Le stress chez le chat

Chat qui se cache sous un meuble

Mon chat est stressé ou anxieux

Il est vrai que nous, en tant qu’humain, nous pouvons être stressés au quotidien, c’est un problème qui est reconnu chez beaucoup de personnes. Le stress peut être expliqué comme étant une réaction de l’organisme face à une situation perçue comme dangereuse (agression, choc physique ou nerveux). 

Sachez que comme nous, les animaux peuvent aussi être sujet au stress. Votre chat peut donc au cours de sa vie, ressentir du stress ou se sentir nerveux. Le stress chez le chat est défini comme une réaction de l’animal face à une potentielle agression : son pouls va s’accélérer, son cœur va battre plus vite, ses pupilles vont se dilater ou se rétrécir et ses poils peuvent s’hérisser. Mais alors, comment bien détecter le stress chez son chat afin d’y remédier ?

Chat apeuré dans douche
Chat apeuré dans douche (mobile)

Manifestation du stress chez mon chat 

Le stress chez le chat peut se manifester de différentes façons, plus ou moins subtiles à comprendre pour nous, humains :

  • La malpropreté : un chat stressé peut avoir tendance à faire ses besoins en dehors de sa litière. Pour votre chat qui est en général un animal très propre, ce comportement est anormal. Vous pourriez aussi remarquer que votre chat a cessé de faire sa toilette. 
  • L’isolement et l’agressivité : un chat qui se sent stressé et oppressé risque de s’éloigner de vous en cherchant à s’isoler dans son environnement habituel. Il peut même devenir agressif et vous mordre ou vous griffer dès que quelque chose le contrarie. 
  • Léchage compulsif : si votre chat se lèche sans arrêt, (même si les chats sont très soucieux de leur hygiène) il se peut que votre minou soit stressé. Au lieu d’avoir des soucis de malpropreté, certains chats nerveux deviennent obsédés par le toilettage, et ce, de façon excessive, jusqu’à en perdre leur poils.
  • Miaulements : votre chat vous semble plus bavard que d’habitude, si ces miaulements sont à répétition, plus longs, et plus graves, il veut sûrement vous faire part de son mal être. 
  • Automutilation : c’est en se mordant ou en se léchant trop intensément que votre chat peut s’automutiler ; il risque de perdre de nombreux poils allant jusqu’à peler la zone ! 
  • Troubles alimentaires : c’est aussi par le manque d’appétit que le stress peut se manifester chez votre chat. Votre minou peut parfois même devenir boulimique, en réclamant beaucoup, en se précipitant pour manger et en vomissant le tout après. Pour l’aider à se contrôler, pensez aux gamelles ludiques !
  • Anxiété : de nature anxieux le chat est très sensible à son environnement. S’il réagit fréquemment en sursautant à des bruits modérément forts ou s’il développe des phobies, c’est que votre chat est sûrement en stress et en tension constante. 
  • Un comportement inhabituel : le changement de comportement de façon subite est aussi un signe du stress chez le chat. En tant que propriétaire, soyez attentifs et observez les différents comportements de votre compagnon. 

Si votre chat présente l’un ou plusieurs de ces signes de stress, filez vite chez le vétérinaire ! Dans le cas où le problème n’est pas médical, un(e) comportementaliste pourra vous aider.

Chat étalé dans coussin
Chat étalé dans coussin (mobile)

Les causes de ce stress 

Maintenant que vous en savez plus sur la manifestation du stress chez le chat, nous allons voir ensemble quelles en sont les causes : 

  • Un changement dans l’environnement du chat : les chats adorent la routine et aiment se sentir en sécurité dans un environnement qui leur est familier, chez vous ils se sentent comme dans une bulle ! Lors d’un déménagement, avec l’arrivée d’un nouvel animal ou encore d’une autre personne (la naissance d’un bébé), votre chat peut rapidement perdre ses repères, ne plus reconnaître son petit cocon et il risque donc de se mettre à stresser. Il risque parfois même d’avoir besoin de marquer ce nouveau territoire en urinant ou en griffant qu’il ne reconnaît plus afin d’y reprendre sa place. (vos murs et vos meubles en seront peut-être les premières victimes) 
  • Un sevrage mal effectué : si vous avez lu mon article sur le sevrage des chatons, vous savez déjà que le sevrage doit être effectué dans les règles. En effet, si vous ne respectez pas les étapes cruciales du sevrage, cela représente pour votre futur chat des troubles psychologiques et comportementaux. Le sevrage permet au chaton de se développer et de grandir correctement. Si vous observez des troubles comportementaux liés au stress c’est sûrement que votre chat a été mal sevré. 
  • L’ennui et le manque d’activité : un chat peut déprimer ou stresser à cause de l’ennui. Si votre compagnon n’est pas stimulé physiquement et mentalement, il risque de s’ennuyer facilement et peut prendre de mauvaises habitudes comme se lécher excessivement par exemple. Jouer et se divertir fait partie de la routine des chats. Si vous ne savez pas comment occuper votre compagnon, vous pouvez faire d’une pierre deux coups en vous vous équipant d’une gamelle ludique pour enrichir son environnement
Chat qui se cache
Chat qui se cache (mobile)

Les maladies dûes au stress 

Les symptômes du stress étant déjà assez contrariants pour vous et votre minou, il faut savoir que parfois, des maladies peuvent naître à cause d’un comportement nerveux. Comme je vous l’ai dit plus haut, le stress peut se manifester sous différentes formes. En cas de changement soudain dans ses habitudes, il est important de se rendre chez un vétérinaire afin de diagnostiquer un éventuel trouble chez votre compagnon.

Votre chat peut être sujet à des infections urinaires, des pertes de poils, des troubles du comportement, ou encore contracter d’autres maladies infectieuses. Son système immunitaire peut s’affaiblir dû à une surproduction de cortisol liée au stress : le stress va donc rendre votre chat plus vulnérable face à d’éventuelles maladies ou infections.

Deux chats allongés
Deux chats allongés (mobile)

Comment combattre le stress de mon chat ?

Tout d’abord, comme je le dis à chaque fois, il est important de consulter un vétérinaire afin de trouver une solution adaptée à votre chat et surtout un traitement si une maladie liée au stress était apparue. Si une consultation chez votre vétérinaire n’apporte rien, vous pouvez toujours prendre rendez-vous avec un(e) comportementaliste félin ! Il/elle vous aidera à identifier la source du stress puis à le traiter

Voici quelques conseils afin d’apaiser et de sécuriser votre chat : 

  • Ne jamais punir votre chat, il risque de ne pas vous comprendre
  • Enrichissez son environnement en jouant plus souvent avec lui ou en trouvant de nouveaux jouets pour lui
  • Consacrez-lui un peu plus de temps, chouchoutez-le !

Afin d’éviter tout problème alimentaire, mettez à sa disposition et en libre service de l’eau et de la nourriture (un chat a besoin de se nourrir avec des petites rations et en plusieurs fois). Si besoin, utilisez des gamelles ludiques.

Amélie Mathieu comportementaliste visage

Bonjour ! Moi, c’est Amélie, comportementaliste félin. J’ai des chats depuis que je suis née, ils me passionnent depuis ma plus tendre enfance et j’ai toujours été sensible à leur situation : j’aime les chats et je veux qu’ils se sentent bien, voici mon motto ! Alors dès que j’ai su que je pouvais aider des personnes à restaurer leur relation de confiance avec leur chat, j’ai sauté sur l’occasion. Je mets tout mon savoir et mon énergie au service des chats que je rencontre. Un souci ? Une question ? Prenez RDV !

Amélie Mathieu

Comportementaliste du chat

D’autres articles pouvant vous intéresser

1 Commentaire

  1. Alfred

    Que puis-je faire pour relaxer mon chaton que je viens d’adopter ? Il a très peur de notre main. Merci

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. 15 plantes toxiques pour votre chat avec photos - Comportementaliste du chat - […] de l’hypersalivation, et peut aussi provoquer des troubles nerveux (par contact ou olfaction). Le stress, l’anxiété et la nervosité…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *