Pourquoi mon chat m’attaque ?

Chat tigré montrant les crocs

Sommaire

$

Le comportement agressif de mon chat

$

Les types d’agressivité

$

Comment réagir face aux agressions de mon chat ?

Le comportement agressif de mon chat

Votre chat, qui est d’habitude tout doux et calme, se met soudainement à vous attaquer sans aucune raison. Ça se voit : il a les oreilles plaquées en arrière, les pupilles dilatées et est en état d’alerte constant. Vous le caressez, et il vous mord ; parfois même, il devient presque un vrai tigre ! Ces comportements sont des réactions agressives face à une situation de tension : par exemple, le syndrome du chat caressé mordeur lorsque votre chat ne supporte plus le contact physique. Mais pourquoi donc devient-il si agressif ?

Les types d’agressivité

Son agressivité peut avoir plusieurs significations. Voici les principales causes de son comportement peu habituel :

L’agression par prédation

Ce comportement fait partie de l’éthogramme (répertoire comportemental) normal du chat et n’est en aucun cas un trouble agressif. Et pourtant, il reste désagréable et même potentiellement dangereux si votre minou n’a pas été mis en contact régulièrement avec d’autres espèces pendant sa phase de sociabilisation : en effet, il pourra attaquer les autres animaux de la maison ou les humains ne correspondant pas à son standard (par exemple, les bébés, les personnes marchant avec une canne…). 

Peut être que votre matou s’ennuie : dans ce cas, il cherche à jouer et vous considère comme sa proie. Il vous mord les pieds une fois ceux-ci sortis de la couette ? N’oubliez pas que le chat, même domestiqué, garde son instinct de chasseur, et il se défoulera tout de même d’une façon ou d’une autre. Une astuce : ne pas réagir en criant ou bougeant, car cela le stimulerait encore plus. Parfois, même un regard peut devenir une sorte de récompense pour certains chats, alors vraiment, 0 réaction ! Redirigez son attention en lui lançant un jouet, qui deviendra plus intéressant que vous.

Votre pied deviendra bel et bien la proie à éradiquer, et il ne lâchera sûrement pas l’affaire. S’il mord en s’accrochant, attrapez-le le plus doucement possible par la peau du cou afin de le faire lâcher prise et, au besoin, appuyez tout aussi doucement avec deux doigts sur les côtés de sa mâchoire pour qu’il ouvre la gueule et vous lâche. Lui permettre de sortir, lorsque cela est possible (en liberté ou en harnais sous surveillance), ou bien jouer un peu plus avec lui peuvent permettre de la calmer un peu tout en le stimulant physiquement.

Parfois, son agressivité vient du fait qu’il ait faim : dans ce cas-là, assurez-vous qu’il ait à manger à volonté et que sa nourriture soit adaptée à ses besoins. Il n’est pas naturel de  rationner un chat, et cela crée une tension qui peut se transformer en agression.

Chat tigré et blanc crache sur un chat roux
Chat tigré et blanc crache sur un chat roux

L’agression par territorialité

Les chats sont des êtres très territoriaux, et chaque intrus qui osera pénétrer son domaine sera immédiatement rappelé à l’ordre. Les chats évitent généralement la bagarre mais peuvent vite sortir les crocs. Parfois, cela arrive quand le foyer (et donc son territoire) accueille un nouveau membre. Il se met alors dans une posture offensive (mouvements de la queue, marche en crabe, sautillement, feulement…) ou défensive (allongement sur le flanc avec griffes et crocs dégagés, grognement, crachement…) pour tenter de faire fuir l’intrus. Généralement, avec le temps, il s’habitue à la présence de l’autre et comprend bien que celui-ci ne lui veut aucun mal (youpi, un esclave de plus !).

L’agression par irritation

Attaquer “sans raison” ne l’est pas vraiment : cela peut être dû à de l’hypersensibilité, de l’anxiété, une phobie, ou même une mauvaise socialisation avec les humains et les autres animaux.

Il est également possible que votre chat ne supporte pas, ou plus, le contact : il vous le fait alors savoir avec différents signaux (pupilles rétrécies ou élargies, battements de la queue…) ; généralement, l’humain ne sait pas les interpréter et n’arrête pas la caresse, ce qui entraîne le chat à envoyer un message plus clair pour que le contact cesse. il existe un seuil de tolérance aux stimulations tactiles. Lorsque ce seuil est atteint, le chat est «excédé» et agresse ; on parle de chat caressé mordeur. C’est également le cas quand minou s’endort dans vos bras et se réveille brutalement : tout d’un coup il étouffe et agresse pour se dégager de votre emprise

Une autre explication : un état émotionnel particulier, comme un stress intense (des feux d’artifice, un bébé qui court partout dans la maison…), qui peut l’amener à rediriger sa surcharge d’émotions sur ce qu’il se trouve à proximité. Ce sont des agressions violentes qui se produisent lorsqu’un chat est en situation fermée, sans possibilité de fuite, face à une situation anxiogène pour lui.

Dans tous les cas, ne punissez ou grondez pas votre chat, malgré la surprise que ce comportement vous inflige : il ferait alors une mauvaise association avec l’humain et cela renforcerait ce comportement négatif. 

Chat roux et blanc qui crache
Chat roux et blanc qui crache

L’agression liée à une maladie ou une douleur

Un chat souffrant peut se montrer agressif car il est en situation de faiblesse, et choisit donc l’attaque pour se protéger comme il le peut. Cela peut être dû :

  • à une maladie, comme l’arthrose ou l’incontinence urinaire, qui touchent généralement les vieux chats ;
  • au stress, comme lorsqu’il se retrouve sur la table du vétérinaire, livré à lui-même, ou bien dans sa caisse de transport en voiture ou en avion ;
  • à une peur, il agit donc sur la défensive s’il ne peut pas fuir. 
  • Le syndrome du chat caressé mordeur : au bout d’un long moment de caresse, il ne veut plus de contact physique et, dès que vous essayez de le caresser, il riposte. N’insistez pas et laissez-le un peu tranquille.
  • Le syndrome du tigre : je vais casser une idée reçue, mais ce syndrome n’existe pas ! Eh oui… Si votre chat, d’habitude tout calme et aimant, devient tout d’un coup agressif, voire dangereux, c’est dû à une émotion ou sensation physique forte contextuelle, comme expliqué plus tôt. 🙂

L’agression instrumentalisée

Non, il ne s’agit pas d’un chat mélomane ! L’agression est dite instrumentalisée quand le chat utilise l’agressivité pour mettre fin à une contrainte, à une situation désagréable pour lui (et de manière générale, quand un comportement est instrumentalisé c’est qu’il est ancré dans ses habitudes suite à un renforcement quelconque). Chaque fois que l’objectif est atteint (vous arrêtez de le caresser, de le toucher), le comportement agressif est renforcé. Tous les types d’agression peuvent s’instrumentaliser, et contrairement à ce qu’on pourrait croire il n’y a pas non plus une race, un sexe ou un âge favorisant l’instrumentalisation des agressions.

Lorsqu’un chat attaque/agresse, il découpe son comportement (on appelle ça la “séquence comportementale”) en trois phases :
– la phase « appétitive » qui est la phase de menace (position offensive de prévention),
– la phase « consommatoire » où le chat griffe et mord (l’agression en elle-même),
– la phase « d’apaisement » qui constitue le signal d’arrêt de l’attaque (le chat se calme et reprend ses esprits).

L’association que votre chat fera entre sa morsure, par exemple, et la fin du contact physique, pourra entraîner une disparition complète de la première phase ; c’est à dire qu’il ne donnera plus de signaux de prévention et attaquera directement. De plus, si rien n’est fait pour éviter ce comportement, il se renforcera de lui-même et rendra votre boule de poils… Boule de piquants incontrôlable. D’autant plus qu’à force, il anticipera le stimulus (contact physique dans notre exemple) négatif et ses attaques se feront de plus en plus imprévisibles et de plus en plus fréquentes. Il est impératif d’agir, pour le bien-être de Félix et le votre !

Chaton tigré qui montre les crocs
Chaton tigré qui montre les crocs

Comment réagir face aux agressions de mon chat ?

Avant toute chose, dans ce genre de situation, gardez votre calme. C’est plus facile à dire qu’à faire mais agir comme lui ne fera qu’empirer les choses.  Une éducation positive et une bonne compréhension de son langage corporel et de son comportement peuvent suffire à régler ces écarts de conduite. Avant d’essayer de régler le problème seul, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire qui saura vous éclairer.

Quelques astuces pour vous aider :

  • La punition, avec un chat, est inutile : en effet, il ne comprendra pas et cette technique ne l’affectera pas plus que ça, sinon de continuer à vous attaquer. Cependant, vous pouvez toujours rediriger son attention ou son agressivité vers autre chose que vous, avec des jouets par exemple. 
  • Ne le dérangez pas pendant son sommeil, ou lorsqu’il veut être seul. Vous aimeriez qu’on vous réveille en plein dodo pour vous prendre dans les bras ?
  • Donnez-lui une bonne alimentation, adaptée à ses besoins (on évite tout ce qui est supermarché, et pour un chat en bonne santé on évite tout ce qui est marques de laboratoires présentes chez le vétérinaire) pour booster son système immunitaire et ainsi éviter tout signe de faiblesse et de maladie.
  • Jouez avec lui, environ 15 minutes deux fois par jour, pour qu’il se sente stimulé, bien épuisé… Et satisfait. Le fait de créer ce rituel lui permettra d’avoir des habitudes auxquelles se raccrocher et devrait aider à canaliser son énergie ! 
  • Enrichissez son environnement avec des griffoirs, un ou des arbres à chat, des étagères ici et là pour qu’il puisse grimper faire le tour d’une pièce sans avoir à toucher le sol (floor is lava version chat), ou encore des gamelles ludiques, par exemple.
  • Si c’est possible, donnez-lui un accès à l’extérieur ou promenez-le en harnais sous surveillance.
Amélie Mathieu comportementaliste visage

Bonjour ! Moi, c’est Amélie, comportementaliste félin. J’ai des chats depuis que je suis née, ils me passionnent depuis ma plus tendre enfance et j’ai toujours été sensible à leur situation : j’aime les chats et je veux qu’ils se sentent bien, voici mon motto ! Alors dès que j’ai su que je pouvais aider des personnes à restaurer leur relation de confiance avec leur chat, j’ai sauté sur l’occasion. Je mets tout mon savoir et mon énergie au service des chats que je rencontre. Un souci ? Une question ? Prenez RDV !

Amélie Mathieu

Comportementaliste du chat

D’autres articles pouvant vous intéresser

1 Comment

  1. Jonathan

    Comment faire quand mon chat m’attaque les chevilles quand je passe devant lui ? ça devient invivable. Merci

    Reply

Trackbacks/Pingbacks

  1. Quel chat choisir ? - Comportementaliste du chat - […] avec les autres matous et un possible manque d’adaptabilité, ou comportements gênants (morsures, agressivité, pipis hors […]
  2. Mon chat urine partout soudainement - Comportementaliste du chat - […] capable de vous associer à des émotions négatives : il aura peur de vous, et pourra essayer de se…
  3. Le stress chez le chat - Comportementaliste du chat - […] et l’agressivité : un chat qui se sent stressé et oppressé risque de s’éloigner de vous en cherchant à…
  4. Pourquoi mon chat me lèche ? - Comportementaliste du chat - […] mordillement. Mais si la morsure vous fait mal, c’est que le chat vous mord “normalement” et montre probablement des…

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *