Mon chat perd ses poils

Chat qui se gratte au sang

Quelles sont les causes de la perte de poils ?

Les poils des chats tombent et se régénèrent deux fois dans l’année : à l’automne, avant l’arrivée de l’hiver, et au printemps, avant l’arrivée de l’été. La mue est une formalité pour les chats qui se préparent à la saison qui arrive, à savoir un pelage plus dense l’hiver et plus léger l’été.

Des maladies peuvent causer la perte des poils

Cependant, voilà qui est étrange : votre chat perd ses poils… Mais pourquoi ? La perte des poils peut être causée par une chute primaire ou secondaire :

  • La chute de poils est primaire lorsqu’elle est causée par une atteinte directe au poil par une maladie, comme la teigne, la gale (des maladies parasitaires) ou un dérèglement hormonal.
  • La chute de poils est secondaire lorsqu’elle est causée par des maladies ou des troubles ne provoquant pas de chute directe des poils mais incitant le chat à se lécher/gratter trop fréquemment et par conséquent lui fait perdre ses poils (anxiété, stress, allergies…).

On parle alors de pelade, ou d’alopécie.

Qu’est-ce que l’alopécie ?

L’alopécie désigne chez les animaux une perte de poils sur une ou plusieurs zones du corps, s’accompagnant la plupart du temps d’une dégradation de l’état de la peau (démangeaisons, rougeurs, croûtes…) pouvant aller jusqu’à une plaie ouverte. Contrairement à la mue, l’alopécie ne provoque pas de perte de poil de manière périodique, mais de manière plus forte et plus rapide. On parle alors d’alopécie lorsqu’une perte de poils anormale est identifiée et qu’elle est excessive, c’est un phénomène assez impressionnant. Le chat va de ce fait se gratter et se lécher excessivement à cause d’un parasite, d’une douleur, d’une réaction à un traitement… Qui le pousse à s’arracher des touffes entières de poils.. 

Comme expliqué plus tôt, l’alopécie peut donc venir de plusieurs causes, et on peut en distinguer deux types : les primaires et les secondaires.

Chat qui fait sa toilette
Chat qui fait sa toilette

Allergies, maladies parasitaires

La présence de bactéries parasitaires ou d’allergies peuvent être les causes des démangeaisons. En effet, la gale du chat ou la démodécie sont dues aux acariens, ce qui provoque des démangeaisons et donc un grattage et/ou léchage excessifs. La dermatite, quant à elle, est provoquée par une allergie aux piqûres de puces (DAPP) – attention donc à bien protéger votre chat à l’aide d’un anti-puces efficace ! Les chats aussi peuvent être sujets à des allergies alimentaires, causant une perte de poils accompagnée de démangeaisons et de plaques rouges sur la peau.

Dans les affections secondaires, on peut trouver la teigne, qui est une maladie qui s’attaque directement au poil : c’est un champignon se nourrissant de la kératine présente à l’intérieur. Un des symptômes les plus fréquents est la chute de poils, mais la peau est rarement atteinte. Attention ! La teigne est une maladie contagieuse qui se transmet tant aux animaux qu’aux humains ! 

D’autres maladies, plus rares, existent ; comme la maladie de Cushing ou l’hyperthyroïdie, qui est une perte de poils primitive.

Votre vétérinaire peut vous aider

Si votre chat perd ou s’arrache les poils, que vous constatez un comportement anormal ou des plaies, il faut impérativement consulter votre vétérinaire. Si la cause n’est pas médicale, pensez par contre à consulter un(e) comportementaliste qui saura analyser les potentielles causes et leurs solutions. 

Chat tigré qui se gratte
Chat tigré qui se gratte

Une alimentation saine pour mon chat

Une alimentation saine et équilibrée est la clé pour la bonne santé de votre chat ! En effet, une mauvaise alimentation peut entraîner une perte de poils : sans énergie suffisante,  le corps n’a pas de quoi remplacer les poils qui tombent. Il peut aussi survenir des allergies, avec les mêmes conséquences que citées précédemment, ou une intolérance à certains aliments comme un type de viande en particulier, des croquettes, de la pâtée ou tout autre aliment inclus dans son régime.

Ainsi, une alimentation complète et équilibrée peut limiter les dégâts des maladies cutanées ; c’est la première mesure de prévention contre la chute de poils !

Petit conseil : évitez au maximum la nourriture pour chat des grandes surfaces ou des animaleries (eh oui, malheureusement beaucoup de marques et références sont de mauvaise qualité). Préférez plutôt les sites internet spécialisés comme Zooplus ou Bitiba, qui offrent un plus large choix de marques et références. De même, pour un chat en bonne santé, les croquettes vétérinaire de laboratoire (Hills, Virbac, Royal Canin…) ne sont pas forcément adaptées à leurs besoins physiologiques. Complotiste ? Exagéré ? Malheureusement, pas du tout ! Pour en savoir plus, vous pouvez lire le livre de Jutta Ziegler, Toxic Croquettes (acheter sur Amazon). 

Dans tous les cas, informez-vous sur votre chat et l’alimentation qui lui conviendrait le mieux. Privilégiez une alimentation sèche ou humide (ou les deux, bien sûr, mais de préférence humide car les chats sont de piètres buveurs et cela leur apportera de l’hydratation) riche en protéines. La ration ménagère est une autre solution, qui vous permettra de préparer le repas de votre roi… euh, votre félin par vos soins, ou vous pouvez faire le choix de la méthode BARF (Biologically Appropriate Raw Food), une méthode d’alimentation consistant à nourrir votre chat d’aliments crus sans additifs céréaliers.

Un peu perdu ? Il existe plusieurs groupes Facebook tenus par des spécialistes aidant les maîtres de chats et de chiens à choisir la bonne alimentation pour leur animal ; les plus fiables sont SOS Croquettes (pour chat en bonne santé) et Croquettes Comment Choisir (pour un chat ayant une affection particulière, comme de l’insuffisance rénale par exemple). Bien que les commentaires soient fermés, vous y trouverez des fichiers explicatifs avec leurs sources et la liste des bonnes références.

Chat qui mange dans ses gamelles
Chat qui mange dans ses gamelles

En somme, le chat est comme tout être vivant : s’il est bien nourri et qu’on prend bien soin de lui, alors il sera en très bonne santé. Une alimentation saine et équilibrée donnée à votre chat, c’est l’assurance d’une bonne santé visible sur sa peau et son pelage !

Des troubles hormonaux

Les hormones participent tout autant à l’équilibre de votre chat que son alimentation. Tout déséquilibre hormonal peut affecter sa santé ainsi que son pelage. En effet, la poussée des poils et leur croissance est sous le contrôle constant des hormones ; un déséquilibre peut donc entraîner une perte excessive de poils sur certains endroits du corps et peut éventuellement être accompagnée d’un changement de couleur du pelage.

Chat chez le vétérinaire
Chat chez le vétérinaire

Mon chat s’arrache les poils 

Horreur ! Mon chat s’arrache les poils ; la cause peut être médicale, physique : allergies, bactéries… Ou bien psychologique. En effet, le chat est un animal extrêmement sensible : il peut être en souffrance sans pour autant être malade. Cela peut être dû au stress, à l’angoisse ou encore à l’ennui.

Mon chat est stressé ou anxieux

Son stress ou son angoisse peut être causé(e) par des changements d’habitudes, d’environnement, ou même l’arrivée d’un nouvel animal ou membre dans la famille. Si votre chat se lèche excessivement, l’article “Mon chat me lèche” en parle et explique comment appréhender le problème ! Pour y remédier, il suffit de lui porter un peu d’attention : jouer avec lui, faire attention à son environnement (où placer ses griffoirs, comment bien choisir et placer sa litière…). Vous pouvez également essayer les Fleurs de Bach (c’est sans danger ! Le pire qu’il puisse arriver, c’est que ça ne fonctionne pas), ou le Zylkene.

Chat gris apeuré
Chat gris apeuré

Mon chat s’ennuie

Les chats n’ayant pas ou peu d’activités, généralement les chats d’intérieur, peuvent souffrir d’ennui, ce qui les pousse à évacuer le stress par d’autres moyens – dont celui de s’arracher les poils. Pour lutter contre son ennui et son mal-être par la même occasion, essayez de l’occuper en jouant avec lui, ou en optant pour des activités stimulant le cerveau ). Enrichissez son environnement et proposez-lui de l’occupation, même en mangeant, avec des gamelles ludiques !

Chat qui mange dans sa gamelle ludique
Chat qui mange dans sa gamelle ludique

Comment éviter que mon chat perde ses poils ? 

Un renouveau de pelage est tout à fait naturel et même nécessaire pour votre chat ! Seulement, si vous identifiez des symptômes de perte de poils anormaux, un changement physique ou d’habitudes, allez vite consulter votre vétérinaire afin d’identifier le problème et traiter son mal-être. Une consultation d’un(e) comportementaliste spécialisé(e) est recommandée si le problème est psychologique et persiste malgré le traitement vétérinaire.

Si vous voulez éviter qu’il n’avale trop de poils (surtout pour les chats à poils longs) et vomisse, brossez-le quotidiennement. Faites-en un rituel positif, votre chat vous en sera reconnaissant (si sa Majesté accepte…) !

D’autres articles pouvant vous intéresser

Quel chat en appartement ?

Quel chat en appartement ?

Comment choisir et élever un chat en appartement ?Tout le monde n’a pas la chance de vivre dans une maison avec...

Mon chat est mort

Mon chat est mort

Que faire si mon chat est parti ?Votre chat qui part, c’est un peu une partie de vous qui part aussi. C’était un...

Est-ce que mon chat m’aime ?

Est-ce que mon chat m’aime ?

Les signes qui montrent que mon chat m’aimeVous vivez tous les jours sous son toit, vous vous fréquentez sans cesse…...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *