prix le lait de supermarché ou le lait classique : les chats sont intolérants au lactose et cela peut tuer les petits).

Chatte blanche et ses petits

En cas de petits prématurés, il est important que vous les placiez vous-même devant les mamelles afin qu’ils puissent se nourrir. En effet, ils seront plus faibles que les autres et n’auront pas forcément la force d’aller jusqu’aux mamelles et de téter. Il faut savoir que les nouveau-nés nourris au lait artificiel auront moins de chance de survivre car ils sont beaucoup plus fragiles. Cependant il y a tout de même quelques réussites. L’allaitement artificiel représente un travail constant pour le propriétaire (un biberon toutes les 2-3 heures et stimulation de l’anus et sexe pour aider les petits à faire leurs besoins) et le succès n’est pas assuré. En premier lieu, demandez conseil à votre vétérinaire.

Chaton qui boit au biberon

Dernière remarque : elle aura des pertes rougeâtres ou brunâtres 2-3 semaines après sa mise-bas, si elles ne sont pas malodorantes c’est totalement normal et sans danger.

Et voilà, vous êtes maintenant paré pour l’arrivée des petits ! Pensez à faire stériliser votre chatte une fois les petits sevrés, et si vous ne savez pas quoi faire d’eux, vous pouvez contacter des associations et refuges proches de chez-vous et vous proposer en tant que famille d’accueil le temps de leur sevrage.

Voyager avec son chat en voiture sans le stresser

C’est bientôt l’été ! Il fait beau, les oiseaux sont de sortie, et pourquoi pas un petit voyage dans le sud de la France ? Un changement d’air serait une bonne idée pour se relaxer, mais comment voyager quand on est l’heureux propriétaire d’un chat ? Si ce n’est pas déjà fait, je vous conseille de lire mon article sur comment voyager avec son chat, qui vous donnera quelques pistes ! 

Il faut tout de même se rappeler que le chat reste un animal très sensible et attaché à ses repères, et le faire sortir de sa zone de confort ne semble pas être une très bonne idée. En effet, chaque changement dans la vie d’un félin (petit ou grand) peut lui causer beaucoup de stress. Si votre matou n’est pas habitué aux trajets en voiture, il risque de mal réagir et vous risquez de vous retrouver très vite embêté, ne sachant pas comment le calmer. Placer un chat dans une cage ou un sac pour voyager alors qu’il n’y a pas été habitué peut aussi vite mal tourner. Afin de tout préparer et d’arriver à bon port sans soucis, je vais vous donner quelques conseils sur les précautions à prendre pour bien voyager avec votre chat en voiture

Chat roux assis sur une voiture

Le choix du panier pour transporter son chat

Qui dit déplacement avec son chat dit, choix du sac de transport ! Il existe une multitude de sacs, paniers, caisses, cages et harnais que vous pourrez sélectionner pour votre excursion avec votre chat. Le tout est de choisir scrupuleusement le sac ou la cage dans lequel le chat va être transporté. 

Ce choix important n’a que deux objectifs : le confort et la sécurité du chat. Comme je vous l’ai dit plus tôt, le chat est un être sensible et délicat, il sentira forcément un changement si vous décidez de le faire voyager avec vous. Votre mission sera donc de faire en sorte qu’il soit le plus en confiance possible pour que tout se passe au mieux. 

Choisissez de préférence une cage de transport solide, avec une fermeture à pince ou à loquet, pour éviter que votre minou n’ouvre la fermeture éclair ou ne déchire la toile avec ses griffes.

Petit chat dans un champ avec son sac

Transporter un chat sans cage

Je vous recommande vraiment de garder votre chat en cage. S’il se balade librement pendant le trajet, il peut griffer vos sièges et paniquer, il peut être un danger pour lui-même et les autres passagers. Évitez donc de le laisser libre pendant le trajet afin d'empêcher tout accident (il peut se cacher sous les pédales et ce sera compliqué de le récupérer) et de garder tout le monde en sécurité. 

Cependant, certains chats ne supportent vraiment pas la cage et s’installent tranquillement pendant le trajet. Vous pouvez alors lui mettre un harnais spécial voiture, afin qu’il ne devienne pas un projectile en cas d’accident, et vous assurer que celui-ci est bien ajusté et solidement bouclé.

Une jeune femme qui tient un chaton dans les bras

Et si on prenait un moment pour discuter de ce qui vous tracasse ?

Si vous êtes en train de lire cet article, c'est que quelque chose vous chiffonne, ou vous intrigue. Savez-vous que les consultations sont là pour résoudre un problème, mais aussi le prévenir ? Je peux vous aider à anticiper un événement ou à solutionner un comportement indésirable. Alors n'hésitez-pas, venez m'en parler !

Déstresser mon chat pendant le transport

Habituer mon chat à être transporté en cage

Une fois votre sac choisi, il faut maintenant habituer votre chat à ce sac en le laissant à un endroit accessible dans votre maison pour que votre chat puisse l’observer, le sentir et même entrer dedans. Il est préférable de laisser le sac au chat pour qu’il le découvre quelques jours avant le grand départ. Ne pas oublier de récompenser votre chat dès qu’il rentre dans son nouveau moyen de transport ! Petite astuce : mettez-lui à manger à l’intérieur.

Il est important de bien décomposer la désensibilisation en l’habituant d’abord à son sac de transport puis à votre voiture, au transport lui-même et enfin aux trajets. Il ne faut donc pas le forcer et y aller petit à petit afin que tout le monde soit serein ! 

Désensibiliser son chat à la voiture

Maintenant que votre chat se sent à l’aise dans son sac de transport, il est temps de l’habituer à votre voiture. Votre chat risque d'être perturbé par ce gros objet roulant (surtout s’il est habitué à rester dans votre maison plutôt qu’à l’extérieur). Il faut donc y aller en douceur, de manière à ne pas brusquer votre compagnon. Au début, préférez des trajets courts pour voir sa réaction. Il faut savoir que comme nous, certains chats peuvent être victimes du mal des transports

Commencez par associer la cage de transport à quelque chose de positif : les chats sont néophobes et ont beaucoup de mal à accepter les choses qui ne leur sont pas familières. Placez la caisse dans une pièce de vie comme le salon, et laissez-la ouverte que votre chat puisse la renifler et y déposer ses odeurs. Mettez-y des objets familiers comme une couverture, un tee-shirt sur lequel il se sera allongé, un jouet, que vous aurez préalablement frottés sur la banquette arrière de votre véhicule. De cette façon, il prendra connaissance d’avance de ces odeurs et les intégrera.

Chat dans une voiture

Habituer son chat à être transporté en voiture

Puis, une fois votre chat à l’aise avec la cage, commencez à l’habituer à la voiture. Emmenez-l’y, fermez les portières et laissez-le sentir un peu partout pendant 5mn. Faites attention qu’il ne s’échappe pas sous les sièges ou les pédales si vous ouvrez la cage. Si votre chat feule, miaule ou grogne en hérissant le poil, c’est normal ! C'est que cette nouvelle situation l'effraye. Répétez cette visite de 5 minutes plusieurs fois par jour pendant plusieurs jours ; en prolongeant le temps chaque fois que votre chat est calme (pas à un moment où il dort/mange ou autre).

Ensuite, commencez à le nourrir dans la voiture ou à lui donner des friandises qu’il n’aura QUE à ce moment-là. Vous pouvez aussi jouer avec lui avec son jouet préféré. Il associera la voiture à quelque chose de positif.

Répétez ce renforcement positif en le mettant dans sa cage et allumant le moteur sur une durée progressive. De cette manière, il se familiarisera avec le bruit. Enfin, sur le même principe, commencez à bouger la voiture sur des distances de plus en plus longues. Pendant ce temps, laissez toujours votre chat sortir au moment de la récompense pour qu’il comprenne qu’il n’est pas confiné.

Continuez à augmenter le temps de trajet en voiture par incréments ; un tour du pâté de maison, puis un voyage dans la rue et retour, et ainsi de suite. Faites en sorte que chaque voyage en voiture soit positif, afin que le chat ne le vive plus comme un stress. Ce processus prend beaucoup de temps mais il fonctionne à tous les coups !

Fiole Fleurs de Bach Chat Alors - chats stressés

Fleurs de Bach pour chats stressés

Votre chat se sent dans une situation oppressante. Aidez-le à trouver la sérénité.

  • Impatiens N°18 (Retrouver le calme),
  • Rock Rose N°26 (Retrouver le calme, la force et le courage),
  • Rock Water N°27 (Permettre de lâcher prise et la détente),
  • Star of Bethlehem N°29 (Consoler, permettre le retour à la tranquillité d’esprit et réconfort),
  • Vervain N°31 (Ramener le calme et réduire l’exaltation),
  • Walnut N°33 (Permettre la libération et l’adaptation)

Fiole de 30mL - 25€ frais de port inclus vers la France métropolitaine

Comment bien préparer le trajet ?

Une fois votre chat habitué à son sac de transport et à votre voiture, vous pouvez partir ! Vous pouvez l’aider à relaxer ses nerfs en lui donnant un peu de Zylkène sur les 2-3 jours avant le départ ; complément alimentaire calmant sans accoutumance. Vous pouvez aussi pschitter un peu de Pet Remedy dans la cage juste avant de partir pour l’aider à se détendre.

Le sac de transport

Nettoyez bien sa boîte de transport plusieurs jours avant le départ avec de l’eau chaude et du savon. Cela éliminera les éventuelles phéromones de stress qu’il aurait pu y déposer lors des précédents déplacements. Certains chats sont très stressés par le transport et risquent d’uriner ou de déféquer. Mettez votre chat dans sa cage/sac de transport bien avant de partir et installez une serviette lavable ou une alèse au fond par précaution. Vous pouvez aussi y placer un objet avec une odeur familière pour lui (un tee shirt, un jouet…).

Attachez solidement le sac du chat au siège pour sa sécurité et gardez la porte de sa cage fermée. Il est également possible d’installer une serviette au-dessus de sa cage/sac pour le plonger dans le noir. Le fait de ne pas voir le rassurera. Contrairement à nous, les humains, les chats aiment les endroits étroits et sombres car ils s’y sentent en sécurité.

Tête d'un chat qui sort de sa cage

La voiture

Avant de partir, aérez votre voiture en ouvrant les fenêtres pour que, dans l'habitacle, la température soit adaptée à votre chat. S’il fait frais, gardez les fenêtres fermées. Pour ce qui est de l’ambiance sonore ne mettez pas la radio ou la musique à fond. De préférence ne pas mettre de musique/la radio du tout. Conduisez de manière correcte, ne fumez pas et surtout, gardez votre calme ! Votre chat est plus intuitif que vous ne le croyez, il ressentira vos émotions. 

Si vous avez prévu un long trajet, prévoyez d’avance des pauses à intervalles réguliers ; installez-lui également une gamelle pour qu’il puisse boire et manger. Proposez-lui aussi un endroit où faire ses besoins. Préférez une litière jetable, qui sera plus pratique. Si vous ne savez pas comment la choisir, voici mon article sur le choix des bacs à litière, qui vous aidera à trouver une litière jetable adaptée.

Transporter son chat en voiture en toute sécurité

Vous avez deux manières de faire pour que tout se déroule en toute sécurité : 

Toujours pas convaincu.e ?

99% des problèmes comportementaux que peuvent rencontrer vos chats se résolvent facilement, avec un peu d'engagement et de patience. Gardez espoir, une solution existe 🙂

Si votre matou commence à s’agiter, ne cherchez pas à le rassurer : cela pourrait produire l’effet inverse. Agissez comme d’habitude, et de façon normale. Vous pouvez lui parler si vous voulez mais pas la peine de le chouchouter (en le prenant dans les bras par exemple), mais s’il commence à miauler, ignorez-le. Un chat se dit, si mon humain me rassure c’est qu’il y a une raison de s’inquiéter. Par contre, s’il commence à haleter, arrêtez-vous, aérez l’habitacle, coupez le moteur et laissez quelques minutes à votre chat pour se calmer. Si ça ne passe pas, contactez un vétérinaire et demandez-lui conseil.

Une fois arrivés à destination, ne forcez pas votre chat à sortir, enlevez plutôt la porte ou le toit (si possible, sinon ouvrez juste la porte)et laissez-le s’acclimater avec son nouvel environnement, surtout s’il s’agit d’un déménagement. Retrouvez d’autres astuces dans mon article sur comment voyager avec son chat.

Que faire quand mon chat a fait pipi en dehors de sa litière ?

Le chat est un animal toujours propre ! Il se lave tout seul et fait ses besoins comme un grand dans son bac. Cependant, il se peut que du jour au lendemain vous surpreniez votre chat à faire ses besoins en dehors de sa litière. On parle alors de malpropreté chez le chat, ou plus précisément d’”élimination hors bac” ; le mot malpropreté a une connotation négative, mais c’est celui que je vais utiliser par souci de simplicité de langage. Il faut alors nettoyer pour enlever l'odeur d'urine de chat.

Alors comment remédier à ce problème ? Même si cela peut sembler inquiétant, il ne faut pas s’affoler ! Si votre chat semble souffrir en éliminant, ou si le problème est arrivé subitement, il vaut mieux demander conseil à votre vétérinaire. Cela vous permettra d’éliminer la piste d’une éventuelle maladie (infection urinaire, diabète...).

L’avis d’un expert est toujours rassurant et permet de vérifier que tout aille bien pour votre compagnon. Mais au fait, qu’est-ce que la malpropreté en soi ? Eh bien, ces soucis comportementaux observés chez le chat peuvent survenir lorsqu’il devient anxieux ou lorsqu’il veut marquer son environnement. Il y a de nombreuses solutions pour pallier à ce comportement indésirable. Retrouvez-les dans mon article sur la malpropreté du chat.

Chat qui se lèche la patte

Comment faire disparaître l’odeur d’urine du chat ?

Il est vrai que l’odeur d’urine du chat peut être forte et dérangeante, alors comment en venir à bout ? Vous en savez maintenant un peu plus sur ce qui cause ces comportements gênants. Mais la vraie question est : maintenant que le mal est fait, comment enlever cette satanée odeur d’urine ? Je vais vous donner quelques conseils.

Une jeune femme qui tient un chaton dans les bras

Et si on prenait un moment pour discuter de ce qui vous tracasse ?

Si vous êtes en train de lire cet article, c'est que quelque chose vous chiffonne, ou vous intrigue. Savez-vous que les consultations sont là pour résoudre un problème, mais aussi le prévenir ? Je peux vous aider à anticiper un événement ou à solutionner un comportement indésirable. Alors n'hésitez-pas, venez m'en parler !

Tout d’abord, et très important, il faut absolument éviter d’utiliser des produits chimiques ! Pas la peine d’utiliser des produits forts ou comme ceux à base d'ammoniaque comme la javel, le vinaigre blanc ou les huiles essentielles. Contrairement aux idées reçues, non, le chat n’aime pas ça ! En plus du fait que ces produits peuvent être potentiellement toxiques, ces produits ne feront qu’agresser votre chat.

Ces odeurs fortes inciteront même votre félin à refaire ses besoins par-dessus, afin d’éliminer l’odeur imposante et d’en créer une rassurante et familière pour lui. Pour une approche plus respectueuse de votre chat (mais aussi de votre intérieur) il existe des solutions beaucoup plus naturelles :

Chat dans une machine à laver

Les ingrédients naturels et outils neutres pour enlever l'odeur d'urine de chat

Tout ça est trouvable sur Amazon si besoin, c'est donc super simple à obtenir !

Pour un nettoyage réussi et sans faux pas, on nettoie par exemple avec de l’eau chaude puis on ajoute du bicarbonate de soude en laissant le tout agir quelques instants. Pour une recette complète, ne pas oublier de rincer le tout à l’eau chaude. Répéter autant de fois que nécessaire. Et voilà ! La surface que vous venez de nettoyer est toute propre, et cela n’agresse pas votre chat.

Les astuces recommandées pour ôter l'odeur d'urine féline

Il se peut également que votre chat n’urine pas seulement sur le parquet de votre maison ou sur le carrelage de votre cuisine, mais qu’il utilise vos tapis voire même, à votre plus grand désarroi : votre canapé. Voici donc mes astuces afin de détacher vos tissus et faire disparaître cette odeur tenace :

Malheureusement pour vous, si votre chat a pour habitude d’uriner sur une surface souple comme un tapis, un matelas, un couette ou un canapé et qu’il y retourne régulièrement, à terme il faudra changer l'objet du délit. Ce changement devra être fait une fois toutes les solutions mises en place depuis 3-4 semaines au minimum (le temps qu’il faut pour instaurer une nouvelle habitude) si vous constatez des améliorations de ce comportement gênant, car même si à force de nettoyage vous ne sentez plus l’odeur, le chat, lui, va la sentir et étant un animal qui marque pour communiquer et délimiter son environnement, il va sûrement re-marquer. Une bonne solution préventive est d’investir dans des alèses et protections imperméables.

Chat blanc allongé

Comment faire pour éviter que mon chat urine partout ?

Votre maison est désormais toute propre, et il semble que votre chat ait cessé tout pipi hors bac, plus d’une semaine qu’il n’urine plus partout et il utilise même sa litière ! Mais un soir, alors que vous rentrez chez vous, une odeur forte vous surprend ; votre chat a recommencé.

Comme je vous l’ai expliqué plus tôt, il s’agit sûrement d’un problème de malpropreté qui peut être lié à de l’anxiété ou au fait que votre chat veuille marquer son territoire. Avant toute chose, il ne faut pas s’énerver contre son chat mais essayer de le comprendre et de voir ce qui ne va pas. Si la visite vétérinaire a montré que tout était normal du côté santé, il serait peut-être temps de prendre rendez-vous avec un(e) comportementaliste pour chats, comme moi ! Un(e) comportementaliste félin pourra vous aider dans le cas où votre chat fait pipi partout, il vous conseillera et ensemble vous pourrez trouver une solution à ce petit souci.

Toujours pas convaincu.e ?

99% des problèmes comportementaux que peuvent rencontrer vos chats se résolvent facilement, avec un peu d'engagement et de patience. Gardez espoir, une solution existe 🙂

Sachez que nettoyer l’endroit souillé par votre chat avec des produits naturels est déjà très bien ! Ensuite, vous pourriez vérifier que sa litière lui convienne bien, pour qu’il s’y sente bien et pas oppressé (comme par exemple avec une litière fermée et avec un toit). Si vous ne savez pas quelle litière adopter pour votre compagnon, je vous conseille de lire mon article sur quelle litière choisir afin de vous aiguiller.

Enfin, je vous conseillerai d’optimiser l’espace de vie de votre félin ! Eh oui, le chat est un aventurier et il a besoin d’explorer pour s’épanouir. Par exemple, placez sa litière dans votre salon si vous êtes susceptible d’y rester le plus souvent, cela le sécurisera. Mettez ses griffoirs et jouets dans la cuisine ou autres pièces de la maison, afin de diversifier et multiplier ses balises territoriales.

Faut-il couper les griffes du chat ?

Un chat utilise énormément ses pattes et donc ses griffes tout au long de sa vie. En effet, ces dernières lui permettent de délimiter son environnement et ses ressources, de marquer sa présence auprès des autres chats et de se défendre. En tant que propriétaire, vous vous interrogez sûrement sur l’entretien de ces petits couteaux au bout de leurs pattes. Faut-il donc couper les griffes de votre chat ? Et comment bien les couper ? Eh bien tout cela va dépendre du mode de vie de votre animal :

Il y a aussi d’autres raisons pour lesquelles vous devriez couper les griffes de votre félin : si ce dernier à tendance à rester coincé dans les tissus ou les cordes, lui couper les griffes lui permettrait d’éviter de se blesser, ou, dans le pire des cas, de s’arracher un doigt (il va essayer de se dégager dans la panique et peut se retrouver dans une position dangereuse).

Une jeune femme qui tient un chaton dans les bras

Et si on prenait un moment pour discuter de ce qui vous tracasse ?

Si vous êtes en train de lire cet article, c'est que quelque chose vous chiffonne, ou vous intrigue. Savez-vous que les consultations sont là pour résoudre un problème, mais aussi le prévenir ? Je peux vous aider à anticiper un événement ou à solutionner un comportement indésirable. Alors n'hésitez-pas, venez m'en parler !

Quel matériel utiliser pour couper les griffes de votre chat ?

Afin de couper correctement les griffes de votre chat, il vaut mieux éviter d’utiliser un coupe-ongles ou encore une paire de ciseaux (même à ongles). Ces outils ne sont pas adaptés et risqueraient de le blesser. C’est pourquoi il est recommandé d’utiliser un coupe griffe type guillotine. Ces coupe-griffes sont conçus spécialement pour ne pas casser les griffes de votre chat, et sont également pratiques pour vous car ils sont faciles à manier. Si vous vous sentez plus à l'aise avec un coupe griffe de plus petite taille, un coupe griffe type ciseau vous conviendra parfaitement !

Comment couper les griffes du chat ?

Vous voilà maintenant bien équipé pour couper les griffes de votre chat ! Il est donc temps de passer à l’action. Idéalement, habituez votre chat à ces manipulations dès le plus jeune âge. Mais avant toute chose, sachez qu’il n’est pas nécessaire de couper les griffes des pattes arrière . Elles sont moins incurvées et moins pointues (les griffes avant sont les seules à pouvoir s’incarner). Il est aussi important de savoir que dégriffer entièrement un chat revient à le mutiler ! C'est comme si on nous coupait la première phalange ! Cela crée des problèmes comportementaux irréversibles en plus d’être de la maltraitance. Il faut donc bien respecter cela avant de vous lancer dans la coupe des griffes de votre chat. Voici les étapes à suivre :

Etape 1 : immobilisez votre chat

Toujours pas convaincu.e ?

99% des problèmes comportementaux que peuvent rencontrer vos chats se résolvent facilement, avec un peu d'engagement et de patience. Gardez espoir, une solution existe 🙂

Etape 2 : Coupez les griffes

Ne coupez pas plus loin, là où la veine est visible, il faut couper quelques millimètres de l’extrémité de la griffe seulement car si vous coupez plus loin, la veine sera entaillée et il y aura un risque que votre chat saigne.

Schéma comment couper griffes

En cas de saignement

Surtout, ne paniquez pas ! Il faut commencer par désinfecter la griffe à l’aide d’un antiseptique iodé à base de chlorhexidine comme la Biseptine ou encore un antiseptique à base de de povidone iodée comme la Bétadine (la jaune). Il vaut mieux éviter l’alcool ou encore le désinfectant que vous utilisez pour vous (en cas de doute demandez conseil à votre vétérinaire).

Ensuite appliquez de l’argent colloïdal (trouvable sur Amazon) si vous en avez et appuyez calmement avec du coton. Le tout peut créer une sensation de brûlure pour le chat et il risque donc de s’agiter, si c’est le cas et si besoin, demandez à quelqu’un de vous assister.

Demandez conseil à votre vétérinaire

Si votre animal résiste trop, si vous avez peur, si vous ne vous sentez pas encore prêt à couper les griffes de votre chat par manque de connaissance ou si vous hésitez, votre vétérinaire peut vous aider et vous donner des conseils. Il peut même couper les griffes de votre chat lui-même si vous préférez !

chevron-down